Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
17 décembre 2013 2 17 /12 /décembre /2013 22:10

Ayant pris le cas de Moissac, où le FN soutient un conseiller municipal sortant Patrice Charles dans une commune où cette liste est sûre d'être au second tour, vu ses scores habituels et le vent actuel pro-FN (il suffit de 10% des exprimés), je pense que dès le premier tour il faut réfléchir aux suites. Est-ce à dire que je propose de se ranger sous une bannière unique de gauche dès le premier tour ?

J'ai toujours été favorable et le reste, à des listes vraiment citoyennes au premier tour.

Donc à Paris, Toulouse, Montauban ou Moissac jusque là c'est pareil.

Mais il s'agit de bien positionner politiquement la dite liste.

Une liste citoyenne au premier tour, c'est pour créer un rapport de force en vue du second (mais avec qui ?) ou alors c'est juste pour se compter au premier tour et peu importe le second.

Je n'exclus pas la seconde solution, mais dans le cas d'un danger FN la première s'impose.

Donc il faut clairement annoncer avec qui on pense faire alliance.

C'est ainsi qu'à Moissac, nous savons dès à présent (vu les querelles locales) qu'il y aura au moins trois listes au second tour : celle du maire sortant ; celle dirigée par le PRG ; celle de la droite extrême.

 

 

Je doute que la droite classique puisse se maintenir. Dans un tel contexte, je le dis sans hésiter, j'espère que La liste du maire sortant l'emportera quoi qu'on pense du personnage.

 

 

Cette question nous renvoie à un problème plus général : "au premier tour, dans tous les cas, il faut faire comme si on peut gagner" me dit-on. Ce principe amuse beaucoup l'électeur moyen qui découvre des prétendants à une gestion… qui se moquent des réalités ! Aux dernières présidentielles tout le monde savait (sans le secours des sondages) que la situation conduisait au second tour à un affrontement Sarkozy-Hollande (je conteste le fait que seuls les deux premiers peuvent rester en course). Mélenchon pouvait prétendre être au second tour pour éviter toute discussion sur la suite, et au soir du premier tour j'ai découvert que subitement il appelait à voter Hollande sans condition ! (j'aurais préféré une discussion sur ce point).Tout comme il se proposa d'être le premier ministre du président, sans rien demander à personne ! Voilà comment le PCF s'est effondré : en disant avant mai 1981 que Mitterrand était un candidat de droite, pour demander, aussitôt après sa victoire, des ministres communistes ! L'incohérence déroute aussi bien les militants que les électrices et électeurs.

 A Toulouse en 2014 le maire sera Moudenc ou Cohen. Si la liste citoyenne renvoie dos à dos les deux listes alors au second tour il faut soit se maintenir si on peut, soit se retirer sans consigne, mais surtout pas demander la fusion. J'en appelle seulement à la cohérence, celle qui fait la force politique du Front national! Soit le PS et l'UMP c'est la même chose et dans ce cas pas question de demander de fusion entre les deux tours, soit ce n'est pas la même chose et alors on construit une campagne en tenant compte de ce principe.

 Pour en revenir à Moissac, quand un adjoint PRG déclenche une guerre totale contre son maire anciennement PS, je pense qu'il faut en tenir compte surtout quand la stratégie affichée du PRG est de favoriser le FN, pour son propre bénéfice. Il est évident qu'aux dernières législatives le FN est arrivé au second tour car La Dépêche a soutenu un candidat dissident de droite, qui pourtant était une ancienne bête noire du journal ! Aussi, la triangulaire qui s'annonce à Moissac peut faire le bonheur d'une liste PRG ouverte sur sa droite. Ce qui avait incité le maire sortant à chercher, un temps, quelques alliances sur sa droite. Et croire que le score FN aux législatives était circonstanciel, comme me l'affirma un grand connaisseur de sa ville, c'est oublier que depuis 1984, le FN est électoralement puissant à Moissac !

 Je suis d'autant plus favorable à une liste citoyenne réellement progressiste pour mobiliser un électorat déçu par la politique du PS, si elle précise comment, au second tour, battre l'extrême-droite. N'étant pas de Moissac mon opinion est seulement celle d'un observateur mais un observateur qui a vérifié cent fois que l'absence de clarté produit des batailles sans lendemain. Je rappelle que le maire actuel de Castelsarrasin a su, avec l'aide variée de La Dépêche, profiter des divisions à gauche depuis 1989, pour rester en place, et il va continuer de gagner à cause de divisions internes aux radicaux ce qui a permis la marginalisation du PS. Jean-Paul Damaggio

Partager cet article

Repost 0
Published by éditions la brochure - dans Municipales
commenter cet article

commentaires

Maximilien Reynès-Dupleix 18/12/2013 10:55

Bonjour,

Je partage en grande partie l'analyse de la situation moissagaise et j'avoue, après de longs mois de consultations, de rencontres, de discussions parfois houleuses, prendre le parti aujourd'hui de
plus de pragmatisme.... Un peu la Raison à la place du Coeur dans une configuration électorale qui est on ne peut plus dangereuse pour les citoyens engagés comme nous. C'est le contenu qui peut
déterminer le sens de l'engagement et la manière de le porter, la dérive droitiste de M. Guillamat, l'enfermement idéologique de la droite coincée entre un FN montant et un centre droit bien
implanté me fait dire aussi que nous pourrions faire pencher la balance vers une liste un peu plus ancrée à gauche, même si c'est sans illusions. Le réalisme commande ce type d'engagement,
peut-être avec la ferme intention de s'en servir comme affirmation de l'influence du FdG et des ses composantes....

éditions la brochure 18/12/2013 11:34



Comme je l'ai expliqué à une émission radio cette campagne électorale fait l'impasse sur la question intercommunale or sur Castel-Moissac nous sommes face à un triste sac de noeuds qui pénalise
les citoyens. Avec un PCF qui s'allie à Castelsarrasin avec le PRG dès le premier tour, et une entente plus ou moins marqué à Moissac avec une victime du même PRG, la cohérence est plus que
difficile à suivre et n'est pas de nature à donner une image claire du FdG. Je ne partage pas l'opinion de Mélenchon qui voudrait faire partout en France la même élection municipale car ce n'est
pas tenir compte des réalités, mais si le local brouille totalement les références ce n'est pas mieux. amicalement jpd



Patrice Charles 18/12/2013 08:18

Bonne analyse des forces politiques en présence à Moissac et de l'influence de la Dépêche. Se rappeler néanmoins les cantonales de Castelsarrasin où malgré un délirant soutien médiatique de la
Dépêche au profit de la candidate PRG Sylvia Pinel, un candidat ex-PRG, Béziers, fut élu.

éditions la brochure 18/12/2013 11:27


en effet, et j'ai beaucoup écrit à ce sujet car à cause du débat LGV j'ai suivi l'élection de près. d'ailleurs votre liste aura-t-elle un avis sur le dossier LGV ? jpd


Présentation

  • : Le blog des Editions la Brochure editions.labrochure@nordnet.fr
  • Le blog des Editions la Brochure editions.labrochure@nordnet.fr
  • : Rendre compte de livres publiés et de commentaires à propos de ces livres
  • Contact

Activités de La Brochure

 

La pub sur ce blog n'est bien sûr en aucun cas de mon fait. Le seul bénéficiare financier est l'hébergeur. En conséquence ce blog va servir exclusivement aux productions de La Brochure. Pour les autres infos se reporter sur un autre blog :

 VIE DE LA BROCHURE

 

BON DE COMMANDE EXPRESS en cliquant ICI      

___________________________________________________________

 Les Editions La Brochure publient des livres, des rééditions, des présentations de livres. Ils peuvent être commandés à notre adresse ou demandés dans toutes les librairies (voir liste avec lesquelles nous avons travaillé  ici      ) :

Editions La Brochure, 124 route de Lavit, 82210 ANGEVILLE

Téléphone : 05 63 95 95 30

Adresse mèl :                          editions.labrochure@nordnet.fr

Catalogue de nos éditions :                                       catalogue

Catalogue 2011 :                                                                   ici

Présentation des livres :                                          livres édités

Bon de commande :                                             bon de commande

Nos livres sont disponibles chez tous les libraires

indépendants en dépôt ou sur commande

 

Nouveau blog RENAUD JEAN et LIVRES GRATUITS

Vous pouvez nous demander de recevoir la lettre trimestrielle que nous publions et nous aider avec les 10 euros de la cotisation à notre association. Merci de nous écrire pour toute information. Les Editions La Brochure.      

Articles sur la LGV: seulement sur cet autre blog:

Alternative LGV 82     

 

 

Nouveautés de 2013

 Elections municipales à Montauban (1904-2008) ICI :

Moissac 1935, Cayla assassiné : ICI

Tant de sang ouvrier dans le nitrate chilien ICI  

Révolution/contre-révolution le cas du 10 mai 1790 à Montauban ICI

 ADÍOS GUERRILLERO  ici

J’ai vu mourir sa LGV ici

Derniers titres :

Portraits de 101 femmes pour 20 euros. ici

Karl Marx, sur Bolivar ici

Ducoudray-Holstein Histoire de Bolivar ici

Jean-Pierre Frutos, Refondation de l’école ici

Jean Jaurès : Articles de 1906 dans La Dépêche et dans l’Humanité ici

Recherche