Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
2 novembre 2012 5 02 /11 /novembre /2012 15:12

PIERRE-DUBOIS.jpg

Pierre Duboispendant la dictature

 

Santiago, 1er octobre 2012

En ce lundi, lendemain de procession, la cathédrale est pleine d’une foule qui déborde sur la Place d’Armes, une foule peu ordinaire, une foule qui met mal à l’aise l’évêque qui doit célébrer la cérémonie. On trouve des militants Mapuche, des associations culturelles, des étudiants, des groupes sociaux, des défenseurs des droits de l’homme, des syndicalistes, des organisations de femmes, autant dire tout ce que Santiago compte encore de forces de gauche.

Les autorités politiques sont bien sûr absentes et l’opposition essaie de se faire discrète.

Tout le monde sait qu’une page d’histoire se tourne à l’instant pour l’enterrement de ce Français nommé Pierre Dubois, un nom effectivement particulièrement de chez nous.

Nous avons appris son décès par la télévision, le jour de notre arrivé au Chili. Les caméras se sont déplacées dans son quartier populaire de La Victoria. Pourquoi à Lima le quartier populaire porte-t-il le même nom ? Aussitôt la nouvelle diffusée ce fut un défilé pour saluer la dépouille mortelle de Pierre, pourtant un anonyme, pourtant un discret, pourtant un effacé. Mais qui était donc Pierre Dubois ?

Il a acquis, malgré lui une certaine notoriété le 4 septembre 1984, quand rentrant chez lui il a découvert son compagnon aussi français que lui, assassiné. André Jarlan avait été tué par les carabiniers.

 

Pierre Dubois est sans nul doute le dernier prêtre ouvrier à témoigner de l’action constante entreprise en Amérique latine par l’Action catholique ouvrière, action ayant conduit à la théologie de la libération et dont la source incontestable est à Lyon. Un catholicisme qui fait aujourd’hui figure d’archaïsme quand les religieux préfèrent distribuer la bonne parole qu’agir concrètement. C’est un peu comme si la dictature de Pinochet en faisant la guerre à cette religion sociale lui avait apporté des raisons de survivre.

 

A partir du 4 septembre 1984, Pierre Dubois est devenu une épine si irritante dans la peau du régime, car il n’a pas baissé les bras, que deux ans il est expulsé du Chili ! Après la chute du régime militaire, en 1990, il décide de revenir au Chili et cette fois c’est l’archevêque de Santiago qui lui met des bâtons dans les roues en refusant son retour dans son quartier de la Victoria. Les vagues de l’oubli commencent à déferler dans les mémoires et y compris le gouvernement de la Concertation n’a pas envie que le retour du Père Dubois rallume le souvenir de 1984 dans le quartier qui lui est si cher. Les Légionnaires du Christ, l’Opus Dei deviennent les maîtres de l’Eglise chilienne faisant des prêtres ouvriers des anomalies de la vie.

 

Quelques personnes ont noté que la veille de la mort, l’épiscopat chilien par une lettre pastorale a manifesté un retour vers une église sociale en justifiant les luttes des étudiants car la course à l’argent ne peut pas être le moteur de la vie. C’est la confiance envers cette institution, comme envers bien d’autres est tombé de 80% en 1995 à 38% en 2011 à cause d’affaires de pédophilie, et de discours outrancièrement favorables aux classes aisés.

 

Malheureusement ce changement de position est aussi une façon de réaffirmer que l’Eglise existe pour s’occuper de politique, pour influencer la politique et c’est une position qui n’a rien à voir avec celles de Pierre Dubois qui avait bien sûr ses idées mais qui ne souhaitait qu’une chose, agir au quotidien auprès des pauvres.

 

La foule présente pour cet immense hommage retenait du Père Dubois son dévouement au service du peuple quand tant d’autres ne voudraient retenir de la religion que sa capacité à se servir du peuple pour mieux se dévouer à son clergé.

 

En ce 1er octobre un Français héritier de Lamennais et de tant de luttes entrait dans une histoire du Chili arrêtée sauvagement le 11 septembre 1973, sans le moindre espoir de retour. Non que la révolution soit morte à jamais mais une forme de révolution oui. Le Père Dubois a assumé sa tâche, comment reprendre le flambeau ?

Jean-Paul Damaggio

P.S : D’autres prêtres furent dans le même cas : Citons Jacques Lancelot qui a publié Parcelles de vie aux Editions Paroles et Silence en novembre 2001

Partager cet article

Repost 0
Published by éditions la brochure - dans Chili
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog des Editions la Brochure editions.labrochure@nordnet.fr
  • Le blog des Editions la Brochure editions.labrochure@nordnet.fr
  • : Rendre compte de livres publiés et de commentaires à propos de ces livres
  • Contact

Activités de La Brochure

 

La pub sur ce blog n'est bien sûr en aucun cas de mon fait. Le seul bénéficiare financier est l'hébergeur. En conséquence ce blog va servir exclusivement aux productions de La Brochure. Pour les autres infos se reporter sur un autre blog :

 VIE DE LA BROCHURE

 

BON DE COMMANDE EXPRESS en cliquant ICI      

___________________________________________________________

 Les Editions La Brochure publient des livres, des rééditions, des présentations de livres. Ils peuvent être commandés à notre adresse ou demandés dans toutes les librairies (voir liste avec lesquelles nous avons travaillé  ici      ) :

Editions La Brochure, 124 route de Lavit, 82210 ANGEVILLE

Téléphone : 05 63 95 95 30

Adresse mèl :                          editions.labrochure@nordnet.fr

Catalogue de nos éditions :                                       catalogue

Catalogue 2011 :                                                                   ici

Présentation des livres :                                          livres édités

Bon de commande :                                             bon de commande

Nos livres sont disponibles chez tous les libraires

indépendants en dépôt ou sur commande

 

Nouveau blog RENAUD JEAN et LIVRES GRATUITS

Vous pouvez nous demander de recevoir la lettre trimestrielle que nous publions et nous aider avec les 10 euros de la cotisation à notre association. Merci de nous écrire pour toute information. Les Editions La Brochure.      

Articles sur la LGV: seulement sur cet autre blog:

Alternative LGV 82     

 

 

Nouveautés de 2013

 Elections municipales à Montauban (1904-2008) ICI :

Moissac 1935, Cayla assassiné : ICI

Tant de sang ouvrier dans le nitrate chilien ICI  

Révolution/contre-révolution le cas du 10 mai 1790 à Montauban ICI

 ADÍOS GUERRILLERO  ici

J’ai vu mourir sa LGV ici

Derniers titres :

Portraits de 101 femmes pour 20 euros. ici

Karl Marx, sur Bolivar ici

Ducoudray-Holstein Histoire de Bolivar ici

Jean-Pierre Frutos, Refondation de l’école ici

Jean Jaurès : Articles de 1906 dans La Dépêche et dans l’Humanité ici

Recherche