Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
30 mars 2012 5 30 /03 /mars /2012 10:36

Je ferai en temps utile une présentation de ce roman. Pour le moment voici les éloges de Josyane Savigneau. JPD

Dans les pas de Flora Tristan
JOSYANE SAVIGNEAU
Nicole Avril n'est jamais meilleure que quand elle revisite le destin d'une femme qui l'a fascinée. Elle aime les rebelles et celles dont la légende a brouillé l'image. Ainsi, dans L'Impératrice (Grasset, 1993), elle a arraché Elisabeth d'Autriche au mythe mièvre de «Sissi», pour montrer quelle femme indomptable elle était. Plus récemment, avec Moi, Dora Maar (Plon, 2002), elle a restitué son existence singulière, splendide puis tragique, à celle qu'on voit trop souvent seulement comme La Femme qui pleure peinte par Picasso en 1937.
Dans le Panthéon de Nicole Avril, il y avait aussi Flora Tristan (1803-1844), figure de proue du féminisme, révolutionnaire, dont le petit-fils, Paul Gauguin, disait qu'elle «était une drôle de bonne femme!».
Farouche, «brune», bien sûr, comme le souligne le titre de ce roman-biographie. Pour suivre les traces de Flora Tristan, Nicole Avril avait même fait un voyage au Pérou dès 1982. Depuis trente ans donc, elle avait ce désir d'écrire sur elle, de tenter de la retrouver, à sa manière. Avec le sentiment qu'elle n'était pas une figure du passé, mais quelqu'un pouvant permettre de penser l'avenir.
Toutefois, il lui fallait prendre son temps pour refaire avec elle le périple de sa vie brève et chaotique. Elle ne voulait sans doute pas être trop empathique, projeter en Flora Tristan ses propres révoltes de jeune femme, en un mot la trahir en un roman hâtif. Elle s'est d'abord attachée à lire et à relire les écrits de Flora Tristan, ainsi que les livres sur elle, dont les excellents travaux de Stéphane Michaud, comme en témoigne la bibliographie figurant à la fin de Brune. Et puis elle a attendu, pour mettre tout cela à distance et comprendre de l'intérieur, dans un livre longuement mûri et soigneusement composé, cette insoumise, errante, déçue par une famille péruvienne négligente, militante socialiste et féministe, l'une des premières à comprendre ce que signifiait la révolution industrielle.
Fille d'aristocrate, Flora Tristan a eu une petite enfance heureuse. Mais, dès l'âge de 4 ans, à la mort de son père, elle connaît la misère. D'abord en France, puis au Pérou, quand elle veut rejoindre sa famille paternelle, et aussi en Grande-Bretagne, elle découvre ce que signifie la condition féminine. La situation de femme mariée, maltraitée, ou d'ouvrière, «la prolétaire du prolétaire». En lisant certains textes de Flora Tristan, cités par Nicole Avril, on ne peut s'empêcher de penser à un slogan des années 1970, quand les féministes se battaient avec humour : «Prolétaires de tous les pays, qui lave vos chaussettes? »
Jusqu'à l'épuisement
Dès que Flora Tristan arrive au Pérou, le 18 août 1833 - elle avait embarqué le 7 avril, jour de ses 30 ans, à Bordeaux -, elle apprend que sa grand-mère péruvienne vient de mourir: «La vieille dame était la seule personne au monde qui aurait pu d'un mot, d'un sourire, d'un geste, la reconnaître (...) Elle aurait fait d'elle la fille de son fils sans contestation possible. » Flora, à son retour, écrira Pérégrinations d'une paria (Babel), sans jamais se laisser gagner par le ressentiment, en gardant la volonté de comprendre et de penser ce qu'elle vit et ce qu'elle observe.
C'est parce qu'elle a suivi pas à pas Flora Tristan sur ce difficile chemin, jusqu'à sa mort, d'épuisement, à Bordeaux, le 14 novembre 1844, à l'âge de 41 ans, que Nicole Avril a pu écrire ce texte intime et faire sien ce propos : «Ce n'est donc pas sur moi, personnellement, que j’ai voulu attirer l’attention, mais sur toutes les femmes qui se trouvent dans la même position. »
Josyane Savigneau
Brune, Nicole Avril, Plon, 274 pages, 19,50 euros
Le Monde 23 mars 2012

Partager cet article

Repost 0
Published by éditions la brochure - dans féminisme
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog des Editions la Brochure editions.labrochure@nordnet.fr
  • Le blog des Editions la Brochure editions.labrochure@nordnet.fr
  • : Rendre compte de livres publiés et de commentaires à propos de ces livres
  • Contact

Activités de La Brochure

 

La pub sur ce blog n'est bien sûr en aucun cas de mon fait. Le seul bénéficiare financier est l'hébergeur. En conséquence ce blog va servir exclusivement aux productions de La Brochure. Pour les autres infos se reporter sur un autre blog :

 VIE DE LA BROCHURE

 

BON DE COMMANDE EXPRESS en cliquant ICI      

___________________________________________________________

 Les Editions La Brochure publient des livres, des rééditions, des présentations de livres. Ils peuvent être commandés à notre adresse ou demandés dans toutes les librairies (voir liste avec lesquelles nous avons travaillé  ici      ) :

Editions La Brochure, 124 route de Lavit, 82210 ANGEVILLE

Téléphone : 05 63 95 95 30

Adresse mèl :                          editions.labrochure@nordnet.fr

Catalogue de nos éditions :                                       catalogue

Catalogue 2011 :                                                                   ici

Présentation des livres :                                          livres édités

Bon de commande :                                             bon de commande

Nos livres sont disponibles chez tous les libraires

indépendants en dépôt ou sur commande

 

Nouveau blog RENAUD JEAN et LIVRES GRATUITS

Vous pouvez nous demander de recevoir la lettre trimestrielle que nous publions et nous aider avec les 10 euros de la cotisation à notre association. Merci de nous écrire pour toute information. Les Editions La Brochure.      

Articles sur la LGV: seulement sur cet autre blog:

Alternative LGV 82     

 

 

Nouveautés de 2013

 Elections municipales à Montauban (1904-2008) ICI :

Moissac 1935, Cayla assassiné : ICI

Tant de sang ouvrier dans le nitrate chilien ICI  

Révolution/contre-révolution le cas du 10 mai 1790 à Montauban ICI

 ADÍOS GUERRILLERO  ici

J’ai vu mourir sa LGV ici

Derniers titres :

Portraits de 101 femmes pour 20 euros. ici

Karl Marx, sur Bolivar ici

Ducoudray-Holstein Histoire de Bolivar ici

Jean-Pierre Frutos, Refondation de l’école ici

Jean Jaurès : Articles de 1906 dans La Dépêche et dans l’Humanité ici

Recherche