Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
18 novembre 2011 5 18 /11 /novembre /2011 14:35

volta.jpg

 

Au moment du colloque Renaud Jean, le cas du journal La Terre a été évoqué. Je voudrais revenir sur la question car il se trouve que ce journal a été le premier où j’ai découpé des articles pour constituer mes premières archives. J’avais douze ou treize ans et j’offre ici le dessin du visage de Volta l’inventeur de la pile. Il y avait en effet des chroniques pédagogiques pour présenter les inventeurs : Velpeau, Charcot, Perrin, Lobatchevski, Thomas Cook etc.

Ce journal est né en 1937 à l’initiative du dirigeant communiste Waldeck Rochet. Il n’est pas né de rien, bien sûr. Quel était le titre précédent ?

Ce journal étant conçu en direction des paysans, il y avait avant le journal cher à Renaud jean, La Voix des Paysans.

Le changement de titre correspond à un changement de fond : d’un journal syndical on passe à un journal politique.

Au colloque Renaud Jean un intervenant a rappelé que le passage de témoin s’est fait aisément, Renaud Jean devenant un intervenant majeur de La Terre.

Jean Vigreux indiqua que si l’esprit de fidélité de Renaud Jean l’a fait s’incliner, il n’en demeure pas moins que La Voix Paysanne dura un temps, même après la création de La Terre.

Je n’ai pas étudié cette question mais par contre j’ai travaillé autour du terme : « La Terre ».

 

Je considère que ce titre est une concession à l’idéologie dominante. J’ai d’abord été sidéré par le roman de Zola qui s’appelle La Terre. Ce terme permet d’effacer les paysans, tâche à laquelle les autorités se sont toujours employées avec ardeur.

 

Quand pour Pétain « La terre ne ment pas », en effet il ne ment pas ! Il applique ses principes ! Le titre de Renaud Jean était une référence affichée à la Voix de Paysans et les mots ayant un sens, on comprend que pour lui la terre n’est rien sans le paysan.

 

Je suis sensible à cette question car je vis dans un département dont tous les bords politiques répètent depuis toujours : il a une vocation agricole. Ce ne sont pas les paysans du lieu qui font l’agriculture mais la vocation de la terre… En dos de couverture, à un Carnets de mémoire et de luttes d’un paysan, l’éditeur a écrit : « Paul Ardouin a décide de nous livrer les souvenirs et réflexions d’une existence vouée à la terre. » Je pense plutôt que son existence il l’a voué à la politique, au syndicalisme, au travail… la terre n’étant que le décor. Et pourquoi ne l’aurait-il pas voué à ses animaux aussi ? Va-t-on dire d’un menuisier qu’il a voué sa vie au bois ? Non ça n’a jamais été la terre qui a fait un paysan mais un paysan qui fait sa terre.

 

J’ai lu des livres de 300 pages parlant de l’agriculture sans y voir apparaître la référence à l’agriculteur. Je vous assure, c’est sidérant. S’il y a un endroit où le travailleur n’existe pas c’est à la campagne car en fait les cultures poussent toutes seules !

 

Je sais que mon point de vue est peu partagé car les Bucoliques, au seul son du mot « la terre » voient aussitôt fleurir les violettes. Et les Bucoliques poussent comme la mauvaise herbe ! Mais bon, même seul, on peut encore penser ce qu’on pense.

15-11-2011 JP Damaggio

Partager cet article

Repost 0
Published by éditions la brochure - dans renaud jean
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog des Editions la Brochure editions.labrochure@nordnet.fr
  • Le blog des Editions la Brochure editions.labrochure@nordnet.fr
  • : Rendre compte de livres publiés et de commentaires à propos de ces livres
  • Contact

Activités de La Brochure

 

La pub sur ce blog n'est bien sûr en aucun cas de mon fait. Le seul bénéficiare financier est l'hébergeur. En conséquence ce blog va servir exclusivement aux productions de La Brochure. Pour les autres infos se reporter sur un autre blog :

 VIE DE LA BROCHURE

 

BON DE COMMANDE EXPRESS en cliquant ICI      

___________________________________________________________

 Les Editions La Brochure publient des livres, des rééditions, des présentations de livres. Ils peuvent être commandés à notre adresse ou demandés dans toutes les librairies (voir liste avec lesquelles nous avons travaillé  ici      ) :

Editions La Brochure, 124 route de Lavit, 82210 ANGEVILLE

Téléphone : 05 63 95 95 30

Adresse mèl :                          editions.labrochure@nordnet.fr

Catalogue de nos éditions :                                       catalogue

Catalogue 2011 :                                                                   ici

Présentation des livres :                                          livres édités

Bon de commande :                                             bon de commande

Nos livres sont disponibles chez tous les libraires

indépendants en dépôt ou sur commande

 

Nouveau blog RENAUD JEAN et LIVRES GRATUITS

Vous pouvez nous demander de recevoir la lettre trimestrielle que nous publions et nous aider avec les 10 euros de la cotisation à notre association. Merci de nous écrire pour toute information. Les Editions La Brochure.      

Articles sur la LGV: seulement sur cet autre blog:

Alternative LGV 82     

 

 

Nouveautés de 2013

 Elections municipales à Montauban (1904-2008) ICI :

Moissac 1935, Cayla assassiné : ICI

Tant de sang ouvrier dans le nitrate chilien ICI  

Révolution/contre-révolution le cas du 10 mai 1790 à Montauban ICI

 ADÍOS GUERRILLERO  ici

J’ai vu mourir sa LGV ici

Derniers titres :

Portraits de 101 femmes pour 20 euros. ici

Karl Marx, sur Bolivar ici

Ducoudray-Holstein Histoire de Bolivar ici

Jean-Pierre Frutos, Refondation de l’école ici

Jean Jaurès : Articles de 1906 dans La Dépêche et dans l’Humanité ici

Recherche