Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
7 juin 2011 2 07 /06 /juin /2011 21:21

pont-de-saint-loup.jpg 

Un viaduc parmi d’autres : 1900 m et à l’endroit le plus haut 60m !

 

 Juin, le mois pour accélérer « le tracé à approfondir ». Pour prendre des décisions avec les vacances. « Tracé à approfondir » ça veut dire quoi a demandé Patrick Puech ? Mais attention rien n’est décidé… bien sûr « tracé à approfondir » ça veut dire que RFF préfère le 232 au 231 mais bon la concertation continue… or sur le secteur que je connais bien (le 243), à une rencontre à la sous-préfecture il y a un an, quand nous avons découvert le nouveau tracé sur Caumont (un changement important), l’employé de RFF avait montré une hypothèse qui s’appelle justement le 243. Faut-il laisser là le débat ? Pour nous le tracé nous confirme dans l’idée qu’il n’y en a qu’un de valable, celui de la ligne existante à améliorer.

Les présentations sont basées sur des vues aériennes mais RFF donne aussi par ailleurs, les profils, et ils parlent eux aussi. Nous en avions montré un sur le secteur de Castelferrus pour montrer l’entaille dans le coteau. A la commission consultative des questions ont surgie. Premier viaduc de la liste, celui que vous avez sur la photo, il est de 1900 m mais le technicien nous dit 1500 m, et à la question «  et la hauteur ? » La réponse fait rêver : 30 m et si je regarde avec l’échelle je constate plutôt 60 m pour la plus grande hauteur !

 

Dès le début une question est venue sur les finances. C’est pour plus tard pour l’enquête d’utilité publique or même à l’enquête d’utilité publique nous ne saurons pas officiellement qu’il y aura un PPP. Pour le moment des coûts sont donnés et quand on ajoute les tranches on est plus près de 27 millions du km que des 20 que RFF présente toujours.

 

A cette réunion je n’ai pu faire qu’un passage éclair (elle a débuté avec retard suite à des obligations imprévues et compréhensibles du préfet) et je devais impérativement me trouver à Castelmayran avant 19 heures[i]. A la sortie Sud radio et France 3 attendaient une réaction que j’ai pu donner car la réunion était simple à commenter. J’avais écouté RFF à Castelmayran où là RFF disait sa préférence et à présent il n’y a plus que la préférence !

 

Donc je n’ai pu tout suivre puisque même à 20 h 30 tout n’était pas terminé. Grâce à quelques amis, j’ai eu des éléments sur la suite. La discussion a surtout continué sur les caractéristiques du tracé. Petit à petit, à faible dose, RFF fait avaler ses pilules. La ligne c’est un drame, mais au moins pas « la base travaux » chez nous. La base travaux c’est une grosse affaire. Des dizaines d’hectares à aménager, des chemins à faire, un entourage à construire pour entreposer les machines et les éléments de construction. Quand on prend Bordeaux-Tours il est facile de vérifier qu’il faut une telle base tous les cent kilomètres et il faut un accès chemin de fer. Donc il y en aura une en Tarn-et-Garonne si la ligne se fait.

 

Ajoutez tous les drames à prévoir et vous serez loin du compte. Que faire alors ? Informer encore et toujours avec opiniâtreté sur les enjeux économiques, sociaux, environnementaux et tout ça pourquoi ? De plus en plus de cris se lèvent contre cette opération. Mais nous savons que chaque matin nous devons recommencer car en face ils martèlent leur arguments avec plus de moyens. Mais bon, on y arrivera… l’idée de transports ferroviaires payés par tous au bénéfice d’une minorité, c’est pas fait ! Je n’ai pas parlé de rentabilité, aucun moyen de transport n’est « rentable » car les industriels pour défendre leurs marges font payer le transport aux collectivités. Nous voulons défendre le rail mais pas celui qui tue le rail.

7-06-2011 Jean-Paul Damaggio



[i] Le garagiste du village est compréhensif mais avant 19 h j’avais besoin de récupérer ma voiture pour le lendemain matin partir tôt chercher mes petits-enfants.

Partager cet article
Repost0

commentaires

Présentation

  • : Le blog des Editions la Brochure editions.labrochure@nordnet.fr
  • : Rendre compte de livres publiés et de commentaires à propos de ces livres
  • Contact

Activités de La Brochure

 

La pub sur ce blog n'est bien sûr en aucun cas de mon fait. Le seul bénéficiare financier est l'hébergeur. En conséquence ce blog va servir exclusivement aux productions de La Brochure. Pour les autres infos se reporter sur un autre blog :

 VIE DE LA BROCHURE

 

BON DE COMMANDE EXPRESS en cliquant ICI      

___________________________________________________________

 Les Editions La Brochure publient des livres, des rééditions, des présentations de livres. Ils peuvent être commandés à notre adresse ou demandés dans toutes les librairies (voir liste avec lesquelles nous avons travaillé  ici      ) :

Editions La Brochure, 124 route de Lavit, 82210 ANGEVILLE

Téléphone : 05 63 95 95 30

Adresse mèl :                          editions.labrochure@nordnet.fr

Catalogue de nos éditions :                                       catalogue

Catalogue 2011 :                                                                   ici

Présentation des livres :                                          livres édités

Bon de commande :                                             bon de commande

Nos livres sont disponibles chez tous les libraires

indépendants en dépôt ou sur commande

 

Nouveau blog RENAUD JEAN et LIVRES GRATUITS

Vous pouvez nous demander de recevoir la lettre trimestrielle que nous publions et nous aider avec les 10 euros de la cotisation à notre association. Merci de nous écrire pour toute information. Les Editions La Brochure.      

Articles sur la LGV: seulement sur cet autre blog:

Alternative LGV 82     

 

 

Nouveautés de 2013

 Elections municipales à Montauban (1904-2008) ICI :

Moissac 1935, Cayla assassiné : ICI

Tant de sang ouvrier dans le nitrate chilien ICI  

Révolution/contre-révolution le cas du 10 mai 1790 à Montauban ICI

 ADÍOS GUERRILLERO  ici

J’ai vu mourir sa LGV ici

Derniers titres :

Portraits de 101 femmes pour 20 euros. ici

Karl Marx, sur Bolivar ici

Ducoudray-Holstein Histoire de Bolivar ici

Jean-Pierre Frutos, Refondation de l’école ici

Jean Jaurès : Articles de 1906 dans La Dépêche et dans l’Humanité ici

Recherche