Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
23 mars 2013 6 23 /03 /mars /2013 07:38

                                              diaporama-chili.jpg

 L’association « les artistes du kiosque » de Saint-Nicolas nous a proposé à Marie-France et moi-même, d’innover en nous suggérant de présenter un diaporama sur le Chili. Ils ont assuré un gros travail de communication dans la cité, par le journal local et de notre côté nous avons choisi une centaine de photos parmi le millier que nous avons rapporté pour une projection de 40 minutes afin de donner une image vivante et concrète du voyage. Une rencontre totalement différente de celle de Montauban centrée sur Violetta Parra et sans diaporama.

Nous faisions nos débuts dans l’utilisation du retro-projecteur prêté par un ami et c’est avec plaisir que nous avons refait ce parcours d’il y a déjà six mois en découvrant ainsi nos photos sur grand écran.

La quarantaine de personnes étaient au rendez-vous, nous avons essayé d’être vivants avec quelques anecdotes avant de laisser la parole à la salle pour quelques questions. Entre vouloir tout dire et se centrer sur l’essentiel, ce n’est pas simple.

 Quels contacts avec les Chiliens ?

Derrière les photos qui montrent seulement quelques Chiliens ou Chiliennes comment imaginer le contact avec les habitants ? Par exemple, je n’ai pas commenté une photo de deux jeunes chiliennes en costume scolaire qui à elle seule pouvait prendre cinq minutes d’explication. Comment fonctionne l’école ? Quels rapports chez les jeunes entre le costume traditionnel jupe-chandail, et la vie ordinaire ? Indiquons en passant que le costume scolaire n’est pas propre au Chili : il va jusqu’aux USA.

                                  les-deux-jeunes-filles.jpg

Comme nous n’étions pas dans une famille les contacts concernaient les personnels des hôtels, des restaurants, des magasins. Des personnes présentent firent cette observation : « quand vous demandez un renseignement, le Chilien a toujours une réponse ; il ne sait pas dire « je ne sais pas », donc ensuite il faut redemander. Par exemple à San Pedro d’Atacama il est difficile de trouver la seule station service qui existe. »

Mais dans l’ensemble l’accueil est très agréable, très sympathique ce qui ne dispense pas de veiller à sa propre sécurité.

 Et comment est vécu le souvenir de l’ère Pinochet ?

C’est bien sûr une question qui nous tarabustait. Par quelques signes nous avons eu la sensation que les habitants tentaient de privilégier le regard sur l’avenir plus que sur le passé. Les Chiliens se considèrent comme le pays d’Amérique latine où il fait le mieux vivre : le moins de chômage, de misère, le plus de services publics en état de fonctionnement et ils espèrent que ce développement va continuer fondé sur l’augmentation du prix des minerais, et masquer ainsi la mauvaise image internationale donnée par l’ère Pinochet. La transition paisible fait que contrairement à d’autres dictatures, on ne peut pas dire « c’était mieux avant » mais les idées d’une droite forte restent présentes sans nécessité de l’usage de la violence, du meurtre.

En découvrant le film No, j’ai pu indiquer comment au Chili un dictateur a pu perdre une élection… et mourir tranquille en toute impunité.

 Les conditions pratiques du voyage : le Guide du routard pour l’hébergement, les moyens de déplacement ?

Pour nous, par ce diaporama nous souhaitions encourager les voyageurs à faire ce grand saut jusqu’au Chili et donc une telle question concrète était essentielle. Le service hôtelier est fiable, plus cher que dans les autres pays de la région, mais totalement sérieux. Tout comme l’ensemble des relations avec les commerçants qui sont tenus à donner un justificatif d’achat. Il est donc facile par internet de réserver dans un hôtel un ou deux jours avant, il est facile d’utiliser les bus avec achat à l’avance du billet qui donne une place numérotée, bref les conditions du voyage sont un plaisir. Bien sûr les distances sont immenses donc les trajets en bus peuvent être longs. Les lignes d’avion intérieures sont disponibles mais nettement plus chères.

On a appris que les Chiliens de Toulouse savent eux aussi fêter dignement leur Fête nationale et donc localement c'est un bon moyen de rencontrer ce pays du bout du monde.

 Juste un regret, en parlant d’Arica j’avais promis d’expliquer pourquoi la ville est devenue chilienne mais en arrivant à la présentation d’Humberstone j’ai oublié d’indiquer que si le Chili a fait la guerre à la Bolivie et au Pérou, c’était sur demande des Compagnies anglaises du Nitrate qui voulaient éviter la nationalisation décidée par le Pérou et l’augmentation des taxes votées par la Bolivie. JPD

Partager cet article

Repost 0
Published by éditions la brochure - dans Chili
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog des Editions la Brochure editions.labrochure@nordnet.fr
  • Le blog des Editions la Brochure editions.labrochure@nordnet.fr
  • : Rendre compte de livres publiés et de commentaires à propos de ces livres
  • Contact

Activités de La Brochure

 

La pub sur ce blog n'est bien sûr en aucun cas de mon fait. Le seul bénéficiare financier est l'hébergeur. En conséquence ce blog va servir exclusivement aux productions de La Brochure. Pour les autres infos se reporter sur un autre blog :

 VIE DE LA BROCHURE

 

BON DE COMMANDE EXPRESS en cliquant ICI      

___________________________________________________________

 Les Editions La Brochure publient des livres, des rééditions, des présentations de livres. Ils peuvent être commandés à notre adresse ou demandés dans toutes les librairies (voir liste avec lesquelles nous avons travaillé  ici      ) :

Editions La Brochure, 124 route de Lavit, 82210 ANGEVILLE

Téléphone : 05 63 95 95 30

Adresse mèl :                          editions.labrochure@nordnet.fr

Catalogue de nos éditions :                                       catalogue

Catalogue 2011 :                                                                   ici

Présentation des livres :                                          livres édités

Bon de commande :                                             bon de commande

Nos livres sont disponibles chez tous les libraires

indépendants en dépôt ou sur commande

 

Nouveau blog RENAUD JEAN et LIVRES GRATUITS

Vous pouvez nous demander de recevoir la lettre trimestrielle que nous publions et nous aider avec les 10 euros de la cotisation à notre association. Merci de nous écrire pour toute information. Les Editions La Brochure.      

Articles sur la LGV: seulement sur cet autre blog:

Alternative LGV 82     

 

 

Nouveautés de 2013

 Elections municipales à Montauban (1904-2008) ICI :

Moissac 1935, Cayla assassiné : ICI

Tant de sang ouvrier dans le nitrate chilien ICI  

Révolution/contre-révolution le cas du 10 mai 1790 à Montauban ICI

 ADÍOS GUERRILLERO  ici

J’ai vu mourir sa LGV ici

Derniers titres :

Portraits de 101 femmes pour 20 euros. ici

Karl Marx, sur Bolivar ici

Ducoudray-Holstein Histoire de Bolivar ici

Jean-Pierre Frutos, Refondation de l’école ici

Jean Jaurès : Articles de 1906 dans La Dépêche et dans l’Humanité ici

Recherche