Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
8 novembre 2011 2 08 /11 /novembre /2011 13:52

Miguel Hernández à Montauban

 

Dans le cadre des journées Azaña (le dernier président de la république espagnole est mort à Montauban d’où ces journées), Vicente Pradal et cinq autres acteurs, musiciens, chanteurs sont venus présenter leur spectacle Viento del pueblo et je le reconnais j’y suis allé plus pour Vicente que pour Miguel.

Parmi les poètes espagnols des années 30, ils sont trois à occuper, en tant qu’hommes un place très connue, très repérable : Lorca assassiné au début de la guerre, Machado assassiné indirectement à la fin de la guerre et dont la tombe de Collioure est toujours largement fleuri, et Alberti, le survivant, celui qui a vu mourir Franco.

En conséquence deux autres sont à mes yeux moins visibles : Jorge Guillén et Miguel Hernández. Pour Guillén, j’ai eu un prof d’espagnol, M. Ranz dont les efforts courageux ont laissé quelques traces .

Vivir no es cultivar una impotencia (dans Del contacto al acto)

Vivre ce n’est pas cultiver une impuissance.

 

Hernández, j’ai eu à un moment un livre de ses poèmes mais sans pénétrer dans cette poésie.

Notons tout de suite, que déjà cinq poètes majeurs au même moment, c’est beaucoup pour un seul pays ! Je me demande tout d’un coup si l’Amérique latine a hérité de cette passion poétique…

 

Avec le spectacle j’ai pu entrer dans l’univers de Miguel Hernández. J’aurai dû lire le dépliant distribué avant le spectacle (les poésies en espagnol et en traduites en français) pour accroître encore cette sensation. Un univers paysan. Une pauvreté assumée. Une terre humaine. Voici donc un poème en hommage à ce géant. JPD

 

LES GALOCHES DESERTES

Le cinq du mois de Janvier

chaque année je mettais

mes souliers de berger

à la fenêtre froide

et trouvais en ces jours

qui font tomber les portes,

mes galoches vides,

mes galoches désertes.

 

Jamais eu de chaussures

ni costumes, ni mots,

toujours des ruisselets

des peines et des chèvres,

vêtu de pauvreté,

léché par la rivière,

je fus des pieds à la tête,

prairie pour la rosée.

 

Le cinq du mois de Janvier

je souhaitais pour le six

que le monde entier fût

un magasin de jouets

et en allant dès l'aube

retourner le jardin

mes galoches sans rien,

mes galoches désertes.

 

Aucun roi couronné

n'eut l'idée, n'eut l'envie

d'aller voir les souliers

de ma pauvre fenêtre.

 

Tous ces gens bien assis,

tous ces gens dans leurs bottes,

bien méchamment ont ri

de mes vieilles galoches.

 

Le cinq du mois de Janvier

de notre bergerie,

mes souliers de berger

je sortais dans le givre,

jusqu'au six mon regard

pouvait voir à la porte

mes galoches gelées,

mes galoches désertes.

 

Note JPD : Il faut se souvenir que le 5 janvier en Espagne ce n’est pas le passage du Père noël mais des Rois Mages…

 

Partager cet article

Repost 0
Published by éditions la brochure - dans vazquez montalban
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog des Editions la Brochure editions.labrochure@nordnet.fr
  • Le blog des Editions la Brochure editions.labrochure@nordnet.fr
  • : Rendre compte de livres publiés et de commentaires à propos de ces livres
  • Contact

Activités de La Brochure

 

La pub sur ce blog n'est bien sûr en aucun cas de mon fait. Le seul bénéficiare financier est l'hébergeur. En conséquence ce blog va servir exclusivement aux productions de La Brochure. Pour les autres infos se reporter sur un autre blog :

 VIE DE LA BROCHURE

 

BON DE COMMANDE EXPRESS en cliquant ICI      

___________________________________________________________

 Les Editions La Brochure publient des livres, des rééditions, des présentations de livres. Ils peuvent être commandés à notre adresse ou demandés dans toutes les librairies (voir liste avec lesquelles nous avons travaillé  ici      ) :

Editions La Brochure, 124 route de Lavit, 82210 ANGEVILLE

Téléphone : 05 63 95 95 30

Adresse mèl :                          editions.labrochure@nordnet.fr

Catalogue de nos éditions :                                       catalogue

Catalogue 2011 :                                                                   ici

Présentation des livres :                                          livres édités

Bon de commande :                                             bon de commande

Nos livres sont disponibles chez tous les libraires

indépendants en dépôt ou sur commande

 

Nouveau blog RENAUD JEAN et LIVRES GRATUITS

Vous pouvez nous demander de recevoir la lettre trimestrielle que nous publions et nous aider avec les 10 euros de la cotisation à notre association. Merci de nous écrire pour toute information. Les Editions La Brochure.      

Articles sur la LGV: seulement sur cet autre blog:

Alternative LGV 82     

 

 

Nouveautés de 2013

 Elections municipales à Montauban (1904-2008) ICI :

Moissac 1935, Cayla assassiné : ICI

Tant de sang ouvrier dans le nitrate chilien ICI  

Révolution/contre-révolution le cas du 10 mai 1790 à Montauban ICI

 ADÍOS GUERRILLERO  ici

J’ai vu mourir sa LGV ici

Derniers titres :

Portraits de 101 femmes pour 20 euros. ici

Karl Marx, sur Bolivar ici

Ducoudray-Holstein Histoire de Bolivar ici

Jean-Pierre Frutos, Refondation de l’école ici

Jean Jaurès : Articles de 1906 dans La Dépêche et dans l’Humanité ici

Recherche