Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
29 mai 2014 4 29 /05 /mai /2014 09:21

ouvrieres.jpg

ouvrière sortant de l'usine (détail de carte postale)

L'Express du Midiétait un quotidien très à droite, lié à un quotidien local, le Ralliement. Voici quelques échos du début de la grève avec surtout la reprise le 27 juillet d'un texte des grévistes et la réponse du journal. Ce journal comme La Dépêche a soutenu les grévistes à condition qu'ils ne fassent pas de "politique", s'en tenant seulement aux question sociales. Dans le cas contraire la presse s'est montré neutre en tentant d'aider la négociation. JPD

 

L'Express du Midi, 30 mai 1914

De notre correspondant particulier, Castelsarrasin 30 mai

La situation est toujours stationnaire ; l'usine est gardée. Les ouvriers se rendent trois fois par jour au comité, mais les manifestations ont cessé. Les gendarmes se relèvent et font des patrouilles.

 Castelsarrasin 30 mai

La Compagnie française des métaux offre 25 centimes d'augmentation et maintient la prime de 75 francs aux hommes. Elle s'engage à ne pas embaucher de femmes au-dessous de 1 fr. 75. Les ouvriers syndiqués refusent la proposition et demandent l'abolition de la prime et 25 centimes en plus. La grève continue.

 

L'Express du Midi 8 juin

7 juin, En réponse à l'affiche de la Compagnie des métaux, le Syndicat a apposé hier samedi une affiche où il repousse les propositions de la Compagnie et par conséquent il est à craindre que demain lundi les rentrées seront peu nombreuses et que, peut-être, l'usine sera obligée de fermer ses portes pour quelques temps au moins.

Tous les jours des réunions continuent à se tenir au théâtre où les délégués de la CGT excitent les ouvriers à résister au patronat. Le service d'ordre est toujours assuré à l'usine par la gendarmerie et, demain, il sera très probablement renforcé par crainte d'éventualités de désordres possibles.

 

L'Express du Midi 12 juin

11 juin, La situation de la grève est devenue grave. Le contremaître Moustéou a été blessé à la nuque d'un coup de pierre au milieu de cinq gendarmes. On a arrêté trois manifestant qui ont ensuite été relâchés sur l'ordre de M. Forné commissaire de police, plein de mansuétude pour les grévistes qui l'accueillent aux cris de : "A bas les gendarmes ! Vive le commissaire !"

A sept heures a eu lieu la publication d'un arrêté du préfet enlevant au maire la direction de la police et interdisant tous les attroupements sur le territoire de a commune de Castelsarrasin. Tout est craindre. E.

 

L'Express du Midi 27 juillet

La Grève de Castelsarrasin

Nous avons reçu la lettre suivante que nous reproduisons textuellement :

Castelsarrasin, le 23 juillet.

A Monsieur le Rédacteur en Chef du Ralliement.

50, rue de la République, Montauban.

Monsieur le Rédacteur en Chef,

Depuis plusieurs semaines nous sommes habitués à encaisser, sans rien dire, les mensonges et les affirmations tendancieuses de votre correspondant de Castelsarrasin.

Toutefois nous ne pouvons laisser passer, sans protester, l'énormité calomnieuse de votre correspondant sur le compte-rendu de la réunion de mardi 21 juillet et du vote qui fut émis à cette réunion.

Mensonge flagrant que l'affirmation de votre correspondant, lorsqu'il affirme que nous étions 40 à la réunion ; à l'appel nominal, 190 ouvriers et ouvrières répondirent, 195 prirent part au vote et 45 votes nous parvinrent par procuration.

Le vote fut fait au bulletin absolument secret sur les deux questions suivantes : « Etes-vous partisan d'accepter les propositions de la compagnie de rembouchage à 3 fr. 25 ?

En ce cas- vous mettrez 3 fr. 26 sur votre bulletin de vote et si la majorité est manifeste sur ce point de vue, nous reprendrons les pourparlers sur cette base.

Au contraire, si vous êtes partisan du maintient de 3 fr. 50, vous voterez sur votre bulletin 3 fr. 50.

Le dépouillement du scrutin donne comme résultat, premièrement : 174 voix effectives pour 3 fr. 50 ; 45 voix, par procuration, pour 3 fr. 50. Total : 219 voix pour 3 fr. 50 ; 19 voix pour 3 fr. 25 et deux non. Total général : 240 votants se sont prononcés librement et en toute connaissance de cause et sur ces 240 votants, 190 étaient présents. Ce sont les ouvriers travaillant à Montauban ou à Lavit et ailleurs, qui, avisés du vote par convocations spéciales, ont fait parvenir leur vote par procuration ou correspondance.

Nous vous demandons donc, Monsieur le Rédacteur en Chef, de vouloir rectifier cette fausse information et de rappeler au correspondant de Castelsarrasin de votre journal, qu'il a à tenir compte de la vérité et de l'exactitude des faits qui se passent.

Nous ne nous arrêtions pas à ses interprétations du rôle de la C. G. T. dans notre conflit.

Notre syndicat qui par sa fédération nationale et son union départementale adhérente à l'organisation centrale du prolétariat organisé, reste toujours dans cette organisation que nous considérons comme indispensable pour l'émancipation et l'organisation des producteurs.

Au cas où vous ne tiendriez aucun compte sur cette protestation, votée à l'unanimité par l'assemblée des grévistes, nous aviserons, soit directement, soit indirectement par la « loi » à nous faire rendre justice d'affirmations tendancieuses qui nuisent à notre mouvement par leur caractère mensonger.

Recevez,, Monsieur le Rédacteur en Chef, mes salutations distinguées.

Pour et par ordre du syndicat. Le secrétaire  RICHARD.

 

La chambre syndicale de Castelsarrasin n'avait pas besoin de crier et d'injurier pour que nous insérions loyalement sa rectification. La réunion dont a parlé notre correspondant était privée ; dès lors il a dû se contenter des renseignements qui lui ont été transmis et dont il lui était impossible de vérifier l'exactitude. Quant aux autres renseignements qu'il nous a fournis directement, ils n'ont pu soulever jusqu'à ce jour aucun démenti. SAVON

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by éditions la brochure - dans tarn-et-garonne
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog des Editions la Brochure editions.labrochure@nordnet.fr
  • Le blog des Editions la Brochure editions.labrochure@nordnet.fr
  • : Rendre compte de livres publiés et de commentaires à propos de ces livres
  • Contact

Activités de La Brochure

 

La pub sur ce blog n'est bien sûr en aucun cas de mon fait. Le seul bénéficiare financier est l'hébergeur. En conséquence ce blog va servir exclusivement aux productions de La Brochure. Pour les autres infos se reporter sur un autre blog :

 VIE DE LA BROCHURE

 

BON DE COMMANDE EXPRESS en cliquant ICI      

___________________________________________________________

 Les Editions La Brochure publient des livres, des rééditions, des présentations de livres. Ils peuvent être commandés à notre adresse ou demandés dans toutes les librairies (voir liste avec lesquelles nous avons travaillé  ici      ) :

Editions La Brochure, 124 route de Lavit, 82210 ANGEVILLE

Téléphone : 05 63 95 95 30

Adresse mèl :                          editions.labrochure@nordnet.fr

Catalogue de nos éditions :                                       catalogue

Catalogue 2011 :                                                                   ici

Présentation des livres :                                          livres édités

Bon de commande :                                             bon de commande

Nos livres sont disponibles chez tous les libraires

indépendants en dépôt ou sur commande

 

Nouveau blog RENAUD JEAN et LIVRES GRATUITS

Vous pouvez nous demander de recevoir la lettre trimestrielle que nous publions et nous aider avec les 10 euros de la cotisation à notre association. Merci de nous écrire pour toute information. Les Editions La Brochure.      

Articles sur la LGV: seulement sur cet autre blog:

Alternative LGV 82     

 

 

Nouveautés de 2013

 Elections municipales à Montauban (1904-2008) ICI :

Moissac 1935, Cayla assassiné : ICI

Tant de sang ouvrier dans le nitrate chilien ICI  

Révolution/contre-révolution le cas du 10 mai 1790 à Montauban ICI

 ADÍOS GUERRILLERO  ici

J’ai vu mourir sa LGV ici

Derniers titres :

Portraits de 101 femmes pour 20 euros. ici

Karl Marx, sur Bolivar ici

Ducoudray-Holstein Histoire de Bolivar ici

Jean-Pierre Frutos, Refondation de l’école ici

Jean Jaurès : Articles de 1906 dans La Dépêche et dans l’Humanité ici

Recherche