Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
18 décembre 2009 5 18 /12 /décembre /2009 14:14

labeyrie 

Dans ses Mémoires Pierre Juquin place la candidature de Vincent Labeyrie aux législatives partielles de Tours en 1976, dans le contexte du PCF de l’époque. Il écrit :

« Sur ces entrefaites, une élection législative partielle est annoncée à Tours. Le secrétariat du parti décide de présenter Vincent Labeyrie, professeur à l’Université François-Rabelais, directeur d'un laboratoire d'écologie expérimentale et animateur d'un centre de formation de spécialistes de l’environnement. Vincent est mon conseiller en écologie. Son suppléant, le métallo Jacques Vigier, est maire de la commune cheminote de Saint-Pierre-des-Corps. Quelques dents grincent parmi les cadres du parti. Arrivé sur place pour mener la campagne, j'aggrave les réticences en choisissant le vert pour couleur et en plaçant des gros points verts comme signes de ralliement. Mais Vincent et Jacques font une belle campagne et, le 5 mai 1976, Georges Marchais vient les soutenir en promettant qu'un jour, arrivés au pouvoir, nous transformerons en musée national la salle où s'est tenu, en 1920, le congrès de Tours. Tout cela, suivi de quelques remous au Comité central. Georges Gosnat proclame son attachement indéfectible à la faucille et au marteau. François Billoux me demande plus d'esprit de responsabilité. Mais Georges me soutient résolument. »

Comme dans tout son récit Pierre Juquin privilégie le sommet à la base. En conséquence pas étonnant qu’il soit plus marqué par sa rencontre avec René Dumont entre les deux tours de l’élection présidentielle de 1974, qu’avec son camarade Vincent Labeyrie dont on se demande s’il a lu les textes. C’est vrai, la reproduction du dialogue Juquin-Dumont dont Juquin dira qu’il l’a profondément transformé, est encore plus importante aujourd’hui qu’hier mais restons-en à Vincent qui évoquera cette campagne, dix ans après dans un article du mensuel M (mars 1987). Il a été invité à un Forum à Moscou par les amis de Gorbatchev et il écrit :

« J’avais quitté le labo pour aller en Moscou sans en faire tout un foin : mes collègues ne discutaient plus qu’exceptionnellement politique avec moi. Finie l’époque où, à Tours, en 1976, pratiquement tour le labo soutenait ma candidature aux législatives, comme un renouveau communiste, alliant le vert au rouge ; depuis, j’étais devenu un homme politiquement dépassé par fidélité abusive aux idéaux de ma jeunesse. Or, à mon retour du forum de Moscou, j’ai été accueilli par des : « racontes, racontes, dis-nous comment c’était ! » »

Ce témoignage me paraît précieux à plus d’un titre. Il manifeste la modestie du personnage qui part « sans en faire un foin », l’enthousiasme de 1976 et, en retour, le virage du PCF refusant d’allier le vert et le rouge, puis enfin l’élan d’intérêt relancé par Gorbatchev. Imaginons un PCF qui aurait continué sur sa lancée de 1974, 1976 mais personne ne peut réécrire l’histoire. Oui, Vincent Labeyrie a porté comme un boulet sa fidélité abusive aux idéaux de sa jeunesse, une fidélité qui le trompera encore en voyant dans Gorbatchev le rénovateur possible. Il ne s’agit pas en l’occurrence d’une question de personne mais de la force d’un système que la réalité fait trembler (Tchernobyl) mais qui à la première occasion crache à nouveau sur la réalité. Des moments comme la campagne de Tours, la campagne Juquin de 1988, la tentative gorbatchevienne montrent seulement qu’une autre histoire aurait été possible mais que faute de cette histoire, les communistes ont laissé l’écologie surtout aux bouffons et aux capitalistes ! Il est des moments où un seul homme est plus fort qu’un système mais il arrive aussi que le système soit plus fort qu’un seul homme. Vincent Labeyrie n’a jamais cherché à tout changer par lui-même d’où son installation, malgré tout, dans le système communiste. Il nous reste à prouver que son combat n’était pas inutile.

15-12-2009 Jean-Paul Damaggio

Partager cet article

Repost 0
Published by éditions la brochure - dans ecologie décroissance
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog des Editions la Brochure editions.labrochure@nordnet.fr
  • Le blog des Editions la Brochure editions.labrochure@nordnet.fr
  • : Rendre compte de livres publiés et de commentaires à propos de ces livres
  • Contact

Activités de La Brochure

 

La pub sur ce blog n'est bien sûr en aucun cas de mon fait. Le seul bénéficiare financier est l'hébergeur. En conséquence ce blog va servir exclusivement aux productions de La Brochure. Pour les autres infos se reporter sur un autre blog :

 VIE DE LA BROCHURE

 

BON DE COMMANDE EXPRESS en cliquant ICI      

___________________________________________________________

 Les Editions La Brochure publient des livres, des rééditions, des présentations de livres. Ils peuvent être commandés à notre adresse ou demandés dans toutes les librairies (voir liste avec lesquelles nous avons travaillé  ici      ) :

Editions La Brochure, 124 route de Lavit, 82210 ANGEVILLE

Téléphone : 05 63 95 95 30

Adresse mèl :                          editions.labrochure@nordnet.fr

Catalogue de nos éditions :                                       catalogue

Catalogue 2011 :                                                                   ici

Présentation des livres :                                          livres édités

Bon de commande :                                             bon de commande

Nos livres sont disponibles chez tous les libraires

indépendants en dépôt ou sur commande

 

Nouveau blog RENAUD JEAN et LIVRES GRATUITS

Vous pouvez nous demander de recevoir la lettre trimestrielle que nous publions et nous aider avec les 10 euros de la cotisation à notre association. Merci de nous écrire pour toute information. Les Editions La Brochure.      

Articles sur la LGV: seulement sur cet autre blog:

Alternative LGV 82     

 

 

Nouveautés de 2013

 Elections municipales à Montauban (1904-2008) ICI :

Moissac 1935, Cayla assassiné : ICI

Tant de sang ouvrier dans le nitrate chilien ICI  

Révolution/contre-révolution le cas du 10 mai 1790 à Montauban ICI

 ADÍOS GUERRILLERO  ici

J’ai vu mourir sa LGV ici

Derniers titres :

Portraits de 101 femmes pour 20 euros. ici

Karl Marx, sur Bolivar ici

Ducoudray-Holstein Histoire de Bolivar ici

Jean-Pierre Frutos, Refondation de l’école ici

Jean Jaurès : Articles de 1906 dans La Dépêche et dans l’Humanité ici

Recherche