Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
14 mars 2013 4 14 /03 /mars /2013 13:43

Le propos qui va suivre s’appuie sur la lecture du livre qui me paraît fondamental pour prendre la mesure sur le long terme du phénomène Beppe Grillo : Il latto oscuro delle stelle, la dittatura digitale di Grillo e Casaleggio, Testimonianze, documenti e retroscena inediti, Federico Mello, janvier 2013, Imprimatur Editore. Ce livre publié avant les résultats spectaculaires des élections de février 2013 est l’œuvre d’un jeune journaliste qui travaille depuis longtemps sur les questions de la planète internet. Il est conçu en deux parties : une sur le fonctionnement du système internet et l’autre sur l’usage que Beppe Grillo et Casaleggio (le propriétaire de l’entreprise marketing qui contrôle son site) en font. Ce commentaire est le denrier sur ce livre.

 

 

1 - Beppe Grillo et le Mouvement des 5 étoiles (M5S) dénonce le système médiatique, le système des partis, le système capitaliste, l’Europe et, s’il lui arriva une fois de déclarer que la question des sans papiers est surtout posée pour nous écarter des grands enjeux de société, il a très vite évité le sujet par la suite. Comme des millions d’Italiens je partage pour l’essentiel ses dénonciations.

2 – Pour quelles alternatives ? Et c’est là tout de suite qu’on passe à la mauvaise question, une question classique pour tout parti politique, mais impossible pour un mouvement qui CONCRETEMENT n’est pas un parti. Le propos – que je ne partage pas - disant du FN qu’il pose les bonnes questions mais donne les mauvaises réponses, n’est pas de mise. Et quant à ceux qui utilisent les justes critiques qui je vais évoquer, pour des solutions plus à droite encore, ils sont la pire source de la catastrophe.

3 – Dénoncer le M5S pour ce qu’il n’est pas, c’est renforcer sa dynamique. A déclarer, pour prendre une parabole, que c’est un train avec des ailes, Beppe Grillo peut aisément démontrer qu’il est un train ordinaire, et il gagne en crédibilité.

4 – Beppe Grillo n’existe politiquement que grâce à une entreprise de marketing aux ordres de Gianroberto Casaleggio. La question n’est donc pas celle des alternatives mais celle du comment s’élaborent les alternatives. Il ne s’agit pas seulement de dénoncer le fait que c’est un parti-entreprise, mais que c’est un parti-digital ! Le Front de Gauche est une marque déposée par un parti qui en est propriétaire, mais la «gestion» de cette marque n’appartient pas à une petite équipe de quatre ou cinq individus.

5 – Pour Beppe Grillo et son mentor, la seule alternative c’est internet, la seule victoire possible c’est la victoire d’internet, la seule démocratie possible, c’est internet etc. Son mouvement démontre qu’avec internet il est possible de cerner les maux de la société, qu’il est possible de les dénoncer clairement mais rien ne démontre jusqu’à ce jour, que le réseau peut se supplanter aux luttes politiques. Pour dénoncer, Beppe Grillo bénéficie de l’appui de personnalités reconnues comme Ricardo Petrella, Dario Fo, mais quand il s’agit de proposer c’est l’œuvre d’un homme Casaleggio !

6 – Beppe Grillo peut facilement me répondre que si quelqu’un a participé aux luttes sociales, c’est bien lui et son site, fait totalement incontestable qui est d’ailleurs la source majeure de sa popularité. Le problème c’est justement que, de ce rôle largement assumé, il n’est pas possible de passer mécaniquement à l’action politique ! Faire croire à un tel passage mécanique est une tartufferie très dangereuse. En politique, le M5S a beau être contre le système des partis, en participant aux élections il entre dans le système des partis ! Et s’il veut faire exploser le système, c’est bien pour installer un parti à sa place, le sien ! Or nous savons à présent qu’il ne suffit pas d’avoir de bonnes intentions pour devenir un bon gestionnaire !

7 – Tout effort visant à contester les propositions alternatives du M5S détourne l’acteur social de la contestation majeure, celle qui touche au fonctionnement réel du mouvement. Sauf que depuis sa création de nombreux militants historiques du mouvement ont conduit cette contestation sans le moindre succès car ils sont minuscules par rapport à l’énorme machine marketing ! Comme dit Casaleggio a Dario Fo : « Ils n’ont pas été exclus car au M5S on ne peut exclure. Ils ont simplement perdu le droit d’utiliser le sigle pour ne pas avoir respecté le Non-statut du mouvement ! »

L’échec des contestataires est la justification du bien fondé de leur contestation. Sauf que, eux aussi, sont sans solution !

8 – Comme le courant communiste de 1945 qui pouvait exclure sans broncher, car il savait que chaque matin une vague nouvelle, sans mémoire, effacerait toutes les critiques, le développement sans précédent du M5S fait apparaître les esprits critiques comme des mauvais joueurs. D’autant que quand ils se tournent vers un regroupement comme Rivoluzione civile, ils échouent lamentablement.

9 – Le succès phénoménal du M5S impose donc aux démocrates des devoirs inédits. Tout démocrate basant la démocratie sur le système électoral apporte de l’eau au moulin du M5S car ce système est discrédité en tant que représentant de la démocratie. Il est impératif de retrouver des liens innovants entre mouvements sociaux et représentation politique. A conserver, à gauche, des candidats issus de la technocratie plutôt que de la lutte sociale, on continue d’aggraver la crise politique. La discussion sur le non-cumul des mandats par exemple a des mérites mais seulement techniques : si la même classe politique cesse de cumuler ça ne change pas mécaniquement le contenu de cette classe !

10 – Le fond du débat devient le suivant : comment empêcher que la politique devienne une marchandise ? comment empêcher que la propagande-marketing devienne le passage obligé du débat démocratique ? Le phénomène Beppe Grillo ne peut se répéter nulle part mais nous savons tous que déjà en 1981 beaucoup évoquèrent le rôle majeur de Seguela dans le succès de Mitterrand, et que depuis les conseillers en communication font plus directement la politique que les députés élus ! L’Italie est un verre grossissant de l’histoire européenne, sachons en tirer quelques enseignements. Jean-Paul Damaggio

Partager cet article

Repost 0
Published by éditions la brochure - dans italie
commenter cet article

commentaires

Tietie007 24/03/2013 05:54

Le grillisme se noiera dans la combinazione à l'italienne ...déjà, des sénateurs du mouvement n'ont pas suivi les consignes du grand leader ...

éditions la brochure 24/03/2013 10:29


je ne suis pas si sûr. en effet des sénateurs n'ont pas obéi et ont voté pour le candidat du PD quand la consigne c'était l'abstention mais ce n'est pas la première fois qu'il y a des "dissidences"
et généralement elles se terminent pas l'exclusion... et un développement du Mouvement 5 Etoiles ! le M5S signe peut-être la fin de la combinazione car contrairement aux coalitions, c'est un seul
parti sans instance politique qui est justement le lieu de la combinazione. Mais en tout cas merci pour le commentaire. jpd


Présentation

  • : Le blog des Editions la Brochure editions.labrochure@nordnet.fr
  • Le blog des Editions la Brochure editions.labrochure@nordnet.fr
  • : Rendre compte de livres publiés et de commentaires à propos de ces livres
  • Contact

Activités de La Brochure

 

La pub sur ce blog n'est bien sûr en aucun cas de mon fait. Le seul bénéficiare financier est l'hébergeur. En conséquence ce blog va servir exclusivement aux productions de La Brochure. Pour les autres infos se reporter sur un autre blog :

 VIE DE LA BROCHURE

 

BON DE COMMANDE EXPRESS en cliquant ICI      

___________________________________________________________

 Les Editions La Brochure publient des livres, des rééditions, des présentations de livres. Ils peuvent être commandés à notre adresse ou demandés dans toutes les librairies (voir liste avec lesquelles nous avons travaillé  ici      ) :

Editions La Brochure, 124 route de Lavit, 82210 ANGEVILLE

Téléphone : 05 63 95 95 30

Adresse mèl :                          editions.labrochure@nordnet.fr

Catalogue de nos éditions :                                       catalogue

Catalogue 2011 :                                                                   ici

Présentation des livres :                                          livres édités

Bon de commande :                                             bon de commande

Nos livres sont disponibles chez tous les libraires

indépendants en dépôt ou sur commande

 

Nouveau blog RENAUD JEAN et LIVRES GRATUITS

Vous pouvez nous demander de recevoir la lettre trimestrielle que nous publions et nous aider avec les 10 euros de la cotisation à notre association. Merci de nous écrire pour toute information. Les Editions La Brochure.      

Articles sur la LGV: seulement sur cet autre blog:

Alternative LGV 82     

 

 

Nouveautés de 2013

 Elections municipales à Montauban (1904-2008) ICI :

Moissac 1935, Cayla assassiné : ICI

Tant de sang ouvrier dans le nitrate chilien ICI  

Révolution/contre-révolution le cas du 10 mai 1790 à Montauban ICI

 ADÍOS GUERRILLERO  ici

J’ai vu mourir sa LGV ici

Derniers titres :

Portraits de 101 femmes pour 20 euros. ici

Karl Marx, sur Bolivar ici

Ducoudray-Holstein Histoire de Bolivar ici

Jean-Pierre Frutos, Refondation de l’école ici

Jean Jaurès : Articles de 1906 dans La Dépêche et dans l’Humanité ici

Recherche