Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
2 août 2011 2 02 /08 /août /2011 17:31

 

Sur la place du Terrrrrrrrible de Penne sur Tarn, je suis à observer les allées et venues quand je note l’arrivée d’une voiture blanche qui s’arrête devant le café pour laisser descendre une vieille dame d’environ 80 ans munie d’une canne. La conductrice, à peine moins âgée, part garer le véhicule un peu plus loin, sa compagne la suivant, ce qui fait que quelques instants plus tard, elles reviennent ensemble vers leur maison. Une canne d’une main, mais de l’autre un sac plastique dont il est aisé de deviner, en ce 29 juillet, ce qu’il contient.

Visiblement la grand-mère attend une réflexion de l’une ou de l’autre des personnes qui sont autour de la place et à force de se montrer elle obtient ce qu’elle attendait :

- C’est trop tôt, lui dit un monsieur, la soixantaine.

- Trop tôt ? Viens donc voir, répond la vedette du jour, sur la modeste place du village.

L’homme s’approche et alors la dame sort du sac un magnifique cèpe.

 

L’histoire aurait pu en rester là si nous n’étions avec des amis dont l’un d’eux, fortement parisien, me dit alors : « Demain on va chercher des cèpes autour de chez toi ! »

Le lendemain, après une veillée plutôt longue, c’est un peu tard – à 10 heures – que nous partons vers un bois à cèpes, d’après quelques informations imprécises apprises voici longtemps dans le village.

J’aurais aimé être un chercheur de cèpes mais ma première expérience avec mes parents – je devais avoir dix ans – ayant été totalement infructueuse j’ai été découragé, mes parents n’étant pas porté sur cette activité.

Par la suite, sur Monclar, lieu bien connu pour ses bois à champignons, un voisin a eu une fois l’amabilité de me dire : « Cet après-midi va dans le bois en face de chez toi et tu trouveras des dizaines de cèpes. »

Sceptique, je me rends sur les lieux avec un modeste panier ; les cèpes étaient partout !

Le lendemain après-midi (je travaillais à l’époque), plus l’ombre d’un champignon !

 

J’en ai déduit que pour trouver des cèpes il fallait surtout deux choses : bien connaître la poussée de cèpes et avoir repéré un bois. » Il m’arriva par deux fois de le vérifier, des chercheurs talentueux peuvent en trouver à des moments improbables et en des lieux surprenants, mais ce n’est pas donné à tout le monde.

 

Bref, le 30 janvier au matin, j’avais au moins deux informations : la date de la poussée et le bon bois, avec en plus l’appui motivant de quelqu’un habitué à chercher.

C’est ainsi qu’un Parisien authentique, dentiste de son état, a permis au rural que je suis de trouver pour la première fois de quoi faire une poêlée de champignons ! D’accord c’était des bolets et non des cèpes mais c’est un bon début.

 

Le cèpe reste un miracle de la nature : j’entends par miracle le fait qu’il lui faut des conditions telles pour pousser, que l’homme ne peut le domestiquer. Grâce à l’appui de la commission européenne, une étude a été entreprise dans le département, pour tenter de déterminer scientifiquement les conditions qui permettent la poussée, mais comme pour la truffe, si empiriquement quelques données peuvent s’accumuler, ce n’est pas demain qu’on cultivera des cèpes comme on le fait pour les champignons de Paris.

 

J’ai un cousin fasciné par les truffes. Il a planté une grande truffière, il a voyagé jusqu’en Italie pour confronter les stratégies, il note scrupuleusement les observations sur les truffes trouvées mais aucune théorie ne peut sortir de son travail et c’est beau ainsi. Est-ce que le bon goût de la truffe et du cèpe (quand ils sont bien cuisinés) viennent de leur rareté ?

L’homme n’est pas destiné à être maître de tout, ce qui ne signifie pas qu’il doive abandonner toute recherche pour en savoir toujours plus !

2-08-2011 Jean-Paul Damaggio

Partager cet article

Repost 0
Published by éditions la brochure - dans ecologie décroissance
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog des Editions la Brochure editions.labrochure@nordnet.fr
  • Le blog des Editions la Brochure editions.labrochure@nordnet.fr
  • : Rendre compte de livres publiés et de commentaires à propos de ces livres
  • Contact

Activités de La Brochure

 

La pub sur ce blog n'est bien sûr en aucun cas de mon fait. Le seul bénéficiare financier est l'hébergeur. En conséquence ce blog va servir exclusivement aux productions de La Brochure. Pour les autres infos se reporter sur un autre blog :

 VIE DE LA BROCHURE

 

BON DE COMMANDE EXPRESS en cliquant ICI      

___________________________________________________________

 Les Editions La Brochure publient des livres, des rééditions, des présentations de livres. Ils peuvent être commandés à notre adresse ou demandés dans toutes les librairies (voir liste avec lesquelles nous avons travaillé  ici      ) :

Editions La Brochure, 124 route de Lavit, 82210 ANGEVILLE

Téléphone : 05 63 95 95 30

Adresse mèl :                          editions.labrochure@nordnet.fr

Catalogue de nos éditions :                                       catalogue

Catalogue 2011 :                                                                   ici

Présentation des livres :                                          livres édités

Bon de commande :                                             bon de commande

Nos livres sont disponibles chez tous les libraires

indépendants en dépôt ou sur commande

 

Nouveau blog RENAUD JEAN et LIVRES GRATUITS

Vous pouvez nous demander de recevoir la lettre trimestrielle que nous publions et nous aider avec les 10 euros de la cotisation à notre association. Merci de nous écrire pour toute information. Les Editions La Brochure.      

Articles sur la LGV: seulement sur cet autre blog:

Alternative LGV 82     

 

 

Nouveautés de 2013

 Elections municipales à Montauban (1904-2008) ICI :

Moissac 1935, Cayla assassiné : ICI

Tant de sang ouvrier dans le nitrate chilien ICI  

Révolution/contre-révolution le cas du 10 mai 1790 à Montauban ICI

 ADÍOS GUERRILLERO  ici

J’ai vu mourir sa LGV ici

Derniers titres :

Portraits de 101 femmes pour 20 euros. ici

Karl Marx, sur Bolivar ici

Ducoudray-Holstein Histoire de Bolivar ici

Jean-Pierre Frutos, Refondation de l’école ici

Jean Jaurès : Articles de 1906 dans La Dépêche et dans l’Humanité ici

Recherche