Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
18 novembre 2013 1 18 /11 /novembre /2013 22:55

D'abord une abstention massive comme partout dans le monde.

Ensuite l'explosion du nombre de candidats aux présidentielles. Neuf candidats dans un pays habitué pendant longtemps à du bipartisme dominant. Ce n'est pas ça qui augmente l'intérêt citoyen. Mais ça conditionne l'accès au financement public des groupes politiques ! Et les plus petits n'ayant pas accès aux versements des grandes entreprises sont bien obligés d'être là avec ce double phénomène : les dominants savent se coaliser et les petits se disputent pour des virgules.

Deux candidats radicaux en lien avec le mouvement social, Marcel Claude 184.901 voix 2,81% et Roxana Miranda 83.685 voix 1,27 % qui n'accèdent pas au 5% significatif. Marcel Claude pensait avoir trouvé la bonne formule en s'appuyant sur le Parti Humaniste et Roxana en s'emparant du drapeau de l'égalité. Si on ajoute le candidat écologiste Alfredo Sfeir Younis, 154 593 voix, 2,35 %, on a fait le tour des petits candidats. Précisons tout de suite que le combat écolo au Chili n'a rien à voir avec ce qu'on connaît en France. J'entends souvent que le combat écolo c'est combat de pays riches qui, du temps de leur expansion industrielle ont pollué la planète, aussi les pays en développement d'aujourd'hui ne peuvent faire que la même chose. Pour l'avoir vécu sur place, le combat écolo c'est d'abord le combat pour l'eau dans un pays qui, ayant le plus de côte maritime dans le monde, risque de ne plus avoir assez d'eau potable pour les habitants en commençant par les plus pauvres. Le combat écolo n'est pas un supplément d'âme, un affaire de qualité de la vie, mais une affaire de survie ! D'abord pour les populations indigènes mais ensuite pour tous les déshérités.

Il reste quatre candidats de poids mais de poids relatif.

Commençons par celle qui permet de titrer : victoire de la gauche.

Sans Bachelet le PS était au bord de l'explosion entre ceux qui voulaient continuer avec la démocratie chrétienne et ceux qui voulaient une alliance seulement avec les mouvements sociaux. Bachelet a réussi à mettre d'accord la démocratie chrétienne, le PS et le PC chilien ! Après son passage à l'ONU aurions-nous une nouvelle Bachelet ? A moins que ce ne soit les luttes sociales qui aient produit un tel changement ?

Pour analyser il faut aller voir du côté des législatives car l'union à la présidentielle c'est pour se partager les postes aux législatives.

La région que j'aime le plus au Chili c'est celle d'Atacama haut lieu de luttes héroïques qui ne sont pas perdues puisque la "gauche" a emporté tous les postes.

Vous avez quatre données : les voix, le pourcentage, le nombre de candidats et le nombre de candidats élus.

C. NUEVA MAYORIA                                           58.340             62,34               4          4

     PARTIDO DEMOCRATA CRISTIANO          16.694             17,84               1          1

     PARTIDO COMUNISTA DE CHILE               23.208             24,80               1          1

     PARTIDO RADICAL SOCIALDEMOCRATA 5.058              5,40                 1          1

     INDEPENDIENTES LISTA C                           13.380             14,29               1          1

Dans cette région il y a quatre postes de députés à prendre. La coalition Bachelet a permis cette répartition entre quatre partis et le résultat est parlant : le PC obtient 1 député avec 24% comme le parti indépendant avec 5%. Le partage des circonscription n'a pas été à l'avantage du PC car en fait c'était pour favoriser le PC de Santiago :

C. NUEVA MAYORIA                                           1.040.397        42,32   30        16

     PARTIDO DEMOCRATA CRISTIANO          242.883           9,88     9          3

     PARTIDO COMUNISTA DE CHILE               182.642           7,42     4          3

     PARTIDO RADICAL SOCIALDEMOCRATA 13.363          0,54     1          0

     PARTIDO POR LA DEMOCRACIA               319.606           13,00   8          5

 Avec 7,4% le PC a trois élus sur quatre candidats ! Et Camila Vallejo la célèbre leader du mouvement étudiant. En conséquence la coalition Bachelet a été respectueuse des partis permettant au PC de passer de 3 députés élus de manière autonome à 7 élus en coalition (dans les circonscriptions désignées il n'y avait face au PC pas de candidat PS, DC ou autre et inversement).

Bilan pour les députés : 68 élus pour la "gauche" (dont 7 du PC) et 48 pour la droite avec seulement 3 indépendants et 1 de la coalition de l'autre candidat de "gauche", le troisième des présidentielles : MARCO ENRIQUEZ-OMINAMI : 722.270 voix 10,98 %

 Ce phénomène est nouveau au Chili depuis la présidentielle précédente. Le Parti progressiste puissant surtout dans le Nord conforte son implantation. Il s'agit d'une gauche sensible aux questions sociétales (pour le droit réel à l'avortement, l'action en faveur des indigènes) aux questions de démocratie (bataille acharnée pour une nouvelle assemblée constituante ce qui est différent de la lutte pour une nouvelle constitution que Bachelet veut établir avec l'assemblée existante).

Et à droite ?

Pour la première fois depuis 1988, le Chili connaît l'alternance. La droite était revenue au pouvoir et elle le perd. Dans cette affaire on a parlé des sondages. Quand, au Chili on compare leur diversité, les écarts sont déconcertants donc, tout en faisant un peu l'élection, ils ne signifient rien.

Il ne faut jamais oublier qu'au référendum perdu par Pinochet, le NON avait gagné mais Pinochet avait conservé un appui important. La droite n'est pas seulement le fait du vote des riches mais de toute une partie de la société qui pense que les inégalités c'est le moyen de se développer, qui pense que tout le monde peut accéder au succès, qui pense...

Pendant le premier mandat de Bachelet la pauvreté a reculé mais les inégalités ont augmenté. Il faut différencier ces deux données, la deuxième étant plus importante. L'indice de pauvreté est un absolu sauf que la pauvreté est relative. Dans un pays où tout le monde est pauvre, la richesse est moins indigeste. Dans un pays où la richesse devient le cercle fermé de tout un quartier citadin, alors elle devient imbuvable. Réduire la misère sans réduire les inégalités c'est perpétuer le système néo-libéral.

Bachelet est attendu sur ses promesses : rendre l'université plus ou moins  gratuite en allant chercher l'impôt chez les riches. Il faudra donc continuer de suivre l'actualité de ce pays où des millions d'êtres ont beaucoup souffert, ont beaucoup inventé dans la quête démocratique et dans l'horreur dictatoriale.

Pour moi, ce que j'ai retenu du coup d'Etat de 1973 c'est qu'Allende a tenté une révolution authentique (la social-démocratie poussée le plus loin) sinon la contre-révolution ne l'aurait pas frappé, lui et le pays, comme Pinochet l'a fait. Depuis 1973, la révolution nouvelle n'a pas encore été inventée.

Jean-Paul Damaggio

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by éditions la brochure - dans Chili
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog des Editions la Brochure editions.labrochure@nordnet.fr
  • Le blog des Editions la Brochure editions.labrochure@nordnet.fr
  • : Rendre compte de livres publiés et de commentaires à propos de ces livres
  • Contact

Activités de La Brochure

 

La pub sur ce blog n'est bien sûr en aucun cas de mon fait. Le seul bénéficiare financier est l'hébergeur. En conséquence ce blog va servir exclusivement aux productions de La Brochure. Pour les autres infos se reporter sur un autre blog :

 VIE DE LA BROCHURE

 

BON DE COMMANDE EXPRESS en cliquant ICI      

___________________________________________________________

 Les Editions La Brochure publient des livres, des rééditions, des présentations de livres. Ils peuvent être commandés à notre adresse ou demandés dans toutes les librairies (voir liste avec lesquelles nous avons travaillé  ici      ) :

Editions La Brochure, 124 route de Lavit, 82210 ANGEVILLE

Téléphone : 05 63 95 95 30

Adresse mèl :                          editions.labrochure@nordnet.fr

Catalogue de nos éditions :                                       catalogue

Catalogue 2011 :                                                                   ici

Présentation des livres :                                          livres édités

Bon de commande :                                             bon de commande

Nos livres sont disponibles chez tous les libraires

indépendants en dépôt ou sur commande

 

Nouveau blog RENAUD JEAN et LIVRES GRATUITS

Vous pouvez nous demander de recevoir la lettre trimestrielle que nous publions et nous aider avec les 10 euros de la cotisation à notre association. Merci de nous écrire pour toute information. Les Editions La Brochure.      

Articles sur la LGV: seulement sur cet autre blog:

Alternative LGV 82     

 

 

Nouveautés de 2013

 Elections municipales à Montauban (1904-2008) ICI :

Moissac 1935, Cayla assassiné : ICI

Tant de sang ouvrier dans le nitrate chilien ICI  

Révolution/contre-révolution le cas du 10 mai 1790 à Montauban ICI

 ADÍOS GUERRILLERO  ici

J’ai vu mourir sa LGV ici

Derniers titres :

Portraits de 101 femmes pour 20 euros. ici

Karl Marx, sur Bolivar ici

Ducoudray-Holstein Histoire de Bolivar ici

Jean-Pierre Frutos, Refondation de l’école ici

Jean Jaurès : Articles de 1906 dans La Dépêche et dans l’Humanité ici

Recherche