Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
14 novembre 2012 3 14 /11 /novembre /2012 11:07

marta-harneker.JPG 

Au cours de son voyage fondamental à Cuba, au moment où le Pape s’est posé à la Havane, Vazquez Montalban a rencontré la planète toute entière pour rédiger cette somme : Et Dieu entra à la Havane. Il a bien sûr croisé Marta Harnecker.

« Cependant, je rencontre Marta Harnecker. La politologue chilienne m'entretient de ses travaux, dont la préparation d'une énième édition de son livre Los conceptos elementales del materialismo histórico (Les concepts de base du matérialisme historique). Elle est directrice, à La Havane, d'un centre culturel dont le nom sonne comme une provocation : « Mémoire populaire d'Amérique latine ». Son optimisme, il est vrai, n'est plus à démontrer, elle qui a intitulé deux de ses livres El sueño era posible (Rêver, c'était possible) et Haciendo camino al andar (C'est en marchant qu'on fraie le chemin) Il y a de l'archéologue dans cette disciple d'Althusser — héraut idéologique des soixante-huitards aux côtés des Poulantzas, Mao, Marcuse, Foucault et le Che : n'a-t-elle pas entrepris, avec patience, compassion et solidarité, de dresser le bilan des souvenirs, le catalogue des aspirations, l'inventaire des faits de conscience de la gauche — tout ce qui la rend indispensable encore ! Sa réflexion de fond ne néglige pas l'homme de la rue, ce citadin qui est aujourd'hui capable de faire la queue pour se procurer un discours de Fidel Castro.

Marta et son mari Manuel Piñeiro m'invitent à dîner, en compagnie de mon collègue d'El Pais Mauricio Vicent. Marta nous annonce d'emblée ses faiblesses en matière culinaire. J'imagine qu'elle se sent intimidée de recevoir à sa table le prestigieux cuisinier du détective Pepe Carvalho. Sans doute aussi son Barberousse de mari prend-il très peu de repas à la maison, tout occupé qu'il est à fourrer son nez, et son ironie, partout où il se passe quelque chose à La Havane. Nous nous voyons offrir un plat unique : des spaghettis tout à fait comestibles, surtout si l'on sait qu'ils ont été préparés par quelqu'un dont le livre de cuisine est un recueil des concepts élémentaires du matérialisme historique. Camila, fille de nos hôtes, sort, et nous laisse entre adultes. Piñeiro confie sa carcasse à un hamac. Et Marta me parle du temps où Paris était une fête, et où elle y était disciple des prophètes de Mai 68 et compagne de micros, de tant de leaders révolutionnaires aujourd’hui adeptes de la postmodernité. »

 Montalban en profite pour préciser : « en souvenir de ma propre jeunesse castro-guévariste, mythomane et désarmée, je rencontre un autre révolutionnaire… ». Dans ce livre, en filigrane on retrouve toute l’histoire de l’écrivain catalan.

 Ce livre paru en 1998, deux ans après, dans El Pais, Vazquez Montalban devient le critique littéraire de Marta Harnecker où on apprend que dès cette époque la Chilienne lui avait présenté des éléments de son livre.

« La proposition weberienne de demander l’impossible pour obtenir le possible est le sous titre de La izquierda en el umbral del sigle XXI, de la Chilienne Marta Harnecker, auteure [en espagnol il y a bien le féminin] de : Los conceptos elementales del materialismo histórico (1969) une des références de la fin du mai 68 (el mayismo) bien qu’il ait été publié un an après Mai 68, qui fut varié et avec des signes et des finalités différents suivant les pays. Quatre-vingt dix éditions des Los conceptos elementales del materialismo histórico, ça donne une idée de leur répercussion  faisant de ce livre un catéchisme de la nouvelle gauche formée à la lumière du structuralisme marxiste d’Althusser, et de son auteure une référence obligée de 68 aux côtés de Poulantzas, Marcuse et le situationisme. (…)

Quand j’élaborai Et Dieu entra à La Havane, j’avais pris contact dans la capitale cubaine avec Marta, qui me passa le texte embryonnaire du livre actuel et quelques mois après, au cours d’une discussion avec Carlos Solchaga je lui ai fait le compte-rendu de ce moment, ce qui provoqua cette réaction de surprise : « elle est toujours vivante ?» »

Montalban retient de ce livre l’analyse d’une société réelle et surtout d’une gauche réellement existante c’est-à-dire en très fâcheuse posture. Avec cette question incontournable : « Qui peut faire à présent la révolution ? ». Il faut d’abord un inventaire des nécessités. Et pour la gauche, tout en assumant la mémoire historique, en finir avec la mentalité militaire, la démagogie populiste afin de retrouver une pédagogie vraiment populaire. Elle propose en fait une révolution de la gauche authentique, autant en ses modes d’organisation qu’en ses objectifs. L’expérience de Marta Harnecker est unique et son travail, dix ans après me semble plus indispensable que jamais. JPD

Partager cet article

Repost 0
Published by éditions la brochure - dans vazquez montalban
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog des Editions la Brochure editions.labrochure@nordnet.fr
  • Le blog des Editions la Brochure editions.labrochure@nordnet.fr
  • : Rendre compte de livres publiés et de commentaires à propos de ces livres
  • Contact

Activités de La Brochure

 

La pub sur ce blog n'est bien sûr en aucun cas de mon fait. Le seul bénéficiare financier est l'hébergeur. En conséquence ce blog va servir exclusivement aux productions de La Brochure. Pour les autres infos se reporter sur un autre blog :

 VIE DE LA BROCHURE

 

BON DE COMMANDE EXPRESS en cliquant ICI      

___________________________________________________________

 Les Editions La Brochure publient des livres, des rééditions, des présentations de livres. Ils peuvent être commandés à notre adresse ou demandés dans toutes les librairies (voir liste avec lesquelles nous avons travaillé  ici      ) :

Editions La Brochure, 124 route de Lavit, 82210 ANGEVILLE

Téléphone : 05 63 95 95 30

Adresse mèl :                          editions.labrochure@nordnet.fr

Catalogue de nos éditions :                                       catalogue

Catalogue 2011 :                                                                   ici

Présentation des livres :                                          livres édités

Bon de commande :                                             bon de commande

Nos livres sont disponibles chez tous les libraires

indépendants en dépôt ou sur commande

 

Nouveau blog RENAUD JEAN et LIVRES GRATUITS

Vous pouvez nous demander de recevoir la lettre trimestrielle que nous publions et nous aider avec les 10 euros de la cotisation à notre association. Merci de nous écrire pour toute information. Les Editions La Brochure.      

Articles sur la LGV: seulement sur cet autre blog:

Alternative LGV 82     

 

 

Nouveautés de 2013

 Elections municipales à Montauban (1904-2008) ICI :

Moissac 1935, Cayla assassiné : ICI

Tant de sang ouvrier dans le nitrate chilien ICI  

Révolution/contre-révolution le cas du 10 mai 1790 à Montauban ICI

 ADÍOS GUERRILLERO  ici

J’ai vu mourir sa LGV ici

Derniers titres :

Portraits de 101 femmes pour 20 euros. ici

Karl Marx, sur Bolivar ici

Ducoudray-Holstein Histoire de Bolivar ici

Jean-Pierre Frutos, Refondation de l’école ici

Jean Jaurès : Articles de 1906 dans La Dépêche et dans l’Humanité ici

Recherche