Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
20 mars 2014 4 20 /03 /mars /2014 13:53

FN-2001.JPG

 

Carte des candidats FN aux municipales de 2001.

 

En 2001, le soir du premier tour, les Montalbanais-es ont eu droit à deux surprises : le bon score du FN et le mauvais score de la liste Garrigues. La carte donnée en image rappelle qu’à ce moment là le FN est très faible en France car il sort des élections européennes de 1999, où il avait eu le plus mauvais score de son historie à cause de la guerre avec un Mégret cependant laminé. Elle rappelle qu’en situation de faiblesse le FN dans le Sud-Ouest et le Sud-est est le parti de trois zones : les vallées de la Garonne et du Rhône et le pourtour méditerranéen. Notons en passant que ceux qui tireront les leçons des municipales devront se souvenir de l’échec FN en 2001 qui s’est transformé en présence au second tour en 2002 ! Preuve que les municipales, pas plus que les Européennes ne donnent une vision juste de ce parti.

 Quant à l’échec de la liste Garrigues, il était surprenant car Jospin alors au pouvoir avait une bonne côte de popularité, la liste se présentait avec un bon bilan et l’adversaire était alors totalement inconnu.

Puis arriva le débat télé de l’entre deux tours et là, contrairement à ce que pense Garrigues ce n’est pas lui qui a perdu l’élection, ni Barèges qui l’a gagnée, mais le candidat FN qui a été totalement nul, son électorat volant alors au secours de Barèges.

 Donc 2014 s’annonce comme une répétition avec deux différences notoires : le FN est dirigé à présent par un homme sachant se tenir devant les caméras, et Roland Garrigues a une réserve de voix avec la liste Rassemblement Montauban Citoyenne. Ajoutons une différence peut-être anecdotique : le rôle de La Dépêche qui cette fois a décidé de jouer à fond la carte Roland Garrigues. Comment ? En mettant en avant le Front national !

 Qui, en Tarn-et-Garonne, sait qu’il y a localement deux listes FN en 2014 ? Si pour Montauban le FN a eu droit à une présence constante sur La Dépêche, pour Moissac ce fut l’inverse alors qu’au départ il y a bien eu une référence à Patrice Charles, mais c’était quand le journal pensait qu’il n’arriverait pas à faire une liste et qu’en conséquence il fallait se montrer attentif à ce parti.

 On me dira que je ne peux me plaindre du fait que, pour Montauban, une place équitable ait été donnée dans le journal de la démocratie à TOUS les candidats (j’aimerai la même équité sur d’autres sujets). Pourquoi pas, si la même démarche avait été utilisée pour les autres communes importantes ! Ce fut le cas pour Castelsarrasin, mais rien pour Moissac, Caussade, Beaumont, Grisolles etc.

 Je n’ai jamais été favorable à la stratégie anti-FN précédente de La Dépêche : le silence.

Je ne suis pas non plus favorable à la complaisance !

Hors page de présentation des idées des uns et des autres, le journal a par exemple a donné la parole par des entretiens, à des candidats des deux listes de gauche : quand a-t-il posé cette simple question : le FN est-il un parti comme les autres ?

Je ne conteste pas la présentation des idées FN mais le fait qu’à aucun moment Thierry Viallon n’a été dénoncé comme l’homme sans programme, le porteur d’une idéologie dangereuse.

Bien sûr, des amis me diront que FN et Barèges c'est du pareil au même ce que je conteste radicalement tout comme je contexte le fait qu'on dise le matin PS et droite c'est la même chose pour le soir s'allier au second tour avec le PS. Je ne plaide pas pour le sens des nuances mais pour l'analyse du sens du politique. Que Thierry Viallon devienne conseiller municipal ne changera rien, il ne s'agit donc de brandir un épouvantail.

 Sauf qu’il existe cette autre différence avec 2001 : une partie de l’électorat de gauche, mécontent de François Hollande, a du mal à envisager un report de voix sur des candidats gouvernementaux. Le bon score attendu de Montauban citoyenne va entraîner une fusion qui devra se faire rapidement (vu les délais injustes imposés par la loi : pourquoi pas comme pour la présidentielle 2 semaines entre les deux tours ?)) et qui sans doute conditionnera ce report de voix, à partir des concessions affichées.

 La bataille du second tour sera donc complexe puisque cette fois c’est Brigitte Barèges qui n’aura pas de réserve de voix. En 2008 ce fut la même chose, toutes les autres listes ayant appelé à voter contre elle, mais son adversaire n’est plus Claude Mouchard (qui se réserve pour la présidence du Grand Montauban) peut-être moins apte à rassembler qu’un Roland Garrigues, soutenu par le grand quotidien.

 Il existe cependant un point étrange : pas l’ombre d’un sondage public pour Montauban. Or, quand on a Manuel Valls au Ministère de l’Intérieur on ne me fera pas croire que La Dépêche est sans estimations et si elles avaient été bonnes, un sondage aurait été lancé. Surtout si on se souvient que le quotidien en a lancé un pour régler l’affaire de la tête de liste à Montauban ! Les militants PS avait décidé de l’organisation de primaires puis un sondage ayant montré que Garrigues était en meilleure position, Mouchard s’est incliné et Garrigues a été retenu avec la députée à ses côtés, une députée qui ne pourra devenir ministre car à ce moment-là Roland Garrigues serait obligé de laisser un mandat comme son ami Moignard. Jean-Paul Damaggio

 P.S. : Rappelons qu’aux dernières législatives, sur la deuxième circonscription c’est le FN qui a été présent au second tour, assurant ainsi une victoire facile à Sylvia Pinel.

Partager cet article

Repost 0
Published by éditions la brochure - dans Municipales
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog des Editions la Brochure editions.labrochure@nordnet.fr
  • Le blog des Editions la Brochure editions.labrochure@nordnet.fr
  • : Rendre compte de livres publiés et de commentaires à propos de ces livres
  • Contact

Activités de La Brochure

 

La pub sur ce blog n'est bien sûr en aucun cas de mon fait. Le seul bénéficiare financier est l'hébergeur. En conséquence ce blog va servir exclusivement aux productions de La Brochure. Pour les autres infos se reporter sur un autre blog :

 VIE DE LA BROCHURE

 

BON DE COMMANDE EXPRESS en cliquant ICI      

___________________________________________________________

 Les Editions La Brochure publient des livres, des rééditions, des présentations de livres. Ils peuvent être commandés à notre adresse ou demandés dans toutes les librairies (voir liste avec lesquelles nous avons travaillé  ici      ) :

Editions La Brochure, 124 route de Lavit, 82210 ANGEVILLE

Téléphone : 05 63 95 95 30

Adresse mèl :                          editions.labrochure@nordnet.fr

Catalogue de nos éditions :                                       catalogue

Catalogue 2011 :                                                                   ici

Présentation des livres :                                          livres édités

Bon de commande :                                             bon de commande

Nos livres sont disponibles chez tous les libraires

indépendants en dépôt ou sur commande

 

Nouveau blog RENAUD JEAN et LIVRES GRATUITS

Vous pouvez nous demander de recevoir la lettre trimestrielle que nous publions et nous aider avec les 10 euros de la cotisation à notre association. Merci de nous écrire pour toute information. Les Editions La Brochure.      

Articles sur la LGV: seulement sur cet autre blog:

Alternative LGV 82     

 

 

Nouveautés de 2013

 Elections municipales à Montauban (1904-2008) ICI :

Moissac 1935, Cayla assassiné : ICI

Tant de sang ouvrier dans le nitrate chilien ICI  

Révolution/contre-révolution le cas du 10 mai 1790 à Montauban ICI

 ADÍOS GUERRILLERO  ici

J’ai vu mourir sa LGV ici

Derniers titres :

Portraits de 101 femmes pour 20 euros. ici

Karl Marx, sur Bolivar ici

Ducoudray-Holstein Histoire de Bolivar ici

Jean-Pierre Frutos, Refondation de l’école ici

Jean Jaurès : Articles de 1906 dans La Dépêche et dans l’Humanité ici

Recherche