Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
17 mai 2011 2 17 /05 /mai /2011 16:15

 

La Dépêche d’aujourd’hui publie une mise au point des élus au sujet de leurs négociations avec RFF. Etrangement quand on  tape « pompignan » sur le moteur de recherche on tombe sur l’article général ci-dessous, juste avant le compte-rendu de la réunion du collectif Val de Garonne Lomagne. Pompignan LGV pour quoi faire ?

 

Tonalité générale de l’article ci-dessous : « on a été roulé dans la farine ». C’est ce que nous disons depuis longtemps, et comme le confirme y compris l’USV, l’opération est encore plus grave du point de vue financier avec une augmentation incroyable des prix. Autant d’éléments que nous avons donnés. Au même moment RFF, dont nous savons qu’il diffusa un sondage largement mensonger, lance une nouvelle concertation. Quelle crédibilité peut avoir cette consultation au vu de l’actualité ? Quelles garanties que les résultats affichés correspondent aux réalités des messages ? Toute action est bonne à prendre pour dire sa colère mais attention de ne pas cautionner ce qu’on dénonce. J-P Damaggio

 

 

La Dépêche Publié le 17/05/2011 Alain BAUTE.

Montauban. LGV : les élus mènent un âpre combat transports

 

Montauban. LGV : les élus mènent un âpre combat  Réunis hier au conseil général en présence de Jean-Michel Baylet et de la députée Sylvia Pinel, les élus membres du bureau de l'association dite des territoires traversés par la LGV, ont exprimé une grosse colère quant à la manière employée par Réseau Ferré de France. « On nous roule dans la farine » assure Michel Delrieu (Auvillar).

Un sentiment partagé par tous ses collègues qui constatent avec amertume qu'au terme de dix-huit mois de travail, de dizaines de réunions, d'échanges permanents avec les populations et les associations, « tout ce que l'on a souhaité comme modifications pour un tracé de la LGV le moins impactant possible n'a pas été retenu… Pire, on nous a ramenés quasiment au tout début, comme si élus et populations n'avaient rien à dire ! »

C'est ainsi qu'à Campsas, le tracé proche de l'autoroute a été « oublié » au profit d'un passage dans une zone très construite, donc potentiellement «en danger»..

 

Manipulation

À Pompignan, Alain Belloc (maire et président de l'association ATT-LGV) dénonce une « manipulation qui consiste à dire oui à ce que l'on suggère tout en surdimensionnant des ouvrages pour nous dire in fine… trop cher à réaliser ! » C'est le cas du fameux viaduc proposé par RFF.

À Auvillar, on reparle d'un pont au-dessus de l'autoroute qui impacterait lourdement le paysage, alors qu'un tunnel avait été convenu. À Bressols, où se trouvera la gare, le maire Jean-Louis Ibres parle d'un « véritable désastre environnemental » tandis qu'à Castelmayran, Jean-Claude Giavarini avertit « qu'il n'est pas question d'accepter un tracé qui entrerait dans le village ».

Grosses interrogations également du côté de Saint-Porquier où RFF avait laissé croire à un regard bienveillant sur des solutions à nuisances minorées pour le franchissement de la D813, de la D14, du canal et de l'autoroute. Aux oubliettes…

 

Riverain par riverain…

« Moi aussi on m'a menti en me faisant croire que la solution d'une tranchée couverte et d'un passage sous le canal serait envisageable » martèle Denis Lopez (Lacourt-Saint-Pierre). « Et maintenant, on me dit que ce serait trop coûteux en me parlant de déviation du canal, d'une pente d'eau ou encore d'échelle à bateaux !….».

Dans ce contexte, Alain Belloc et ses collègues ont acté l'idée soumise par Sylvia Pinel. « Il n'appartient pas aux élus de trancher sur tel ou tel fuseau » explique la députée et conseillère régionale. « Il faut toutefois imaginer un tracé qui intègre dans sa globalité Tarn-et-Garonnaise toutes les exigences des élus et des populations, le soumettre à RFF et travailler la négociation détail par détail, riverain par riverain s'il le faut… ».

Dans le même temps, Jean-Michel Baylet affiche une détermination sans faille à camper sur la position votée à l'unanimité par les conseillers généraux. « Nous n'engagerons pas un euro de la collectivité départementale tant que l'intérêt des Tarn-et-Garonnais ne sera pas respecté ».

Regrettant les attaques de cette décision (ainsi que la position des élus radicaux à la Région) par le maire de Montauban, le président du conseil général a été clair : « Nous sommes là dans une phase dure du bras de fer qui nous oppose à RFF. Je crois au volontarisme politique et si l'on considère que les élus ne peuvent pas peser sur les choses, c'est la négation de la politique. Or les populations nous élisent pour défendre leurs intérêts. Certes c'est compliqué. Mais unis, nous serons forts dans le rapport de force… »

 

Résistance

À la fin du mois, des réunions dites de consultation feront monter la pression d'un cran. D'ici là, le conseil général aura mis à disposition des élus concernés, et des associations qui le souhaitent, un ingénieur pour accompagner les propositions. Puis une AG réunira tous les acteurs courant juin pour avancer aussi en matière d'indemnité, domaine pour lequel la position du conseil général (250 m de chaque côté de la ligne) capte l'adhésion des élus. Plus que jamais, la résistance s'organise. « Ce n'est qu'à ce prix que les Tarn-et-Garonnais seront respectés » clame Jean-Michel Baylet. C'est aussi l'intention des maires et de leurs administrés…

Le chiffre : 5 membres > Composent le bureau du SDIS. Il s'agit de Jean-Michel Baylet (président), Raymond Massip (1er Vice Président), Jean-Luc Deprince (2e VP), Francis Labruyère (3e VP) et Jean-Pierre Quéreilhac (membre).

 

Partager cet article

Repost 0
Published by éditions la brochure - dans la LGV toulouse-bordeaux
commenter cet article

commentaires

nemo82 17/05/2011 17:53


cher JP
les élus ont décidé d' aider RFF à financer la LGV
pourquoi pas ! mais peut-on savoir ce que va représenter sur la feuille d'impôt locaux cette dépense 50 100 150 € de plus ??? est-ce que quelqu'un le sait ??? merci de m'informer . Et a quoi s' en
tenir sur les surcoûts du retard, c ' est un chq en blanc à Vinci qui joue gagnant gagnant à tous les coups , y a t-il des filets car nous partons pour la ruine némo82 ?


la brochure 17/05/2011 20:46


Bonjour, Pour le moment, le Conseil régional a voté une TIPP régionale décidée par le Grenelle de l'environnement qui doit rapporter à la région 30 millions d'euros par an. la machine est lancé et
la part minime aujourd'hui ira en augmentant (voir l'évolution de la CSG). Donc les impôts sont si variés qu'ils vont faire les choses sans douleur. Là où le bat blesse le plus c'est tous ce qui ne
pourra pas être fait pour payer la LGV. 1 km de LGV c'est la construction d'un collège ! Et comme on sait une chose, tout PPP étant bénéficiaire pour le privé, Vinci va en profiter. Il n'y a aucun
filet (nous apprenons par exemple que depuis le 28 février le contrat peu être revu car appliqué avec retard). Voilà pourquoi en Midi-Pyrénées 15 collectivités territoriales sur 21 refusent pour le
moment de payer. cordiament JPD


Présentation

  • : Le blog des Editions la Brochure editions.labrochure@nordnet.fr
  • Le blog des Editions la Brochure editions.labrochure@nordnet.fr
  • : Rendre compte de livres publiés et de commentaires à propos de ces livres
  • Contact

Activités de La Brochure

 

La pub sur ce blog n'est bien sûr en aucun cas de mon fait. Le seul bénéficiare financier est l'hébergeur. En conséquence ce blog va servir exclusivement aux productions de La Brochure. Pour les autres infos se reporter sur un autre blog :

 VIE DE LA BROCHURE

 

BON DE COMMANDE EXPRESS en cliquant ICI      

___________________________________________________________

 Les Editions La Brochure publient des livres, des rééditions, des présentations de livres. Ils peuvent être commandés à notre adresse ou demandés dans toutes les librairies (voir liste avec lesquelles nous avons travaillé  ici      ) :

Editions La Brochure, 124 route de Lavit, 82210 ANGEVILLE

Téléphone : 05 63 95 95 30

Adresse mèl :                          editions.labrochure@nordnet.fr

Catalogue de nos éditions :                                       catalogue

Catalogue 2011 :                                                                   ici

Présentation des livres :                                          livres édités

Bon de commande :                                             bon de commande

Nos livres sont disponibles chez tous les libraires

indépendants en dépôt ou sur commande

 

Nouveau blog RENAUD JEAN et LIVRES GRATUITS

Vous pouvez nous demander de recevoir la lettre trimestrielle que nous publions et nous aider avec les 10 euros de la cotisation à notre association. Merci de nous écrire pour toute information. Les Editions La Brochure.      

Articles sur la LGV: seulement sur cet autre blog:

Alternative LGV 82     

 

 

Nouveautés de 2013

 Elections municipales à Montauban (1904-2008) ICI :

Moissac 1935, Cayla assassiné : ICI

Tant de sang ouvrier dans le nitrate chilien ICI  

Révolution/contre-révolution le cas du 10 mai 1790 à Montauban ICI

 ADÍOS GUERRILLERO  ici

J’ai vu mourir sa LGV ici

Derniers titres :

Portraits de 101 femmes pour 20 euros. ici

Karl Marx, sur Bolivar ici

Ducoudray-Holstein Histoire de Bolivar ici

Jean-Pierre Frutos, Refondation de l’école ici

Jean Jaurès : Articles de 1906 dans La Dépêche et dans l’Humanité ici

Recherche