Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
17 décembre 2013 2 17 /12 /décembre /2013 10:45

Tout a commencé quand le président du PRG s’est donné un destin national en se présentant à la primaire socialiste. C’est comme Cahuzac : tant qu’il n’était pas ministre, les casseroles étaient sans intérêt, mais le voilà ministre du budget et son cas devient… journalistique.

Donc le système Jean-Michel Baylet, à cause de Rue 89, commence à faire la Une et voilà que le PDG de La Dépêche vient de poursuivrele site d’information devant les tribunaux ce qui incite Médiapart à se pencher sur la situation et pour ne pas être en reste, Libération découvre un autre problème avec des informations qui, si elles avaient été inscrites sur ce blog auraient été sans suite. Mais puisque Médias en colère, il y a, voyons ce qui est nouveau.

 A lire l’article de Libération, je devine une colère côté PS. Pas du côté de l’unique conseillère générale Dominique Sareing-Rodriguez, suppléante du député PS qui siège au groupe PRG. Mais à cause du binôme aux futures cantonales. J-M Baylet (JMB) fait semblant de dire que la politique pour les femmes c'est difficile mais dans la pratique son parti est en pointe pour la féminisation avec deux ministres ! Sauf en Tarn-et-Garonne, non pas parce que le département est rural mais parce que la "démocratie" est celle des caciques…. Et le premier d'entre eux étant JMB.

Par exemple, il était question d’une Fête de la Rose côté PS, mais JMB décida qu’aucun ministre de ce parti ne pouvait venir à Castelsarrasin… donc le projet de Fête a été abandonné !

Voilà sans doute pourquoi, quand le Ministre de la Ville est venu à Castelsarrasin ce fut en l’absence de JMB qui n’avait pas dû donner son autorisation.

JMB, fort du pouvoir qu’il a avec son quotidien La Dépêche, vient dernièrement d’obtenir la tête de liste aux Européennes et en échange il a été décidé d’après Sud-Ouest que sur Montauban le PRG ne ferait plus de misère au PS. Sauf que pour une telle union PS-PRG, le PRG s’il ne demande plus la tête de liste souhaite visiblement un deuxième place puisqu’aucun accord n’est conclu à ce jour !

Dans sa soif d’avaler le PS, le PRG ne s’arrête pas de placer ses pions.

Bref pour des lecteurs de Libération, tout ça doit apparaître bien étrange.

 

Par contre, les lecteurs de Médiapart n’apprendront rien qui n’ait été dit, sauf que la piqûre de rappel fait toujours mal surtout quand on note que la justice va trancher bientôt le différent. Les déclarations d’un préfet ont de quoi en imposer. Voici le début de l'article d'Antoine Perrraud :

"L’ancien préfet du Tarn-et-Garonne n’y va pas de main morte, à la barre de la XVIIe Chambre (affaires de presse) du tribunal de Paris : « Le droit français s’arrête aux portes du département. Après, c’est le code Baylet. Il l’avait dit à mon prédécesseur : “la loi, c’est moi !” » Alain Rigolet, né en 1943, est nommé à Montauban à l’été 2005. Il a pour mission de faire prévaloir les intérêts de la République plutôt que ceux du potentat local et régional, qu’il présente comme une anomalie démocratique : Jean-Michel Baylet, propriétaire et PDG d’un groupe de presse monopolistique (La Dépêche du Midi), élu cumulard (sénateur, à la tête du conseil général et d’une communauté de communes), président du parti radical de gauche...

Fin 2005, le préfet Rigolet fait triompher un projet auquel s’oppose le souverain du cru. L’ancien haut fonctionnaire d’autorité raconte à la barre : « Furieux, M. Baylet s’accorde une interview dans son journal et m’accuse de “forfaiture”. J’en réfère alors à Claude Guéant, directeur de cabinet du ministre de l’intérieur de l’époque, Nicolas Sarkozy. Il m’engage à poursuivre M. Baylet en justice. Je finis par gagner le procès en diffamation. La Dépêche tarde le plus possible à publier cette décision de justice comme la loi l’y contraint. Quand elle s’en acquitte enfin, M. Baylet ajoute quelques lignes pour me diffamer à nouveau. Je le poursuis une seconde fois. »

Le tribunal écoute dans un silence respectueux cet officier de la Légion d’honneur raconter ses mécomptes : « J’ai alors complètement disparu de La Dépêche. Pas un mot sur moi. Les photographies étaient coupées. Par chance, sur certains clichés, j’ai pu sauver ma manche d’uniforme ! » Pour ne pas arranger son cas, le préfet Rigolet avait soulevé un lièvre : Jean-Michel Baylet se faisait voiturer à Paris, dans un véhicule du conseil général, par un policier récupéré d’une escorte du temps de la splendeur ministérielle de notre suzerain radical de gauche, au début du second septennat de François Mitterrand."

 

Est-ce qu'à un moment trop c'est trop ? Si à Valence d'Agen il n'y a qu'une seule liste aux municipales, la réponse sera facile… JP Damaggio

Partager cet article

Repost 0
Published by éditions la brochure - dans tarn-et-garonne
commenter cet article

commentaires

MM 17/12/2013 11:12

Et de continuer à poser la question récurrente: peut on être élu de la république et aussi PDG d'un groupe de presse ? certainement idiote car qui se penchera sur cette faille de notre
démocratie... MM

Présentation

  • : Le blog des Editions la Brochure editions.labrochure@nordnet.fr
  • Le blog des Editions la Brochure editions.labrochure@nordnet.fr
  • : Rendre compte de livres publiés et de commentaires à propos de ces livres
  • Contact

Activités de La Brochure

 

La pub sur ce blog n'est bien sûr en aucun cas de mon fait. Le seul bénéficiare financier est l'hébergeur. En conséquence ce blog va servir exclusivement aux productions de La Brochure. Pour les autres infos se reporter sur un autre blog :

 VIE DE LA BROCHURE

 

BON DE COMMANDE EXPRESS en cliquant ICI      

___________________________________________________________

 Les Editions La Brochure publient des livres, des rééditions, des présentations de livres. Ils peuvent être commandés à notre adresse ou demandés dans toutes les librairies (voir liste avec lesquelles nous avons travaillé  ici      ) :

Editions La Brochure, 124 route de Lavit, 82210 ANGEVILLE

Téléphone : 05 63 95 95 30

Adresse mèl :                          editions.labrochure@nordnet.fr

Catalogue de nos éditions :                                       catalogue

Catalogue 2011 :                                                                   ici

Présentation des livres :                                          livres édités

Bon de commande :                                             bon de commande

Nos livres sont disponibles chez tous les libraires

indépendants en dépôt ou sur commande

 

Nouveau blog RENAUD JEAN et LIVRES GRATUITS

Vous pouvez nous demander de recevoir la lettre trimestrielle que nous publions et nous aider avec les 10 euros de la cotisation à notre association. Merci de nous écrire pour toute information. Les Editions La Brochure.      

Articles sur la LGV: seulement sur cet autre blog:

Alternative LGV 82     

 

 

Nouveautés de 2013

 Elections municipales à Montauban (1904-2008) ICI :

Moissac 1935, Cayla assassiné : ICI

Tant de sang ouvrier dans le nitrate chilien ICI  

Révolution/contre-révolution le cas du 10 mai 1790 à Montauban ICI

 ADÍOS GUERRILLERO  ici

J’ai vu mourir sa LGV ici

Derniers titres :

Portraits de 101 femmes pour 20 euros. ici

Karl Marx, sur Bolivar ici

Ducoudray-Holstein Histoire de Bolivar ici

Jean-Pierre Frutos, Refondation de l’école ici

Jean Jaurès : Articles de 1906 dans La Dépêche et dans l’Humanité ici

Recherche