Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
19 mai 2014 1 19 /05 /mai /2014 20:07

piments-decoratifs-a-santa-fe.jpg

Piments décoratifs à Santa Fe

J’ai sous les yeux un beau livre des Editions La Martinière Sur la Route 66 Carnets de voyage avec une préface de Philippe Labro[1]. Cet homme toujours lié à Montauban, qu’avec d’autres nous avons invité pour une conférence, il y a vingt ans, était tout désigné pour écrire cette préface puisqu’en 1954 il a emprunté la dite route 66 pour aller au rendez-vous d’un job d’été. J’ai lu son roman[2] qui rend compte de cette expérience mais je découvre dans la préface un fait que je ne soupçonnais pas : « Féru de littérature américaine, Les raisins de la colère constituaient en effet, pour moi, une sorte de « bible ». Je considère encor aujourd’hui que ce roman est un chef d’œuvre, tout comme son adaptation cinématographique par John Ford avec Henry Fonda, inoubliable Tom Joad… » Je partage donc avec lui un point commun, un intérêt pour la route des héros de Steinbeck… la route 66 qui à l’époque du roman était toute neuve.

Les auteurs du livre sont donc passés par Santa Fe dont ils font cette présentation :

« NI BUILDING NI GRATTE-CIEL DANS LA CAPITALE DE L'ÉTAT DU NOUVEAU-MEXIQUE. C'est en pariant sur son architecture ancienne que Santa Fe s'est construit une réputation flatteuse. Dans la capitale d'État la plus haute du pays (2 134 mètres d'altitude), toute construction respecte des normes architecturales strictes. Toits en terrasse, balcons en bois, poutres apparentes en surplomb des murs et habitations construites en pisé confèrent à la ville un cachet bien particulier. La « ville royale de Sainte Foi de saint François d'Assise » — Villa Real de Santa Fé de San Francisco de Asis, de son nom de baptême complet — est devenue fameuse grâce à l'architecture, dite adobe, de ses bâtiments fabriqués à partir de briques séchées au soleil, élaborées à base d'argile, d'eau et de paille. En remettant au goût du jour ce procédé de fabrication ancestral, Santa Fe attire les artistes comme les touristes, au point de faire ressembler cette ville à un musée ou à un parc d'attractions. C'est en tout cas notre sentiment en déambulant dans le centre de la ville, où abondent galeries d'art et boutiques d'artisanat, où s'affichent ostensiblement poteries, céramiques, peintures de sable, couvertures, bijoux et fétiches. Quant aux églises, aux monuments religieux, aux parcs et aux jardins, ils sont soigneusement entretenus, conférant à Santa Fe un caractère résolument pittoresque. »

 Une présentation très juste, qui va à l’essentiel et que j’aurais presque aimé écrire à un détail près : il prend l’effet pour la cause ! Dans l’article sur Tony Hillerman et Santa Fe je donne l’explication : ce n’est pas la beauté de la ville qui a attiré les artistes mais les artistes qui ont fait la beauté de la ville et les artistes étaient plutôt qu’ailleurs car il y avait une classe sociale issue de la noblesse espagnole capable de les faire vivre. Le voyageur est contraint de prendre l’effet pour la cause car les effets sautent aux yeux tandis que les causes sont effacées par le temps. En soi, le voyage ne devient un voyage que par le retour du voyage. Normalement le lecteur ne doit pas s’étonner si j’aime beaucoup cette citation de Vazquez Montalban :

« Dans tout voyage il y a une fuite. Il en existe une très bonne définition dans un livre de Bowles qui servit à Bertolucci pour son film Le ciel protecteur, et qui distingue le touriste du voyageur : le touriste sait la fin de son voyage mais pas le voyageur. (…) En fait, il s’agit d’une fausse fuite parce qu’on voyage avec soi-même, avec la charge de ses obsessions, de ses frustrations, et avec la sensation qu’au retour, qu’elle qu’en soit la date, on se retrouvera face à elles. » MVM, Entretien 1992

Jean-Paul Damaggio

 

Sur la Route 66 Carnets de voyage avec une préface de Philippe Labro, photos Christophe Géral, Récit, Stéphane Dugast, Editions La marinière

Un été dans l’ouest, Gallimard, 1988 (je vais y revenir dans un article)

Partager cet article

Repost 0
Published by éditions la brochure - dans USA
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog des Editions la Brochure editions.labrochure@nordnet.fr
  • Le blog des Editions la Brochure editions.labrochure@nordnet.fr
  • : Rendre compte de livres publiés et de commentaires à propos de ces livres
  • Contact

Activités de La Brochure

 

La pub sur ce blog n'est bien sûr en aucun cas de mon fait. Le seul bénéficiare financier est l'hébergeur. En conséquence ce blog va servir exclusivement aux productions de La Brochure. Pour les autres infos se reporter sur un autre blog :

 VIE DE LA BROCHURE

 

BON DE COMMANDE EXPRESS en cliquant ICI      

___________________________________________________________

 Les Editions La Brochure publient des livres, des rééditions, des présentations de livres. Ils peuvent être commandés à notre adresse ou demandés dans toutes les librairies (voir liste avec lesquelles nous avons travaillé  ici      ) :

Editions La Brochure, 124 route de Lavit, 82210 ANGEVILLE

Téléphone : 05 63 95 95 30

Adresse mèl :                          editions.labrochure@nordnet.fr

Catalogue de nos éditions :                                       catalogue

Catalogue 2011 :                                                                   ici

Présentation des livres :                                          livres édités

Bon de commande :                                             bon de commande

Nos livres sont disponibles chez tous les libraires

indépendants en dépôt ou sur commande

 

Nouveau blog RENAUD JEAN et LIVRES GRATUITS

Vous pouvez nous demander de recevoir la lettre trimestrielle que nous publions et nous aider avec les 10 euros de la cotisation à notre association. Merci de nous écrire pour toute information. Les Editions La Brochure.      

Articles sur la LGV: seulement sur cet autre blog:

Alternative LGV 82     

 

 

Nouveautés de 2013

 Elections municipales à Montauban (1904-2008) ICI :

Moissac 1935, Cayla assassiné : ICI

Tant de sang ouvrier dans le nitrate chilien ICI  

Révolution/contre-révolution le cas du 10 mai 1790 à Montauban ICI

 ADÍOS GUERRILLERO  ici

J’ai vu mourir sa LGV ici

Derniers titres :

Portraits de 101 femmes pour 20 euros. ici

Karl Marx, sur Bolivar ici

Ducoudray-Holstein Histoire de Bolivar ici

Jean-Pierre Frutos, Refondation de l’école ici

Jean Jaurès : Articles de 1906 dans La Dépêche et dans l’Humanité ici

Recherche