Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
19 janvier 2014 7 19 /01 /janvier /2014 12:07

bareges-callerani.jpg

Au premier plan Gallerani du temps de la première mandature.

 

Sa candidature et sa victoire de 2001 ont changé la politique montalbanaise qui depuis longtemps se vivait dans un cercle étroit aux codes bien ordonnés. Brigitte Barèges a usé et abusé de l’effet de surprise aussi bien vis-à-vis des caciques de droite qui, eux-mêmes, étaient prisonniers des codes bien ordonnés, que vis-à-vis des forces de gauche.

A mes yeux, elle a symbolisé par avance la stratégie de Sarkozy proposant à la France une droite « décomplexée » c’est-à-dire une droite appelant un chat un chat. Et les Français ont montré qu’ils préféraient un libéral s’affichant comme tel, à ceux avançant masqués ! Mais voilà, une politique ne se paie pas seulement de mots… et les maux persistèrent alors ce fut l’échec prévisible en 2012 pour Sarkozy.

Concrètement, ça signifie quoi "décomplexée" ? En finir avec le discours plein de généralités, de propos bien pensants et porté par des traditions classiques.

 Elle ne manque pas d’air car elle a la capacité de donner avec aplomb des informations précises… mais faussées, alors que ses adversaires restent dans le brouillard.

J’étais présent à sa première conférence de presse après sa victoire de 2001, conférence qui devait être suivie d’autres… Mais la presse locale….

Elle avait pu affirmer avec la même conviction le refus de privatiser l’eau, comme elle affirmera ensuite le besoin de la privatiser.

Elle peut oser une telle stratégie car elle connaît bien ses opposants au point qu’elle a su dès le départ, en tant qu’avocate de la Ligue des Droits de l’Homme qu’elle n’avait qu’une ressource : exploiter leurs faiblesses.

Les élus PS montalbanais sont pris entre une gestion qu’ils assument au Conseil général avec le PRG, et qui finalement n’est pas très différente dans les faits de ce qu’elle réalise elle-même, et une stratégie indépendante pour Montauban. La victoire de Valérie Rabault aux législatives tient en partie au fait qu’elle est apparue extérieure à ce dilemme (l’essentiel du succès étant cependant lié à la victoire de Hollande).

 Sur la privatisation de l’eau, pour rester sur ce thème, elle peut dire que toutes les grandes communes de « gauche » du Tarn-et-Garonne ont abandonné la régie municipale depuis longtemps et mettre ainsi en contradiction le PS montalbanais et le PS départemental !

Donc c’est sa première stratégie : renvoyer l’adversaire dans ses contradictions non assumées. Et pas seulement locales : « Cohen avait promis le retour à la régie municipale de l'eau et résultat, il ne l’a pas fait ».

 Aujourd’hui, c’est une maire deux fois sortante qui est candidate, et elle est prise par les défauts dénoncés hier, chez ses adversaires. « J’ai un bon bilan » dit-elle. C’est ce que j’appelle le discours des traditions classiques. La très grande majorité des maires (80%) se représente et en connaissez-vous un qui va dire : « j’ai un mauvais bilan » ? Du bilan ce sont les électeurs qui en jugent, et les électeurs de 2001 à Montauban étaient fatigués de l’autosatisfaction des élus en place ! Si, dans le bilan Barèges, je pointe des éléments positifs et d’autres négatifs (l’inverse serait étonnant car aucun maire ne peut faire que des conneries ou que des merveilles) au titre du négatif j’inclus l’autosatisfaction.

 Donc Barèges ne manque pas d’air : elle est sortante mais veut faire comme si elle était nouvelle ! Ce fut l’exploit de Sarkozy en 2007 ou celui de Chirac en 1995 : être aux affaires depuis longtemps, mais se présenter comme le candidat de la rupture !

 Ceci étant, pour elle comme pour les autres, l’entourage proche compte beaucoup, un entourage qu’elle ose malmener quand à gauche c'est toujours la répétition des mêmes.

Les électrices et les électeurs décideront. J-P Damaggio

Partager cet article

Repost 0
Published by éditions la brochure - dans Municipales
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog des Editions la Brochure editions.labrochure@nordnet.fr
  • Le blog des Editions la Brochure editions.labrochure@nordnet.fr
  • : Rendre compte de livres publiés et de commentaires à propos de ces livres
  • Contact

Activités de La Brochure

 

La pub sur ce blog n'est bien sûr en aucun cas de mon fait. Le seul bénéficiare financier est l'hébergeur. En conséquence ce blog va servir exclusivement aux productions de La Brochure. Pour les autres infos se reporter sur un autre blog :

 VIE DE LA BROCHURE

 

BON DE COMMANDE EXPRESS en cliquant ICI      

___________________________________________________________

 Les Editions La Brochure publient des livres, des rééditions, des présentations de livres. Ils peuvent être commandés à notre adresse ou demandés dans toutes les librairies (voir liste avec lesquelles nous avons travaillé  ici      ) :

Editions La Brochure, 124 route de Lavit, 82210 ANGEVILLE

Téléphone : 05 63 95 95 30

Adresse mèl :                          editions.labrochure@nordnet.fr

Catalogue de nos éditions :                                       catalogue

Catalogue 2011 :                                                                   ici

Présentation des livres :                                          livres édités

Bon de commande :                                             bon de commande

Nos livres sont disponibles chez tous les libraires

indépendants en dépôt ou sur commande

 

Nouveau blog RENAUD JEAN et LIVRES GRATUITS

Vous pouvez nous demander de recevoir la lettre trimestrielle que nous publions et nous aider avec les 10 euros de la cotisation à notre association. Merci de nous écrire pour toute information. Les Editions La Brochure.      

Articles sur la LGV: seulement sur cet autre blog:

Alternative LGV 82     

 

 

Nouveautés de 2013

 Elections municipales à Montauban (1904-2008) ICI :

Moissac 1935, Cayla assassiné : ICI

Tant de sang ouvrier dans le nitrate chilien ICI  

Révolution/contre-révolution le cas du 10 mai 1790 à Montauban ICI

 ADÍOS GUERRILLERO  ici

J’ai vu mourir sa LGV ici

Derniers titres :

Portraits de 101 femmes pour 20 euros. ici

Karl Marx, sur Bolivar ici

Ducoudray-Holstein Histoire de Bolivar ici

Jean-Pierre Frutos, Refondation de l’école ici

Jean Jaurès : Articles de 1906 dans La Dépêche et dans l’Humanité ici

Recherche