Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
7 janvier 2014 2 07 /01 /janvier /2014 17:17

Ce n'est pas en cette année du centenaire du lancement de la grande boucherie que je vais oublier Verfeuil, ce montalbanais parfaitement original. En 1917, au cœur de la guerre il écrivait un long poème à la gloire de Jaurès, l'homme qui est mort pour que guerre s'en suive.

Je retrouve aujourd'hui Raoul au moment du décès de sa mère. Et j'ajoute un autre article du début 1921 où il est facile de comprendre qu'il sert d'alibi pour nier l'évidence : la scission du Congrès de Tours. Mais à chacun sa lecture. JPD

 

L'Humanité : Jeudi 29 septembre 1921

Nécrologie

Nous apprenons avec un vif chagrin la mort survenue à Montauban de la mère de notre excellent camarade et ami Raoul Verfeuil délégué à la propagande du Parti communiste.

Une affection délicate et profonde unissait Verfeuil à celle qui n'est plus et la douleur de notre ami nous écrit-on de Montauban fait peine à voir. Le coup qui le frappe aujourd'hui il le ressentira longtemps. Nous lui adressons dans cette douloureuse circonstance l'expression élue de sentiments fraternels.

 

L'Humanité 8 janvier 1921

SUR UN MANIFESTE

Le bureau de la C. G. T. lance un manifeste relatif à la « scission » qui s'est produite au Congrès de Tours.

Ce document appelle quelques réflexions-. Tout d'abord, il est inexact de dire, que la «scission» soit « le fait de Moscou ».

Les défenseurs de la motion d'adhésion à l'Internationale communiste ne demandaient aucune exclusion. Ils s'étaient mis d'accord, sur ce point, capital, avec Moscou. Ceux qui ont quitté le Parti à Tours n'y ont été contraints que par leur propre volonté. Raoul Verfeuil, qui n'était pas des nôtres dans cette lutte, mais qui est un grand honnête homme, en témoignais hier encore.

Parti de cette erreur, le manifeste de la C. G. T. déclare que le nouveau « Parti communiste » va s'efforcer de subordonner les syndicats à sa politique et que, pour y parvenir, il n'hésitera pas à diviser les organisations ouvrières.

C'est une autre inexactitude. La motion de la majorité, approuvée par les syndicalistes minoritaires, qui sont particulièrement soucieux de la liberté d'action du mouvement ouvrier, est à cet égard d'une netteté parfaite. Elle ne fait d'ailleurs que reproduire les déclarations de Frossard au Congrès confédéral d'Orléans.

Il est curieux de noter, en particulier, que cette motion, conformément à la décision du Congrès international de Moscou, interdit toute scission dans les syndicats et fait un devoir aux syndicalistes révolutionnaires de demeurer dans les organisations ouvrières dirigées par les réformistes, pour transformer peu à peu ces organisations du dedans. Par contre, la direction confédérale actuelle s'efforce d'obtenir, dans les syndicats, l'exclusion des éléments révolutionnaires (C. S. R.). Nous avons le droit d'opposer ces deux attitudes.

Le bureau confédéral, dans son manifeste, invoque la charte d'Amiens. Cette charte, qui fonda le syndicalisme révolutionnaire d'avant-guerre, contredit dans toutes ses affirmations à la politique réformiste de la C.. G. T. pendant et depuis la guerre. Nous le rappelons simplement pour constater que le bureau confédéral actuel ne saurait l'invoquer contre nous.

Aussi bien, nous ne nous méprenons pas sur le sens et la portée du manifeste. Nous persévérerons néanmoins dans notre politique syndicale, scrupuleusement respectueuse de tous les droits du monde ouvrier.

Nous croyons que l'union fraternelle des révolutionnaires sur le terrain politique et sur le terrain économique s'imposera de plus en plus comme une nécessité. Nous croyons aussi que cette union en préparera une autre plus vaste, celle du parti politique et de l'organisation économique de la classe ouvrière, agissant d'un même effort pour la Révolution. Ce sera l'œuvre des bonnes volontés communes, et aussi celle d'événements plus forts que les hommes.

En attendant, le bureau, de la C. G. T. aurait grand tort de croire que l'acte des dissidents pourrait avoir des conséquences funestes pour le mouvement, syndical. Il n'y a pas deux partis socialistes, dont les disputes risqueraient de retentir de façon fâcheuse sur le mouvement ouvrier. Il n'y a qu'un Parti socialiste, qui garde toutes ses troupes en perdant seulement quelques parlementaires. En pareil cas, le mot de scission n'est guère de mise, et nous pensons que le bureau de la C. G.T. s'est ému à tort. Daniel RENOULT.

Partager cet article

Repost 0
Published by éditions la brochure - dans raoul verfeuil
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog des Editions la Brochure editions.labrochure@nordnet.fr
  • Le blog des Editions la Brochure editions.labrochure@nordnet.fr
  • : Rendre compte de livres publiés et de commentaires à propos de ces livres
  • Contact

Activités de La Brochure

 

La pub sur ce blog n'est bien sûr en aucun cas de mon fait. Le seul bénéficiare financier est l'hébergeur. En conséquence ce blog va servir exclusivement aux productions de La Brochure. Pour les autres infos se reporter sur un autre blog :

 VIE DE LA BROCHURE

 

BON DE COMMANDE EXPRESS en cliquant ICI      

___________________________________________________________

 Les Editions La Brochure publient des livres, des rééditions, des présentations de livres. Ils peuvent être commandés à notre adresse ou demandés dans toutes les librairies (voir liste avec lesquelles nous avons travaillé  ici      ) :

Editions La Brochure, 124 route de Lavit, 82210 ANGEVILLE

Téléphone : 05 63 95 95 30

Adresse mèl :                          editions.labrochure@nordnet.fr

Catalogue de nos éditions :                                       catalogue

Catalogue 2011 :                                                                   ici

Présentation des livres :                                          livres édités

Bon de commande :                                             bon de commande

Nos livres sont disponibles chez tous les libraires

indépendants en dépôt ou sur commande

 

Nouveau blog RENAUD JEAN et LIVRES GRATUITS

Vous pouvez nous demander de recevoir la lettre trimestrielle que nous publions et nous aider avec les 10 euros de la cotisation à notre association. Merci de nous écrire pour toute information. Les Editions La Brochure.      

Articles sur la LGV: seulement sur cet autre blog:

Alternative LGV 82     

 

 

Nouveautés de 2013

 Elections municipales à Montauban (1904-2008) ICI :

Moissac 1935, Cayla assassiné : ICI

Tant de sang ouvrier dans le nitrate chilien ICI  

Révolution/contre-révolution le cas du 10 mai 1790 à Montauban ICI

 ADÍOS GUERRILLERO  ici

J’ai vu mourir sa LGV ici

Derniers titres :

Portraits de 101 femmes pour 20 euros. ici

Karl Marx, sur Bolivar ici

Ducoudray-Holstein Histoire de Bolivar ici

Jean-Pierre Frutos, Refondation de l’école ici

Jean Jaurès : Articles de 1906 dans La Dépêche et dans l’Humanité ici

Recherche