Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
12 mai 2011 4 12 /05 /mai /2011 22:48

saint-jory.jpg

 

Aujourd’hui le maire de Saint-Jory présentait, devant un public très nombreux, l’état des propositions de RFF, pour le tracé de la LGV à l’entrée de sa commune, et l’aménagement de la voie ferrée pour aller de Saint-Jory à Matabiau. Cet état des lieux date des réunions du 20 et 21 avril, les mêmes qui suscitèrent la colère côté Tarn-et-Garonne.

Saint-Jory était favorable au fuseau D et Pompignan proposait, avec d’autres, un fuseau alternatif.

Tout le monde est à présent dans l’attente d’une décision ministérielle dont le préfet de région a dit qu’elle était proche. Comment cette décision ne peut-elle heurter les souhaits du Conseil général du Tarn-et-Garonne ? Vous le devinez cependant, ce n’est pas là le point capital à mes yeux.

 

Grande Vitesse au secours du TER ?

Le maire de Saint-Jory m’est apparu plein de bonne volonté, mais une question me semble oubliée : pourquoi lier l’arrivée de la LGV et le passage à quatre voix, de la ligne existante ? Si lien il y a, il est totalement NEGATIF. En effet, le maire a précisé que depuis longtemps il demande l’obtention d’un cadencement tous les quarts d’heure du TER, Saint-Jory-Toulouse. Or, s’il n’a rien obtenu à ce jour, c’est parce que depuis longtemps en France la priorité est donnée aux LGV et que l’argent investi dans ce secteur nuit à l’amélioration des lignes existantes. D’ailleurs pour Colomiers où ce cadencement existe, a-t-il fallu une LGV pour l’obtenir ?

RFF est un organisme plein de ressources et j’avais noté depuis longtemps le marché proposé : « défendez la LGV et vous aurez les quatre voix ! »

Or les deux voies nouvelles ne sont pas des lignes « grande vitesse » mais des lignes normales qui seront utilisées par le trafic ferroviaire en général ! La question est la même pour le tronçon Langon-Bordeaux.

Ecouter l’exposé fait prendre la mesure de l’embrouille qui apparaît honnête dans le discours, mais malhonnête dans le fond.

Monsieur le maire, si pour une raison ou pour une autre la LGV ne se fait pas, vous allez baisser les bras pour les deux voies en plus ? Mieux, vous allez attendre l’hypothétique LGV pour régler un problème urgent qui est celui du transport de proximité ? La Communauté Urbaine de Toulouse (CUT) dont vous vous félicitez du schéma de transport, ne devrait-elle pas récupérer les sommes colossales versées à la LGV Tours-Bordeaux pour le train Toulouse Saint-Jory ?

Plutôt que d’écrire cet article, j’aurais pu poser la question vu que la soirée était démocratique avec parole à la salle.

 

TGV raisonnée ?

La première à intervenir est un dame courageuse qui parle au nom de l’association « TGV raisonnée » et elle précise tout de suite qu’elle est pour la LGV mais à condition que le tracé soit celui votée par le conseil municipal. Elle a cette parole, à mon sens malheureuse : « Si en septembre c’est le fuseau D qui avait été retenu comme on nous le promettait, nous ne serions pas là ce soir, mais auprès de nos familles. »

Il n’y a donc de lutte utile que celle pour le tracé D qui avait été promis, puis remis en cause et aujourd’hui à nouveau… sur les rails ? Personnellement, dans une voie ferrée la question n’est que partiellement celle du tracé. Cette dame m’est donc apparue, tout comme le maire, de très bonne volonté. Je me dis que si elle avait participé deux jours avant, à la réunion de Pompignan, elle se serait crue sur une autre planète !

Pour ma part je n’ai pas écouté plus longtemps ce débat pour aller mettre sur les voitures une information qui aura paru étrange : celle sur le vote des collectivités territoriales en faveur du Bordeaux-Tours. Le maire a eu un moment un mot pour les questions financières. Il avait précisé même que s’il oubliait d’en parler il faudrait le lui rappeler. Le tracé alternatif de Campsas à Saint-Jory c’est 1 milliards d’euros tandis que celui défendu par la mairie c’est autour de 800 millions d’euros (je cite de mémoire). L’essentiel n’est donc pas le coût mais le fait que son projet est plus économique. Comme courte vue, c’est de la courte vue. Aussi comment expliquer ensuite que la CUT paie pour une voie ferrée aussi éloignée que le fameux Bordeaux-Tours ? En lisant le papier, beaucoup de personnes penseront que le tract est ridicule. Sauf qu’il donne une information incontestable.

 

Réunion dans le calme

La précédente réunion avait été orageuse. Cette fois la réunion bien préparée a évité les tempêtes. J’ai le regret de n’avoir pu écouter toutes les interventions. Mais on ne peut pas être au four et au moulin. Pour fin juin une réunion est annoncée avec RFF si d’ici là la question du tracé de la LGV est conforme aux vœux du Conseil municipal. En conséquence le débat continue. Une manifestation de "TGV raisonné" pour défendre le tracé D est prévue Samedi 21 mai à 10 h 30. Le maire appuie cette manifestation en souvenir des manifs contre l'aéroport.

12-05-2011 Jean-Paul Damaggio

Partager cet article

Repost 0
Published by éditions la brochure - dans la LGV toulouse-bordeaux
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog des Editions la Brochure editions.labrochure@nordnet.fr
  • Le blog des Editions la Brochure editions.labrochure@nordnet.fr
  • : Rendre compte de livres publiés et de commentaires à propos de ces livres
  • Contact

Activités de La Brochure

 

La pub sur ce blog n'est bien sûr en aucun cas de mon fait. Le seul bénéficiare financier est l'hébergeur. En conséquence ce blog va servir exclusivement aux productions de La Brochure. Pour les autres infos se reporter sur un autre blog :

 VIE DE LA BROCHURE

 

BON DE COMMANDE EXPRESS en cliquant ICI      

___________________________________________________________

 Les Editions La Brochure publient des livres, des rééditions, des présentations de livres. Ils peuvent être commandés à notre adresse ou demandés dans toutes les librairies (voir liste avec lesquelles nous avons travaillé  ici      ) :

Editions La Brochure, 124 route de Lavit, 82210 ANGEVILLE

Téléphone : 05 63 95 95 30

Adresse mèl :                          editions.labrochure@nordnet.fr

Catalogue de nos éditions :                                       catalogue

Catalogue 2011 :                                                                   ici

Présentation des livres :                                          livres édités

Bon de commande :                                             bon de commande

Nos livres sont disponibles chez tous les libraires

indépendants en dépôt ou sur commande

 

Nouveau blog RENAUD JEAN et LIVRES GRATUITS

Vous pouvez nous demander de recevoir la lettre trimestrielle que nous publions et nous aider avec les 10 euros de la cotisation à notre association. Merci de nous écrire pour toute information. Les Editions La Brochure.      

Articles sur la LGV: seulement sur cet autre blog:

Alternative LGV 82     

 

 

Nouveautés de 2013

 Elections municipales à Montauban (1904-2008) ICI :

Moissac 1935, Cayla assassiné : ICI

Tant de sang ouvrier dans le nitrate chilien ICI  

Révolution/contre-révolution le cas du 10 mai 1790 à Montauban ICI

 ADÍOS GUERRILLERO  ici

J’ai vu mourir sa LGV ici

Derniers titres :

Portraits de 101 femmes pour 20 euros. ici

Karl Marx, sur Bolivar ici

Ducoudray-Holstein Histoire de Bolivar ici

Jean-Pierre Frutos, Refondation de l’école ici

Jean Jaurès : Articles de 1906 dans La Dépêche et dans l’Humanité ici

Recherche