Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
24 novembre 2013 7 24 /11 /novembre /2013 17:06

Danielle Amouroux serait-elle la femme qui monte dans l’équipe Barèges et à l'intérieur de l'UMP ? Le Petit Journal vient de lui consacrer un entretien qui confirme l’aveuglement de la classe politique :

« Moi qui suis Montalbanaise pur jus, je constate une chose simple : en 12 ans Brigitte Barèges et son équipe ont fait plus pour la ville que 36 ans de socialisme. »

Cette phrase fait suite à celle-ci du même tonneau :

« Il est toujours passionnant de pouvoir montrer aux Montalbanais que notre action au cours des 12 dernières années correspond tout à fait aux promesses qui ont été énoncées. »

 En 2001 Roland Garrigues a fait d’abord campagne sur son « bon bilan », terme que reprendra Lionel Jospin en 2002. Comme si, au restaurant, le cuisinier vous apportant son plat vous disait par avance : « c’est une bonne sole meunière ». Sauf que là c’est au client à donner son appréciation comme c’est à l’électrice et à l’électeur de faire de même.

Quant à défendre un bilan, sans le glorifier par avance, ce qui me paraît possible, il reste à le faire avec précaution sauf à se déconsidérer, même si le bilan est jugé bon par celui qui s’apprête à voter. C’est ainsi qu’une campagne électorale peut détruire le bénéfice d’un bilan, à force de le vanter ! Certains n'aiment pas qu'on les prennent pour des imbéciles incapables de se faire leur opinion. Je dis certains car mon père vendant des légumes sur le marché était souvent confronté à cette question qu'il jugeait idiote : "Elles sont bonnes vos salades ?" Comme est idiote la question d'un journaliste à un sportif :"Vous pensez gagner dimanche ?" Sauf que ceux qui aiment bien les questions idiotes sont tout de même rares !

 En 36 ans de pouvoir de la gauche (le socialisme c’est autre chose) on a fait, comme Barèges, une piscine (et même deux, la deuxième n’étant pas glorieuse) avec sa rénovation, une bibliothèque avec son évolution. Dans le secteur scolaire c’est là un bilan sans comparaison à cause du baby boom des années de la Libération qui fait qu’à partir de 1960, il a fallu créer des écoles presque chaque année. Sur le négatif du bilan, chaque époque a eu, comme du temps de Barèges, la naissance de zones commerciales, refusées au départ avec l’apparition de Korvette devenu Auchan aujourd’hui, puis célébrées avec Leclerc Sapiac, Mammouth aux Chaumes, puis le Leclerc zone nord, et enfin Le Géant Casino à Albasud. Il est totalement présomptueux de comparer bilan et bilan comme il est présomptueux d’annoncer par avance que ce bilan correspond à ce qui était attendu.

Ce qui était attendu par qui ? Par les sportifs, les retraités, les jeunes, les ouvriers etc.?

Je me souviens de l’installation du premier morceau de rue piétonne qui avait tant fait crier les commerçants. Le lancement de ce processus n’avait rien de local : il entrait dans une tendance globale ! Sauf que la réponse à la question d’alors reste entière : comment articuler la piétonisation, et la vie des habitants du centre ville ? Bref, quel destin pour un centre-ville dont un des points cruciaux n’était pas de l’ordre municipal comme le retour de la Préfecture en cette zone ?

Comment interroger l’avenir quant aux entrées de Montauban à l’heure de pointe ? Comment réduire l’usage de la voiture ? Proposer un système de bus régulier et sérieux entre Nègrepelisse et Montauban n’est pas de l’ordre municipal, donc il faut une entente avec le Conseil général. Toutes les questions s’imbriquent.

 Conclusion provisoire

Tout bilan est contrasté à cause du contexte global, à cause des stratégies locales et à cause des évolutions citoyennes. Des amis passant dernièrement au local de Brigitte Barèges y ont lancé le débat sur la LGV avec quelques présents, découvrant en cette occasion leur ignorance leur faisant dire comme Malvy « il l’a faut car il l’a faut » mais incapables de dire pourquoi. Plutôt que de faire dans l’autosatisfaction (pour un camp) ou dans la critique systématique (pour l’autre) comment créer les conditions d’un débat approfondi et sérieux sur les réalités afin de saisir les différences de stratégie pour améliorer la vie locale ?

JP Damaggio

Partager cet article

Repost 0
Published by éditions la brochure - dans Municipales
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog des Editions la Brochure
  • Le blog des Editions la Brochure
  • : Rendre compte de livres publiés et de commentaires à propos de ces livres
  • Contact

Activités de La Brochure

 

La pub sur ce blog n'est bien sûr en aucun cas de mon fait. Le seul bénéficiare financier est l'hébergeur. En conséquence ce blog va servir exclusivement aux productions de La Brochure. Pour les autres infos se reporter sur un autre blog :

 VIE DE LA BROCHURE

 

BON DE COMMANDE EXPRESS en cliquant ICI      

___________________________________________________________

 Les Editions La Brochure publient des livres, des rééditions, des présentations de livres. Ils peuvent être commandés à notre adresse ou demandés dans toutes les librairies (voir liste avec lesquelles nous avons travaillé  ici      ) :

Editions La Brochure, 124 route de Lavit, 82210 ANGEVILLE

Téléphone : 05 63 95 95 30

Adresse mèl :                          editions.labrochure@nordnet.fr

Catalogue de nos éditions :                                       catalogue

Catalogue 2011 :                                                                   ici

Présentation des livres :                                          livres édités

Bon de commande :                                             bon de commande

Nos livres sont disponibles chez tous les libraires

indépendants en dépôt ou sur commande

 

Nouveau blog RENAUD JEAN et LIVRES GRATUITS

Vous pouvez nous demander de recevoir la lettre trimestrielle que nous publions et nous aider avec les 10 euros de la cotisation à notre association. Merci de nous écrire pour toute information. Les Editions La Brochure.      

Articles sur la LGV: seulement sur cet autre blog:

Alternative LGV 82     

 

 

Nouveautés de 2013

 Elections municipales à Montauban (1904-2008) ICI :

Moissac 1935, Cayla assassiné : ICI

Tant de sang ouvrier dans le nitrate chilien ICI  

Révolution/contre-révolution le cas du 10 mai 1790 à Montauban ICI

 ADÍOS GUERRILLERO  ici

J’ai vu mourir sa LGV ici

Derniers titres :

Portraits de 101 femmes pour 20 euros. ici

Karl Marx, sur Bolivar ici

Ducoudray-Holstein Histoire de Bolivar ici

Jean-Pierre Frutos, Refondation de l’école ici

Jean Jaurès : Articles de 1906 dans La Dépêche et dans l’Humanité ici

Recherche