Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
18 décembre 2009 5 18 /12 /décembre /2009 14:18
marylafon-.jpgEn attendant un texte de présentation voici une belle peinture représenant Mary-Lafon, peinture photographiée par Guy Roumagnac et qui se trouve dans les réserves du Musée Ingres.

Mary-Lafon, émotions

 

 

Au débat autour de Mary-Lafon qui vient de se tenir à Montauban j’ai eu le plaisir de rencontrer un descendant de sa famille par sa sœur, Monsieur Ders. Je ne vais pas faire un large compte-rendu (voir autre article) mais m’arrêter seulement sur un moment précis. Pour montrer la distance entre Jasmin qui a une belle statue à Agen, et Mary-Lafon largement oublié à Montauban, j’ai évoqué une peinture que j’ai eu le plaisir de découvrir un jour, dans la salle de réception de la Mairie de Montauban, où elle était en remplacement d’un autre tableau, car en fait elle est dans les réserves du Musée Ingres. Et voilà que monsieur Ders me montre une petite photo de la dite peinture qu’il a trouvé sur internet. Cette peinture m’avait marqué et je la retrouve comme dans mon souvenir sauf que je pensais l’avoir croisé en 1989 alors qu’en 1989, j’ai au contraire découvert qu’elle n’était plus en place, à un moment où je pensais la prendre en phot ! La mémoire nous joue de ces tours…

Et pour boucler la boucle, Norbert Sabatié m’apporta le livre que j’avais écrit entre 1983 et 1985, au sujet de Mary-Lafon. Surprise, en postface je retrouve la présentation que je fis du tableau… et après quelques corrections je vous l’offre ici :

 

« En entrant dans la salle, j'eus d'abord la tristesse de n'y voir que des têtes inconnues. Je n'ai rien contre les inconnus mais il y a des lieux où on préfère se rassurer à côté d'un ami. Contre toute prévision l’ami que je découvris au bout d'un moment n’était pas parmi les vivants, mais accroché sur un mur comme est accroché tout tableau de peinture.

Discrètement, pour ne pas paraître trop ignorant, je me suis approché du tableau et j’ai noté que le portraitiste, Tito Marzocchi de Belluci, était un nom aussi peu notoire[1] que celui de son modèle, mais que ce dernier, dans cette belle salle, avait vraiment fière allure.

Mary-Lafon s'y retrouve comme je l’ai découvert. Ma tristesse s'est alors envolée en un instant et je compris que je n'avais pas perdu ma journée. J’avoue que ce n’est que cinq mois plus tard que j'en découvrirai, l’importance. Je la raconterai dans mon prochain livre mais je retiens déjà que c'est bien ce 9 Octobre 1985 devant le portrait de Mary-Lafon que l’idée en germa[2].

Son front large et dégarni avait tout d'abord attiré mon attention. Quant à sa longue barbe 19ème siècle elle est comme la marque vivante de son combat : elle fait contraste avec l’état de son front. Le reste est plutôt sombre avec une main dans la poche et l’autre appuyée sur... un livre. Une plume significative traîne par hasard sur le tableau et achève de classer le personnage. Le dernier trait que j'ai retenu tient à son sourire. Je continue de penser qu'il s'agissait d’un sourire mystérieux, comme le sourire de quelqu'un qui vous a fait une belle farce. Au départ, on ne peut que le deviner car il est largement caché par la moustache et la barbe mais au bout du compte il tient le personnage tout entier. Sans ce sourire, Mary-Lafon dans sa pose, s'écroulerait. Il me faisait véritablement l’impression d'être présent et ses yeux qui n'avaient rien de ceux d'un rêveur, appuyaient cette sensation. Je ne veux pas exagérer les talents du portraitiste, je ne veux pas davantage lire toute une vie dans les lignes d’un sourire, mais tout le monde sait très bien (surtout dans notre monde de télévision) qu’une image c’est aussi une force d’être. Le fait que le portraitiste soit un Italien n’est pas pour m’enlever de l’idée la connivence féconde qu’il devait y avoir entre le peintre et son modèle ! »

 

18-12-2009 Jean-Paul Damaggio



[1] J’ai vérifié que même aujourd’hui sur internet il est peu présent.

[2] Je ne sais à quoi ce passage fait référence, sans doute un rapport avec les sans-culottes de Montauban , mon livre su ivant !

Partager cet article

Repost 0
Published by éditions la brochure - dans mary-lafon
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog des Editions la Brochure editions.labrochure@nordnet.fr
  • Le blog des Editions la Brochure editions.labrochure@nordnet.fr
  • : Rendre compte de livres publiés et de commentaires à propos de ces livres
  • Contact

Activités de La Brochure

 

La pub sur ce blog n'est bien sûr en aucun cas de mon fait. Le seul bénéficiare financier est l'hébergeur. En conséquence ce blog va servir exclusivement aux productions de La Brochure. Pour les autres infos se reporter sur un autre blog :

 VIE DE LA BROCHURE

 

BON DE COMMANDE EXPRESS en cliquant ICI      

___________________________________________________________

 Les Editions La Brochure publient des livres, des rééditions, des présentations de livres. Ils peuvent être commandés à notre adresse ou demandés dans toutes les librairies (voir liste avec lesquelles nous avons travaillé  ici      ) :

Editions La Brochure, 124 route de Lavit, 82210 ANGEVILLE

Téléphone : 05 63 95 95 30

Adresse mèl :                          editions.labrochure@nordnet.fr

Catalogue de nos éditions :                                       catalogue

Catalogue 2011 :                                                                   ici

Présentation des livres :                                          livres édités

Bon de commande :                                             bon de commande

Nos livres sont disponibles chez tous les libraires

indépendants en dépôt ou sur commande

 

Nouveau blog RENAUD JEAN et LIVRES GRATUITS

Vous pouvez nous demander de recevoir la lettre trimestrielle que nous publions et nous aider avec les 10 euros de la cotisation à notre association. Merci de nous écrire pour toute information. Les Editions La Brochure.      

Articles sur la LGV: seulement sur cet autre blog:

Alternative LGV 82     

 

 

Nouveautés de 2013

 Elections municipales à Montauban (1904-2008) ICI :

Moissac 1935, Cayla assassiné : ICI

Tant de sang ouvrier dans le nitrate chilien ICI  

Révolution/contre-révolution le cas du 10 mai 1790 à Montauban ICI

 ADÍOS GUERRILLERO  ici

J’ai vu mourir sa LGV ici

Derniers titres :

Portraits de 101 femmes pour 20 euros. ici

Karl Marx, sur Bolivar ici

Ducoudray-Holstein Histoire de Bolivar ici

Jean-Pierre Frutos, Refondation de l’école ici

Jean Jaurès : Articles de 1906 dans La Dépêche et dans l’Humanité ici

Recherche