Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
23 août 2013 5 23 /08 /août /2013 12:28

el-polaco.jpg

 

Je ne me lasserai pas de me remémorer cette histoire entendue de la bouche même de Vazquez Montalban en 1994, une histoire que je retrouve sur le livre qu’il avait en tête à cette époque là : Un polaco en la corte del rey Juan Carlos, livre à ce jour jamais traduit en français et que je feuillette chaque fois que je sens une fatigue.

Dans ce livre de commande, l’auteur catalan part à la rencontre des personnages essentiels de l’Espagne d’alors, avec pour objectif d’arriver face au roi Juan Carlos, juste avant que la droite ne revienne au pouvoir, au cours des élections de 1996.

Et à un moment, il rencontre un camarade de prison. De toute façon, tout au long du livre, il croisera d’anciens camarades ayant gravis diverses marches, de divers pouvoirs, lui étant resté simple citoyen mais romancier de grande notoriété (d’où la possibilité d’entrer en des lieux sacrés).

Donc il rencontre page 57 Salvador Clotas, l’ancien homme fort de la politique culturelle du PSOE et qui était alors le responsable de la fondation Pablo Iglesias. « Je me souviens avoir bu avec lui un triple sec fait maison, à base d’alcool d’infirmerie pénitentiaire, de zeste d’orange et de sucre que nous distillions dans notre cellule de la prison de Lérida. »

Le cadre est déjà séduisant et on les imagine sirotant leur production en parlant littérature…

Montalban était un des quatre étudiants emprisonnés pour délit de rébellion militaire à cause d’une manifestation en faveur des grévistes des Asturies où ils avaient chanté Asturias patria querida. Manuel était doté d’une capacité originale : des quatre, il était le seul à ne pas s’évanouir devant le sang aussi, le médecin l’embaucha comme aide infirmier, après une formation accélérée pour apprendre les injections intra musculaires et bien repérer les pastilles pour ulcères à l’estomac. On l’avait nommé à ce poste « car vu le niveau culturel qu’on supposait chez un étudiant en cinquième année d’études de Romanicas, je n’étais pas supposé boire l’alcool de l’infirmerie, aussi je fus le premier à se livrer à une manipulation culturelle parce que la culture doit bien servir à quelque chose ».

Cette manipulation, vous l’avez deviné, consistait à distiller l’alcool de l’infirmerie ! Et Salvador Clotas fut un des bénéficiaires de ce breuvage excellent. En retour cet immense connaisseur en critique littéraire s’offrit pour aider Vazquez Montalban à écrire ses premiers poèmes et son étude toujours d’actualité : Informe sobre la informacion.

Après la dégustation il arrivait à Salvador de perdre ses lunettes qu’il était bien incapable de retrouver mais la solidarité carcérale aide à tout. C’est donc trente ans après que les deux hommes peuvent se raconter de tels souvenirs uniques et parler de l’actualité :

- Vous êtes-vous préparé à la défaite ?

- Pas tellement.

- Vous avez calculé ce que va signifier votre manque de chaînes de télé, d’émissions et de complices dans le monde intellectuel ?

 

 J-P Damaggio

Partager cet article

Repost 0
Published by éditions la brochure - dans vazquez montalban
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog des Editions la Brochure editions.labrochure@nordnet.fr
  • Le blog des Editions la Brochure editions.labrochure@nordnet.fr
  • : Rendre compte de livres publiés et de commentaires à propos de ces livres
  • Contact

Activités de La Brochure

 

La pub sur ce blog n'est bien sûr en aucun cas de mon fait. Le seul bénéficiare financier est l'hébergeur. En conséquence ce blog va servir exclusivement aux productions de La Brochure. Pour les autres infos se reporter sur un autre blog :

 VIE DE LA BROCHURE

 

BON DE COMMANDE EXPRESS en cliquant ICI      

___________________________________________________________

 Les Editions La Brochure publient des livres, des rééditions, des présentations de livres. Ils peuvent être commandés à notre adresse ou demandés dans toutes les librairies (voir liste avec lesquelles nous avons travaillé  ici      ) :

Editions La Brochure, 124 route de Lavit, 82210 ANGEVILLE

Téléphone : 05 63 95 95 30

Adresse mèl :                          editions.labrochure@nordnet.fr

Catalogue de nos éditions :                                       catalogue

Catalogue 2011 :                                                                   ici

Présentation des livres :                                          livres édités

Bon de commande :                                             bon de commande

Nos livres sont disponibles chez tous les libraires

indépendants en dépôt ou sur commande

 

Nouveau blog RENAUD JEAN et LIVRES GRATUITS

Vous pouvez nous demander de recevoir la lettre trimestrielle que nous publions et nous aider avec les 10 euros de la cotisation à notre association. Merci de nous écrire pour toute information. Les Editions La Brochure.      

Articles sur la LGV: seulement sur cet autre blog:

Alternative LGV 82     

 

 

Nouveautés de 2013

 Elections municipales à Montauban (1904-2008) ICI :

Moissac 1935, Cayla assassiné : ICI

Tant de sang ouvrier dans le nitrate chilien ICI  

Révolution/contre-révolution le cas du 10 mai 1790 à Montauban ICI

 ADÍOS GUERRILLERO  ici

J’ai vu mourir sa LGV ici

Derniers titres :

Portraits de 101 femmes pour 20 euros. ici

Karl Marx, sur Bolivar ici

Ducoudray-Holstein Histoire de Bolivar ici

Jean-Pierre Frutos, Refondation de l’école ici

Jean Jaurès : Articles de 1906 dans La Dépêche et dans l’Humanité ici

Recherche