Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
2 mai 2012 3 02 /05 /mai /2012 21:05

Pour avoir une idée de la vie de Goulinat :

http://maison.payrol.free.fr/linked/biographie%20jean%20gabriel%20goulinat.pdf

Voici à présent un article de l’Art et les Artistes pour approcher le phénomène Goulinat. JPD

 

L'ACTUALITÉ ET LA CURIOSITÉ

LES ESQUISSES DE J.-E. DE TROY POUR « L'HISTOIRE D'ESTHER »

 

Au moment où Jean-François de Troy reçut du Roi la commande des cartons devant servir à la Manufacture des Gobelins pour la Tenture de l'Histoire d'Esther, le peintre était en pleine possession de son talent.

Les Salons de l'époque eurent, entre 1737 et 1742, la primeur de ces grandes compositions, et ces envois successifs « trouvés très dignes de la réputation de l'auteur », ainsi que le signale le Mercure de France, contribuèrent à augmenter sa gloire. Aussi, à la mort du peintre, le chevalier de Valory s'étend-il, dans son Eloge prononcé à l'Académie, sur la « belle suite de l'Histoire d'Esther, qui suffirait à elle seule pour faire une grande réputation ».

Un peu plus tard, Caffiéri, magnifiant l'art avec lequel de Troy sait rendre « la vérité des caractères et des passions » ajoute aussitôt : « Et qui est-ce qui en doutera, en voyant la suite d'Esther ? »

Ce succès ne se ralentit pas au cours du siècle. Les tapisseries exécutées d'après les cartons sont souvent remises sur le métier, tandis que, pour consacrer la célébrité de ces grandes compositions, les graveurs de l'époque en multiplient les épreuves, qui se répandent dans l'Europe entière.

Aujourd'hui, nous pouvons admirer au Louvre et au Musée des Arts décoratifs ces œuvres où s'affirment la science d'un technicien et d'un vrai compositeur.

Mais un régal très rare nous est actuellement offert par l'intéressante .exposition des esquisses de J.-F. de Troy, exécutées en 1736, et d'après lesquelles il peignit son Histoire d'Esther.

Trop souvent les projets des tableaux de maîtres n'arrivent pas jusqu'à nous ; toute trace en étant perdue, nous devons renoncer à la joie de saisir l'inspiration de l'artiste à son éveil, et de connaître l'expression directe et véritablement spontanée de son génie.

Les esquisses de l'Histoire d'Esther, peut-être à cause du renom qui ne cessa de s'attacher aux œuvres dont elles représentaient la première pensée, furent au contraire, et par bonheur, soigneusement conservées. Nous savons que, dans la première partie du XIXe siècle, elles appartenaient à là collection Marcille, et qu'elles passèrent en vente en 1857. Nous avons le privilège de pouvoir les étudier aujourd'hui dans la galerie de M. Paul Cailleux.

En nous plaçant sur le terrain purement pictural, nous sommes particulièrement attirés par ces pages brillantes d'un peintre que nous considérons comme un précurseur. D'une facture alerte, ces compositions sont brossées sur des toiles fortement enduites et recouvertes d'une préparation rosée. Les tons ocrés représentent la dominante harmonique. Le pinceau court, tantôt léger, tantôt posant de violents empâtements. Ici et là, discrètes, des notes rouges, bleues, vert de gris suffisent, avec quelques blancs magnifiques, à nous donner l'impression de couleurs ardentes, tandis que le peintre s'est volontairement tenu près de la grisaille.

Rubens ne procédait pas autrement dans sa première pensée du Martyre de Sainte Ursule.

Ce nom revient sous notre plume à propos de J.-F. de Troy, aussi naturellement que nous l'évoquons en pensant à Watteau, dont le génie présente tant d'analogies avec celui du maître d'Anvers. Mais Watteau, s'il subit cette influence, crée ensuite des œuvres avec une telle puissance de personnalité qu'il s'impose à ses disciples directs au point d'empêcher ceux-ci de se dégager de l'empreinte reçue. Aussi, Watteau reste-t-il unique et ne peut-il que s'amoindrir dans ses élèves.

De Troy, par contre, dont l'art offre un lien naturel entre la technique des Flamands et celle des Français, ouvre des horizons plus directs à Boucher et à son école. Devant les esquisses de l'Histoire d'Esther, — comme devant celles dont s'enorgueillit la galerie Wallace : Le Repas de chasse et la Mort du sanglier, auxquelles la facture de la série qui nous occupe s'apparente si heureusement, — nous ne pouvons pas ne pas penser à tant de pages exquises de spontanéité, de souplesse et de légèreté, nées de l'impulsion donnée par J.-F. de Troy. Ce peintre crée une forme d'art essentiellement française et les esquisses que nous voyons ici en sont le résumé le plus parfait.

J.-G. GOULINAT.

Partager cet article

Repost 0
Published by éditions la brochure - dans Henry Ramey
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog des Editions la Brochure
  • Le blog des Editions la Brochure
  • : Rendre compte de livres publiés et de commentaires à propos de ces livres
  • Contact

Activités de La Brochure

 

La pub sur ce blog n'est bien sûr en aucun cas de mon fait. Le seul bénéficiare financier est l'hébergeur. En conséquence ce blog va servir exclusivement aux productions de La Brochure. Pour les autres infos se reporter sur un autre blog :

 VIE DE LA BROCHURE

 

BON DE COMMANDE EXPRESS en cliquant ICI      

___________________________________________________________

 Les Editions La Brochure publient des livres, des rééditions, des présentations de livres. Ils peuvent être commandés à notre adresse ou demandés dans toutes les librairies (voir liste avec lesquelles nous avons travaillé  ici      ) :

Editions La Brochure, 124 route de Lavit, 82210 ANGEVILLE

Téléphone : 05 63 95 95 30

Adresse mèl :                          editions.labrochure@nordnet.fr

Catalogue de nos éditions :                                       catalogue

Catalogue 2011 :                                                                   ici

Présentation des livres :                                          livres édités

Bon de commande :                                             bon de commande

Nos livres sont disponibles chez tous les libraires

indépendants en dépôt ou sur commande

 

Nouveau blog RENAUD JEAN et LIVRES GRATUITS

Vous pouvez nous demander de recevoir la lettre trimestrielle que nous publions et nous aider avec les 10 euros de la cotisation à notre association. Merci de nous écrire pour toute information. Les Editions La Brochure.      

Articles sur la LGV: seulement sur cet autre blog:

Alternative LGV 82     

 

 

Nouveautés de 2013

 Elections municipales à Montauban (1904-2008) ICI :

Moissac 1935, Cayla assassiné : ICI

Tant de sang ouvrier dans le nitrate chilien ICI  

Révolution/contre-révolution le cas du 10 mai 1790 à Montauban ICI

 ADÍOS GUERRILLERO  ici

J’ai vu mourir sa LGV ici

Derniers titres :

Portraits de 101 femmes pour 20 euros. ici

Karl Marx, sur Bolivar ici

Ducoudray-Holstein Histoire de Bolivar ici

Jean-Pierre Frutos, Refondation de l’école ici

Jean Jaurès : Articles de 1906 dans La Dépêche et dans l’Humanité ici

Recherche