Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
26 septembre 2011 1 26 /09 /septembre /2011 12:33

 

Après la plongée dans le cas du Lot et Garonne, j’ai découvert sur les écrans télés qu’il y avait au Sénat, d’un côté la droite et de l’autre la gauche alors que l’institution est fortement marquée par la présence du centre, avec une gauche qui emporte la majorité.

Le lendemain tous les journaux unanimes titraient sur cette victoire électorale dont on, ne peut pas dire qu’elle est le résultat d’une campagne médiatique.

 

L’absence du FN

Pa l’ombre d’une analyse sur cette première distorsion considérable entre le pays et le Sénat : l’absence du FN. Non seulement ce courant n’est pas représenté mais qui plus est ses scores sont ridicules. D’un côté on nous répète que le Sénat représente la France profonde, plutôt rurale et d’autre part on nous répète que le FN représente la France profonde… Il doit y avoir plusieurs France profonde. En fait le Sénat est le symbole d’une grande famille, celle des élus d’où le FN est exclu donc il ne peut accéder y compris à un score dépassant le 3% ! Preuve s’il en est que le Sénat n’est pas représentatif de la réalité du pays. Ai-je l’air de me plaindre de l’absence de l’extrême-droite ? Une fois de plus je pense que le FN est un révélateur et en l’occurrence le révélateur d’une classe d’élus étant des élus avant d’être des engagés politiques dans un combat spécifique. J’apprends par exemple qu’à présent si la gauche gagne en 2012 elle pourra faire voter le droit de vote pour tous les étrangers. J’avoue que j’ai quelques doutes….

 

La percée des écologistes

Encore un résultat en trompe l’œil. Les élus verts ne l’ont pas été sur la base de leurs propres résultats mais sur la base de la victoire de la gauche. Ils étaient presque tous sur des listes à la proportionnelle en mauvaise place mais la poussée à gauche a permis quelques avancées. Pour mesurer l’évolution de la force des écolos chez les élus il faudrait aller voir là où ils étaient sur leur propre bannière. Dans l’Isère c’est le choix qui a été retenu (peut-être parce que le PS a été peu compréhensif) et la liste des Verts a été battue.

Cette victoire verte enchaîne plus que jamais ce parti à la remorque du PS. Le renouveau de leurs propres candidats (Dominique Voynet qui avait ouvert la voie sous le feu des critiques n’est plus au sénat) est aussi un bon signe. Mais il entraîne quelques cumuls de mandats…

 

Le recul du PCF

En passant de 24 à 21 élus le PCF conserve largement son groupe et obtient un résultat qui va enchanter Pierre Laurent… un des battus. En fait il faut observer deux phénomènes : dans le cadre d’une victoire de la gauche, le PCF aurait pu, comme les Verts, bénéficier des quelques gains ; et dans le cadre du Front de Gauche il aurait pu aussi espérer un léger mieux sauf que si mes informations sont justes le Parti de Gauche, son premier partenaire, qui avait deux sénateurs sortants, les perd tous les deux… En résumé l’union à gauche fait surtout le bonheur du PS.

 

Le bonheur du PS ?

Toutes les observations qui suivent corroborent les résultats du Lot et G       aronne. Quand on se souvient que dans ce département le même corps électoral élit un dirigeant du PS et un de droite, la victoire du PS est plus une victoire personnelle qu’une victoire politique. Quand le PS devient puissant les exemples ne manquent pas pour démontrer qu’il se divise (le plus spectaculaire est le cas du Conseil général du Puy de Dôme). Tout le monde s’accorde par exemple sur le fait que la réforme territoriale a fait perdre Sarkozy. Il reste à savoir comment le PS, sans se diviser, va à présent traiter cette réforme.

La Dépêche du Midi, le journal de Jean-Michel Baylet indique clairement que le candidat naturel à la présidence du Sénat est Jean-Pierre Bel. Mais la conclusion de l’article signé Jean-Pierre Bédéï reprend une formule alambiquée : « On n’est pas à) l’abri d’un nouveau rebondissement, même s’il semble difficile à Larcher de renverser la vapeur. »

 

Le Centre

Plus que jamais le Centre va devoir tirer les leçons de l’aventure. Entre Bayrou, Morin et Borloo la division au sommet risque d’avantager le PS. Faut-il oui ou non une défaite de la droite ? Choix difficile pour un courant malade. Tout le monde attend la dsivision du groupe centriste.

 

La droite

Elle sait plus que jamais, à sept mois de la présidentielle puis des législatives, qu’elle va devoir laisser la place. Le double choc de la crise et de sa gestion sarkozyste entraîne l’échec des classes politiques au pouvoir. L’épouvantail de « la règle d’or » ne va effrayer personne mais pose tout simplement la question : et si demain le PS se contentait de faire ce que la droite ne peut plus faire. C’est la théorie de Luc Ferry à qui un retour de la gauche au pouvoir ne déplairait pas pour lui laisser le sale boulot ! Rappelons ici que la fameuse « règle d’or » installée dans les constitutions, c’est un débat réglé en Espagne grâce au PS, c’est un débat en cours en Italie comme chez nous. Il s’agit de constitutionnaliser le libéralisme et ça serait là un autre type de révolution que le renversement de majorité au Sénat. Nous aurions alors la preuve que l’économique dicte totalement sa loi au politique alors que le politique se doit d’œuvrer à côté comme face à l’économique. Jusqu’à présent, une Constitution c’était la dignité plus ou moins grande du politique (suivant son contenu). Avec la « règle d’or » l’indignité est alors totalement affichée.

26-09-2011 Jean-Paul Damaggio

Partager cet article

Repost 0
Published by éditions la brochure - dans actualité
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog des Editions la Brochure editions.labrochure@nordnet.fr
  • Le blog des Editions la Brochure editions.labrochure@nordnet.fr
  • : Rendre compte de livres publiés et de commentaires à propos de ces livres
  • Contact

Activités de La Brochure

 

La pub sur ce blog n'est bien sûr en aucun cas de mon fait. Le seul bénéficiare financier est l'hébergeur. En conséquence ce blog va servir exclusivement aux productions de La Brochure. Pour les autres infos se reporter sur un autre blog :

 VIE DE LA BROCHURE

 

BON DE COMMANDE EXPRESS en cliquant ICI      

___________________________________________________________

 Les Editions La Brochure publient des livres, des rééditions, des présentations de livres. Ils peuvent être commandés à notre adresse ou demandés dans toutes les librairies (voir liste avec lesquelles nous avons travaillé  ici      ) :

Editions La Brochure, 124 route de Lavit, 82210 ANGEVILLE

Téléphone : 05 63 95 95 30

Adresse mèl :                          editions.labrochure@nordnet.fr

Catalogue de nos éditions :                                       catalogue

Catalogue 2011 :                                                                   ici

Présentation des livres :                                          livres édités

Bon de commande :                                             bon de commande

Nos livres sont disponibles chez tous les libraires

indépendants en dépôt ou sur commande

 

Nouveau blog RENAUD JEAN et LIVRES GRATUITS

Vous pouvez nous demander de recevoir la lettre trimestrielle que nous publions et nous aider avec les 10 euros de la cotisation à notre association. Merci de nous écrire pour toute information. Les Editions La Brochure.      

Articles sur la LGV: seulement sur cet autre blog:

Alternative LGV 82     

 

 

Nouveautés de 2013

 Elections municipales à Montauban (1904-2008) ICI :

Moissac 1935, Cayla assassiné : ICI

Tant de sang ouvrier dans le nitrate chilien ICI  

Révolution/contre-révolution le cas du 10 mai 1790 à Montauban ICI

 ADÍOS GUERRILLERO  ici

J’ai vu mourir sa LGV ici

Derniers titres :

Portraits de 101 femmes pour 20 euros. ici

Karl Marx, sur Bolivar ici

Ducoudray-Holstein Histoire de Bolivar ici

Jean-Pierre Frutos, Refondation de l’école ici

Jean Jaurès : Articles de 1906 dans La Dépêche et dans l’Humanité ici

Recherche