Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
19 décembre 2012 3 19 /12 /décembre /2012 22:13

Un grand merci tout d’abord à la dynamique Association Miguel de Cervantès qui, en programmant au cinéma, plusieurs fois, le film Violeta, a fait en sorte qu’il rencontre un vaste public. Une partie de la discussion le mardi 18 décembre a ainsi ou porter sur le film.

Une personne a fait observer l’importance de la symbolique des oiseaux, cette symbolique que Violeta utilise pour dire que la famille Para n’est pas du genre de l’oiseau en cage ; Ainsi elle explique pourquoi, un de ses frères, n’avait pas à subir les lois scolaires. Or il se trouve que c’est le frère aîné qui avait acquis une Bourse pour qu’Eduardo suive justement des cours dans une école ! Comme quoi toute la famille n’était pas sur la même longueur d’onde parfois. Nicanor était pour la science, le raisonnement ; Violeta pour l’instinct, le sentiment. Pourtant les deux avaient la même passion : faire vivre sur la scène du monde la culture populaire chilienne.

Violeta a capté la musique, la chanson, le travail de la laine et quand elle présente son projet au Louvre, on lui demande ses diplômes et elle répond : - je ne sais rien.

Nicanor a capté ce que j’ai envie d’appeler les proverbes, les formules mais qui est encore plus large que « le sens commun ».

Violeta a mis fin à ses jours en 1967.

Nicanor est centenaire et vient d’être honoré du prix Cervantès en Espagne.

 Mais ce folklore, qui n’a rien à voir avec la folklorisation dont la fonction est d’arrêter la culture populaire, continue-t-il à être dynamique ? Après le jazz issu lui aussi de la culture populaire, l’Amérique latine a beaucoup donné à la musique du monde mais il se trouve qu’à présent c’est la zone du monde avec la plus forte urbanisation et dans les villes, il y a les quartiers branchés à la mode USA et les autres en partie déstabilisés.

 Le Chili des extrêmes il est au sein de famille Parra. Il permet en trois heures d’aller du niveau de la mer à 4500 m d’altitude. Il connaît les pires tremblements de terre dont les habitants accueillent les risques permanents avec fatalisme (comment faire autrelent sauf à quitter le pays !). Et en quelques heures d’avion on passe du désert le plus aride, celui d’Atacama à la plus grande proximité du pôle sud à Punta Arenas. Le pays enchaîne les paradoxes : on le croit grand et il a à peine plus d’habitants que le Guatemala !

 Est-il plus ou moins développé que les pays voisins ? Il est plus organisé (très peu de travail informel), il est plus riche car depuis longtemps ce pays de mineur puisse les merveilles du sol.

 La place des femmes ? Comme le reste, c’est difficile à mesurer mais il y a un fait qui ne trompe pas : en matière de droit à l’avortement c’est la répression la plus forte de toute l’Amérique latine (avec le Nicaragua) législation par ailleurs très mesurée (pour le cas où la femme est en danger) sauf l’avancée en Uruguay.

 Un échange à bâtons rompus avec la trentaine de participants dont un seul était allé au Chili mais dont beaucoup, par divers canaux avait une connaissance : Une fille animant une association dans les quartiers pauvres de Santiago ; une connaissance des coutumes Mapuche ; un comparaison avec le Pérou voisin ect..

 Et Pinochet ? Faut-il laisser le temps guérir les plaies ? Un temps qui inversement risque surtout de les infecter ? On a pas fait un sondage dans la salle mais sans doute les avis seraient partagés. En attendant, partout en Amérique latine des gouvernements tentent de changer les pays… à la méthode Allende ! Peut-être n’a-t-on pas assez dit combien cet homme fut extraordinaire tout au long de sa vie !

 L’avenir politique ? Peut-être des surprises, peut-être la routine. Le Chili peut encore nous surprendre beaucoup. Jean-Paul Damaggio

 Note : Pour les hispanophones, des livres de Nicanor Parra sont disponibles sur internet. J’en profite pour rappeler que si vous utilisez google, pour des textes en espagnol demandez d’abord google en espagnol. Pour en avoir allez à ce lien : Nicanor Parra

Partager cet article

Repost 0
Published by éditions la brochure - dans Chili
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog des Editions la Brochure editions.labrochure@nordnet.fr
  • Le blog des Editions la Brochure editions.labrochure@nordnet.fr
  • : Rendre compte de livres publiés et de commentaires à propos de ces livres
  • Contact

Activités de La Brochure

 

La pub sur ce blog n'est bien sûr en aucun cas de mon fait. Le seul bénéficiare financier est l'hébergeur. En conséquence ce blog va servir exclusivement aux productions de La Brochure. Pour les autres infos se reporter sur un autre blog :

 VIE DE LA BROCHURE

 

BON DE COMMANDE EXPRESS en cliquant ICI      

___________________________________________________________

 Les Editions La Brochure publient des livres, des rééditions, des présentations de livres. Ils peuvent être commandés à notre adresse ou demandés dans toutes les librairies (voir liste avec lesquelles nous avons travaillé  ici      ) :

Editions La Brochure, 124 route de Lavit, 82210 ANGEVILLE

Téléphone : 05 63 95 95 30

Adresse mèl :                          editions.labrochure@nordnet.fr

Catalogue de nos éditions :                                       catalogue

Catalogue 2011 :                                                                   ici

Présentation des livres :                                          livres édités

Bon de commande :                                             bon de commande

Nos livres sont disponibles chez tous les libraires

indépendants en dépôt ou sur commande

 

Nouveau blog RENAUD JEAN et LIVRES GRATUITS

Vous pouvez nous demander de recevoir la lettre trimestrielle que nous publions et nous aider avec les 10 euros de la cotisation à notre association. Merci de nous écrire pour toute information. Les Editions La Brochure.      

Articles sur la LGV: seulement sur cet autre blog:

Alternative LGV 82     

 

 

Nouveautés de 2013

 Elections municipales à Montauban (1904-2008) ICI :

Moissac 1935, Cayla assassiné : ICI

Tant de sang ouvrier dans le nitrate chilien ICI  

Révolution/contre-révolution le cas du 10 mai 1790 à Montauban ICI

 ADÍOS GUERRILLERO  ici

J’ai vu mourir sa LGV ici

Derniers titres :

Portraits de 101 femmes pour 20 euros. ici

Karl Marx, sur Bolivar ici

Ducoudray-Holstein Histoire de Bolivar ici

Jean-Pierre Frutos, Refondation de l’école ici

Jean Jaurès : Articles de 1906 dans La Dépêche et dans l’Humanité ici

Recherche