Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
1 mai 2014 4 01 /05 /mai /2014 18:12

 fin-de-Dagen.jpg

Photo alain fourmenti que je remercie. Bernard Dagen est au centre avec à sa gauche le futur président de l'intercommunalité et à sa droite le nouveau maire de Castelsarrasin

 Mardi soir, foule des grands jours dans le salon d’honneur de la mairie de Castelsarrasin. Il s’agit d’élire le nouveau président d’une intercommunalité atypique. Le président sortant, Bernard Dagen, vient y faire son ultime discours politique, son discours de sortie. En fait, en tant que président sortant il a juste la parole pour passer le relais à la doyenne d’âge qui est d’ailleurs une élue de sa liste. Il y a six ans, sur ce point, le personnel administratif avait rappelé à l’ordre Monsieur Roger qui s’était lancé dans un discours… et qui a continué.

Donc Bernard Dagen, tout en disant qu’il pensait faire un discours plus complet, va résumer les douze ans d’existence d’une collectivité locale dont il réussit à faire les éloges alors qu’elle a si mal travaillé ! A la fin applaudissements du côté des nouveaux élus et du côté de Moissac. Pas un mouvement du côté des élus de la liste Bésiers.

Il faut préciser que la réunion en elle-même est un échec cuisant pour Dagen puisque la décision du préfet a été mise en place : l’intercommunalité, en plus de Moissac et Castelsarrasin réunit quatre autres communes alors que Dagen le rappelle il en aurait voulu une vingtaine.

C’est la présence des maires de quatre communes (trois femmes et un homme) qui en s’ajoutant aux quinze délégués des deux communes importantes fait aussi nombre (34 délégués en tout).

Dès que tout le monde est en place le spectateur peut deviner le nom du nouveau président.

En effet, à côté du bureau du président occupé d’abord par Bernard Dagen il y a d’un côté Bernard Garguy maire de Lizac et de l’autre J-P. Bésiers le maire de Castelsarrasin. Le maire de Moissac était situé après les quatre élus extérieurs à Castel et Moissac.

 Et en effet après le discours inutile de B. Dagen chacun est vite fixé : un seul candidat au poste de président Bernard Garguy. Aussitôt Patrick Charles de Moissac s’insurge et au nom de la démocratie il présente sa candidature pour dénoncer les tractations de couloir. Là aussi, la doyenne d’âge qui préside fait une entorse au règlement avec l’accord des délégués présents, en laissant P. Charles exposer les raisons de sa candidature. Dans une autre intercommunalité, j’avais assisté il y a six ans à la même problématique (deux candidats) et le président de séance avait demandé de passer au vote sans autoriser le moindre discours.

Bernard Garguy sera élu avec 31 voix, une allant à P. Charles et 2 votes blancs.

 Alors le président prend sa place, annonce un discours pour la fin de la réunion et propose de passer au vote pour le nombre de vice-présidents. Il demande un vote à main levée pour savoir si on vote à main levée. Unanimité pour voter à main levée. Tout le monde sauf P. Charles est d’accord pour le maximum de vice-présidences soit 7. Là aussi on vote un nombre de vice-présidents sans savoir si le travail à accomplir demande le maximum de vice présidents ! Et on va voter sans lien avec les fonctions à assurer ! Pour le premier vice-président, J-P Bésiers se propose et sera élu avec deux blancs. Puis le maire de Moissac et je ne suis pas resté pour les autres car la réunion n’avait plus pour moi le moindre intérêt. Il restera à suivre la réunion sur le vote du budget.

 

Bernard Dagen avait insisté pour dire que les élus de l’intercommunalité ont assuré leurs fonctions sans la moindre indemnité. Je doute qu’il en soit de même… A suivre. JPD

Partager cet article

Repost 0
Published by éditions la brochure - dans tarn-et-garonne
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog des Editions la Brochure editions.labrochure@nordnet.fr
  • Le blog des Editions la Brochure editions.labrochure@nordnet.fr
  • : Rendre compte de livres publiés et de commentaires à propos de ces livres
  • Contact

Activités de La Brochure

 

La pub sur ce blog n'est bien sûr en aucun cas de mon fait. Le seul bénéficiare financier est l'hébergeur. En conséquence ce blog va servir exclusivement aux productions de La Brochure. Pour les autres infos se reporter sur un autre blog :

 VIE DE LA BROCHURE

 

BON DE COMMANDE EXPRESS en cliquant ICI      

___________________________________________________________

 Les Editions La Brochure publient des livres, des rééditions, des présentations de livres. Ils peuvent être commandés à notre adresse ou demandés dans toutes les librairies (voir liste avec lesquelles nous avons travaillé  ici      ) :

Editions La Brochure, 124 route de Lavit, 82210 ANGEVILLE

Téléphone : 05 63 95 95 30

Adresse mèl :                          editions.labrochure@nordnet.fr

Catalogue de nos éditions :                                       catalogue

Catalogue 2011 :                                                                   ici

Présentation des livres :                                          livres édités

Bon de commande :                                             bon de commande

Nos livres sont disponibles chez tous les libraires

indépendants en dépôt ou sur commande

 

Nouveau blog RENAUD JEAN et LIVRES GRATUITS

Vous pouvez nous demander de recevoir la lettre trimestrielle que nous publions et nous aider avec les 10 euros de la cotisation à notre association. Merci de nous écrire pour toute information. Les Editions La Brochure.      

Articles sur la LGV: seulement sur cet autre blog:

Alternative LGV 82     

 

 

Nouveautés de 2013

 Elections municipales à Montauban (1904-2008) ICI :

Moissac 1935, Cayla assassiné : ICI

Tant de sang ouvrier dans le nitrate chilien ICI  

Révolution/contre-révolution le cas du 10 mai 1790 à Montauban ICI

 ADÍOS GUERRILLERO  ici

J’ai vu mourir sa LGV ici

Derniers titres :

Portraits de 101 femmes pour 20 euros. ici

Karl Marx, sur Bolivar ici

Ducoudray-Holstein Histoire de Bolivar ici

Jean-Pierre Frutos, Refondation de l’école ici

Jean Jaurès : Articles de 1906 dans La Dépêche et dans l’Humanité ici

Recherche