Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
12 mai 2014 1 12 /05 /mai /2014 17:43

maison-bleue-blog.jpg

 

21 avril : Drapeau arc-en-ciel et maison sur la colline

 Il est né en 1951 dans le Kansas donc vingt ans après il était dans l'armée et il en est sorti pacifiste, un pacifisme que Gilbert Baker a voulu aller vivre à San Francisco où, en tant qu'activiste pour les droits civiques, il a participé à de nombreuses mobilisations. En 1978 il a conçu un drapeau arc-en-ciel qui a fait le tour du monde. Les Italiens l'avaient déjà utilisé en 1961 mais à partir des années 1980 il est au cœur des luttes des homosexuels. Il est devenu le drapeau des fiertés, le drapeau de la Gay Pride. Le premier drapeau comporte huit bandes. Gilbert Baker donne à chacune des couleurs une signification : Rose : la sexualité, Rouge : la vie et la guérison, Orange : la santé et la fierté, Jaune : la lumière du soleil, Vert : la nature, Turquoise : la magie / l'art, Bleu : la sérénité / l'harmonie, Violet : l'esprit. Par la suite, le rose est supprimé car difficile à utiliser techniquement, puis Gilbert Baker fait supprimer le turquoise pour maintenir un nombre pair de couleurs pour une décoration de Market Street : le drapeau compte alors six bandes (rouge, orange, jaune, vert, bleu, violet) et devient définitif.

Avant 1978, le Français Maxime le Forestier et sa sœur Catherine sont passés par San Francisco en 1971 dans le quartier aujourd’hui décoré en permanence par le drapeau arc-en ciel. En 2011 pour fêter l’événement sa maison de disque a tenté de retrouver la maison où séjourna le chanteur. Il trouva finalement l’adresse dans ses archives et surprise, la maison n’était plus bleue. Pour l’événement elle a repris sa couleur initiale et a reçu une plaque pour rappeler San Francisco, le titre qui par hasard va propulser Maxime sur le devant de la scène.

Une chanson à la gloire des hippies où en effet on prend les repas à partir de 5 heures du soir comme un peu  partout aux USA mais où ensuite les nuits étaient pleines de chansons.

Rappelant en 2011 quelques souvenirs il indique :

"J'ai vu des choses très étranges  Je me souviens d'avoir vu Allen Ginsberg déguisé en femme, lisant des poèmes en s'accompagnant au violoncelle. ça m’a frappé !".

Remettre ses pas dans cette histoire a quelque chose d’émouvant. Comme pour tout le monde, la légende créée par la chanson ne correspond pas à la réalité et d’ailleurs j’aime bien Le Forestier quand il dit : « il faut se méfier du passé, prendre garde à ne pas inventer une légende".

Les hippies ne furent pas une légende, ni la folie d’une époque. La persistance du drapeau arc-en-ciel le prouve. Je n’aime pas cette pratique d’un quartier pour les Chinois, un autre pour les Homosexuels etc. mais en même temps comment ne pas reconnaître que le combat des homosexuels n’étant pas facile, il était sans doute utile qu’ils se regroupent.

Souvent, pour des révolutionnaires purs et durs, la dignité des homosexuels est une lutte secondaire car elle ne change pas le système. C’est négliger le fait qu’à l’intérieur du système capitaliste, des libertés peuvent être gagnées, libertés qui ne sont pas seulement des tigres de papier pour un homosexuel !

 

En France, San Francisco est devenu, dans la chanson, un peu comme une légende. Et peut-être aujourd’hui, une nostalgie.

Je sais seulement que l’émotion, à écouter la chanson en 2014 est encore plus grande qu’en 1974 ! Jean-Paul Damaggio

 

San Francisco

C'est une maison bleue / Adossée à la colline

On y vient à pied / On ne frappe pas

Ceux qui vivent là ont jeté la clé

On se retrouve ensemble / Après des années de route

Et on vient s'asseoir / Autour du repas

Tout le monde est là / A cinq heures du soir

 

Quand San Francisco s'embrume

Quand San Francisco s'allume

San Francisco / Où êtes-vous

Lizzard et Luc / Psylvia / Attendez-moi

 

Nageant dans le brouillard / Enlacés roulant dans l'herbe

On écoutera Tom à la guitare / Phil à la kena jusqu'à la nuit noire

Un autre arrivera / Pour nous dire des nouvelles

D'un qui reviendra dans un an ou deux

Puisqu'il est heureux on s'endormira

 

Quand San Francisco se lève...

 

C'est une maison bleue / Accrochée à ma mémoire

On y vient à pied / On ne frappe pas

Ceux qui vivent là / Ont jeté la clé

Peuplée de cheveux longs / De grands lits et de musique

Peuplée de lumière / Et peuplée de fous

Elle sera dernière / A rester debout.

 

Si San Francisco s'effondre...

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by éditions la brochure - dans USA
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog des Editions la Brochure editions.labrochure@nordnet.fr
  • Le blog des Editions la Brochure editions.labrochure@nordnet.fr
  • : Rendre compte de livres publiés et de commentaires à propos de ces livres
  • Contact

Activités de La Brochure

 

La pub sur ce blog n'est bien sûr en aucun cas de mon fait. Le seul bénéficiare financier est l'hébergeur. En conséquence ce blog va servir exclusivement aux productions de La Brochure. Pour les autres infos se reporter sur un autre blog :

 VIE DE LA BROCHURE

 

BON DE COMMANDE EXPRESS en cliquant ICI      

___________________________________________________________

 Les Editions La Brochure publient des livres, des rééditions, des présentations de livres. Ils peuvent être commandés à notre adresse ou demandés dans toutes les librairies (voir liste avec lesquelles nous avons travaillé  ici      ) :

Editions La Brochure, 124 route de Lavit, 82210 ANGEVILLE

Téléphone : 05 63 95 95 30

Adresse mèl :                          editions.labrochure@nordnet.fr

Catalogue de nos éditions :                                       catalogue

Catalogue 2011 :                                                                   ici

Présentation des livres :                                          livres édités

Bon de commande :                                             bon de commande

Nos livres sont disponibles chez tous les libraires

indépendants en dépôt ou sur commande

 

Nouveau blog RENAUD JEAN et LIVRES GRATUITS

Vous pouvez nous demander de recevoir la lettre trimestrielle que nous publions et nous aider avec les 10 euros de la cotisation à notre association. Merci de nous écrire pour toute information. Les Editions La Brochure.      

Articles sur la LGV: seulement sur cet autre blog:

Alternative LGV 82     

 

 

Nouveautés de 2013

 Elections municipales à Montauban (1904-2008) ICI :

Moissac 1935, Cayla assassiné : ICI

Tant de sang ouvrier dans le nitrate chilien ICI  

Révolution/contre-révolution le cas du 10 mai 1790 à Montauban ICI

 ADÍOS GUERRILLERO  ici

J’ai vu mourir sa LGV ici

Derniers titres :

Portraits de 101 femmes pour 20 euros. ici

Karl Marx, sur Bolivar ici

Ducoudray-Holstein Histoire de Bolivar ici

Jean-Pierre Frutos, Refondation de l’école ici

Jean Jaurès : Articles de 1906 dans La Dépêche et dans l’Humanité ici

Recherche