Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
3 juillet 2011 7 03 /07 /juillet /2011 12:35

 Sur le dernier numéro d’ A Gauche, l’hebdo du Parti de Gauche nous lisons un très bon article pour dénoncer le nouvel aéroport de Notre Dame des Landes.

Argumentation :

« 2000 hectares de terre agricoles en moins » ; collusion du PS et de l’UMP qui refusent « une étude alternative » ; « un contexte qui a considérablement changé » ; « au final dans ce projet, un seul acteur grand gagnant : le groupe Vinci » ;

Pour tous ceux qui connaissent et combattent les projets de LGV, cette argumentation recoupe exactement la leur… mais en dix fois plus grave ! Alors peut-on espérer prochainement un article contre la politique du « tout LGV » ?

 

Le train est populaire

L’opposition à un nouvel aéroport peut rassembler plus facilement les citoyens car l’avion n’est pas populaire. En conséquence des forces politiques, en accompagnant les luttes citoyennes, leur apportent un coup de pouce important qui accroit en retour la mobilisation. Pour dénoncer les LGV nous n’aurons jamais trois jours de rassemblement comme celui du 8-9-10 juillet, donc une opposition moins visible, donc des partis politiques plus prudents pour s’exprimer.

Les promoteurs des LGV qui détruisent des milliers d’hectares agricoles, qui refusent des études alternatives, qui continuent une logique indépendante du contexte actuel et qui au final font le bonheur de Vinci, Bouygues ou Eiffage peuvent facilement diviser pour régner et appuyer le sentiment populaire en faveur du train.

 

Le lien train et LGV

Les opposants n’ont pas réussi pour le moment à démontrer que le programme « tout LGV » détruit le train existant et va donc contre la passion populaire pour le train. Non le TGV sur LGV n’est pas le fleuron de la SNCF mais son fossoyeur. Ce point de vue fait figure d’iconoclaste, or l’histoire des 20 dernières années en démontre le bienfondé à petite vitesse. Voilà que c’est à grande vitesse que les autorités nous invitent à aller plus fort contre le mur et le mal nous sera fatal.

Pourquoi ce lien est-il si difficile à faire ?

Les victimes des LGV et les victimes du recul des lignes existantes ne sont pas les mêmes et dans un premier temps chacun regarde midi à sa porte. En Tarn-et-Garonne une organisation, TEG 82, s’active pour montrer comment le POLT (Toulouse par Limoges) est assassiné par le projet de LGV Toulouse-Bordeaux, mais la lutte est très difficile. Dans la région PACA les observateurs ont pu facilement constater que les opposants au tracé Nice-Aix par l’intérieur des terres se retrouvent peu aux côtés des opposants au nouveau tracé par le bord de mer, d’autant que le projet est alternativement mis en veilleuse puis sorti du placard.

En conséquence c’est là que l’intervention des partis politiques est plus décisive pour, par la réflexion autour d’une planification écologique, faire saisir la globalité du sujet. Et c’est là que les partis sont le moins visible ! (je ne parle pas des partis qui pleurent pour plus de LGV). Les discussions vont bon train :  et si on faisait des LGV à vitesse limitée ? Et si certaines LGV étaient légitimes et pas d’autres ? Et si l’avion était battu par la LGV ? A chaque fois l’argumentation quitte l’analyse du réel pour parler dans le vague !

Depuis 20 ans le fret est oublié, le train de proximité remis aux régions, le Corail et le TEOZ se contentent de survivre et la privatisation avance. Où est le cheval de Troie de cette opération ? D  ans la construction de LGC…

 

La crise du pétrole

La popularité du train tient au fait qu’il utilise l’électricité. Or il va y avoir la crise du pétrole donc l’avenir de l’avion est limité. Au bout du compte, le train ça reste l’avenir. Oui mais quel train ?

D’une part la crise du pétrole touchera au même rythme l’avion que la voiture (et même vu les pouvoirs des riches le gas-oil augmentera plus vite que le kérosène) donc l’avion n’est pas mort demain. Si on écoutait la seule rentabilité technique de l’énergie il y a longtemps que le train dans le monde aurait- dû supplanter la route or il n’en est rien. C’est même le contraire : partout le train a reculé depuis des décennies malgré des investissements énormes au départ.

En conséquence il s’agit de construire une politique totalement nouvelle du rail qui tienne compte des divers intérêts de la société et nous sommes très très loin d’un tel objectif quelque soit le parti politique. Les opposants aux LGV sont donc les isolés qui peuvent seuls remettre sur rail un train authentique. La lutte, sous des formes diverses est condamnée à continuer. 3-07-2011 Jean-Paul Damaggio

Partager cet article

Repost 0
Published by éditions la brochure - dans la LGV toulouse-bordeaux
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog des Editions la Brochure editions.labrochure@nordnet.fr
  • Le blog des Editions la Brochure editions.labrochure@nordnet.fr
  • : Rendre compte de livres publiés et de commentaires à propos de ces livres
  • Contact

Activités de La Brochure

 

La pub sur ce blog n'est bien sûr en aucun cas de mon fait. Le seul bénéficiare financier est l'hébergeur. En conséquence ce blog va servir exclusivement aux productions de La Brochure. Pour les autres infos se reporter sur un autre blog :

 VIE DE LA BROCHURE

 

BON DE COMMANDE EXPRESS en cliquant ICI      

___________________________________________________________

 Les Editions La Brochure publient des livres, des rééditions, des présentations de livres. Ils peuvent être commandés à notre adresse ou demandés dans toutes les librairies (voir liste avec lesquelles nous avons travaillé  ici      ) :

Editions La Brochure, 124 route de Lavit, 82210 ANGEVILLE

Téléphone : 05 63 95 95 30

Adresse mèl :                          editions.labrochure@nordnet.fr

Catalogue de nos éditions :                                       catalogue

Catalogue 2011 :                                                                   ici

Présentation des livres :                                          livres édités

Bon de commande :                                             bon de commande

Nos livres sont disponibles chez tous les libraires

indépendants en dépôt ou sur commande

 

Nouveau blog RENAUD JEAN et LIVRES GRATUITS

Vous pouvez nous demander de recevoir la lettre trimestrielle que nous publions et nous aider avec les 10 euros de la cotisation à notre association. Merci de nous écrire pour toute information. Les Editions La Brochure.      

Articles sur la LGV: seulement sur cet autre blog:

Alternative LGV 82     

 

 

Nouveautés de 2013

 Elections municipales à Montauban (1904-2008) ICI :

Moissac 1935, Cayla assassiné : ICI

Tant de sang ouvrier dans le nitrate chilien ICI  

Révolution/contre-révolution le cas du 10 mai 1790 à Montauban ICI

 ADÍOS GUERRILLERO  ici

J’ai vu mourir sa LGV ici

Derniers titres :

Portraits de 101 femmes pour 20 euros. ici

Karl Marx, sur Bolivar ici

Ducoudray-Holstein Histoire de Bolivar ici

Jean-Pierre Frutos, Refondation de l’école ici

Jean Jaurès : Articles de 1906 dans La Dépêche et dans l’Humanité ici

Recherche