Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
25 mai 2013 6 25 /05 /mai /2013 12:12

                                  changer-la-vie-blog.jpg

 

La Une du mensuel du PS en 1986 qui indique le soutien militant

mais n'indique pas que 98% des dirigeants nationaux du PS soutiennent JMB.  

 

En Tarn-et-Garonne toute élection se fait sous l’œil attentif de La Dépêche qui est la propriété du président du Conseil général radical (JMB). Pour 2014 le point chaud est manifestement la ville de Moissac. Pour comprendre revenons en arrière.

1981 : le PS à l’Elysée, JMB est ministre. 1982 : le PS grâce à Louis Delmas remporte la présidence du Conseil général. 1983 : la guerre commence entre radicaux et socialistes mais continue de tourner au bénéfice du PS. Malgré la primaire imposée au PS à Montauban, le PS conserve Montauban et gagne Castelsarrasin et Moissac (JPN = Jean-Paul Nunzi).

La contre-offensive de La Dépêche débute alors et va être terrible. Le maire PS de Castelsarrasin est éliminé au profit des radicaux mais l’essentiel c’est la préparation de la lutte au sommet en 1986 : élections législatives et régionales à la proportionnelle.

Sur toute la ligne, le PS local sort gagnant de l’épreuve mais au prix d’une guerre totale avec le PS national… et d’une perte de la présidence du Conseil général gagnée par JMB.

JMB et la Dépêche tiennent leur pouvoir de leur ancrage local, du lien construit pas à pas avec les élus et les citoyens du Tarn-et-Garonne, mais la nouvelle ère capitaliste lancée avec les années 80 fait que le pouvoir local n’est rien par rapport au pouvoir central, au pouvoir de la finance. La contre-offensive de JMB n’est plus locale, elle est nationale. L’avenir du 82 se jouera donc dans les couloirs du siège de La Dépêche à Toulouse et le pouvoir national dictera aussi sa loi au PS local.

Pour les municipales de 1989 Castelsarrasin tombe entre les mains d’un élu sans étiquette, le PS étant au bord de la disparition dans cette ville. Pour Moissac, le maire PS JPN a accepté de se soumettre à JMB dont il est le député suppléant. Donc les radicaux qui plus que jamais ont pris le contrôle du Conseil général marquent des points.

1992, les élections régionales : crise au sein du PS car JMB y impose sa loi aussi le secrétaire fédéral décide alors de quitter ce parti et de proposer sa propre liste.

C’est le moment crucial, c’est là que le PS local a vendu son histoire passée, sans comprendre qu’il ne se relèverait plus jamais de cette soumission. A Moissac JPN continue d’être maire mais il n’a pas su, pas pu ou pas voulu faire émerger une autre personnalité socialiste pour l’épauler. Il lui est arrivé d’occuper les fonctions de maire, conseiller régional, conseiller général et député. Conseiller général : JMB fera tout pour le faire battre jusque dans la façon de distribuer les subventions dans les deux cantons de la ville. Conseiller régional : là c’est encore plus simple vu que ce sont les partis, grâce à la proportionnelle, qui décident des candidats élus suivant la place sur les listes. Député : élimination encore plus facile car pour sauver le député PS de Montauban, il ne pouvait compter sur le soutien de son parti.

Bref, il reste le poste de maire.

Pour reprendre ce poste La Dépêche n’a rien fait d’autre qu’envoyer sur la commune de Moissac un éditorialiste du journal devenant retraité : G-M Empociello = GME.

Celui est devenu conseiller général où il va occuper des fonctions stratégiques, il va mettre en place un ami pour occuper l’autre poste de conseiller général. En 2014, c’est décidé, les radicaux reprennent la ville aussi la page Moissac de La Dépêche oblige JPN à réagir dans le journal de droite Le Petit Journal.

Ils veulent reprendre la ville au bénéfice de qui ?

Là intervient une troisième personne, la nouvelle génération car il faut observer que les radicaux ont tiré les leçons de leur défaite de 1982 : JMB dans le 82 comme ailleurs assure la promotion de la nouvelle génération. En 1982 Louis Delmas a gagné le poste de président du Conseil général au bénéfice de l’âge sauf que l’âge n’est que très temporairement un bénéfice.

La députée de la circonscription, Sylvia Pinel, est pour le moment ministre. En 2010, elle a essayé de s’implanter à Castelsarrasin dans une élection cantonale, mais elle a été battue… par un radical dissident ! S’implanter à Moissac, à un moment ou à un autre, serait alors la solution de rechange.

      Qu’on s’entende bien, je n’évoque ici en aucun cas les qualités des uns et des autres mais un processus politique, une distribution des pouvoirs et un échec de la démocratie. Ensuite ce qui est fait du pouvoir en question est un autre débat. JP Damaggio

Partager cet article

Repost 0
Published by éditions la brochure - dans Municipales
commenter cet article

commentaires

yves vidaillac 27/05/2013 15:13

tu as une erreur à la ligne 27 "le maire ps JPN (et non JMB) mais avec tous ces sigles ... amicalement

Présentation

  • : Le blog des Editions la Brochure editions.labrochure@nordnet.fr
  • Le blog des Editions la Brochure editions.labrochure@nordnet.fr
  • : Rendre compte de livres publiés et de commentaires à propos de ces livres
  • Contact

Activités de La Brochure

 

La pub sur ce blog n'est bien sûr en aucun cas de mon fait. Le seul bénéficiare financier est l'hébergeur. En conséquence ce blog va servir exclusivement aux productions de La Brochure. Pour les autres infos se reporter sur un autre blog :

 VIE DE LA BROCHURE

 

BON DE COMMANDE EXPRESS en cliquant ICI      

___________________________________________________________

 Les Editions La Brochure publient des livres, des rééditions, des présentations de livres. Ils peuvent être commandés à notre adresse ou demandés dans toutes les librairies (voir liste avec lesquelles nous avons travaillé  ici      ) :

Editions La Brochure, 124 route de Lavit, 82210 ANGEVILLE

Téléphone : 05 63 95 95 30

Adresse mèl :                          editions.labrochure@nordnet.fr

Catalogue de nos éditions :                                       catalogue

Catalogue 2011 :                                                                   ici

Présentation des livres :                                          livres édités

Bon de commande :                                             bon de commande

Nos livres sont disponibles chez tous les libraires

indépendants en dépôt ou sur commande

 

Nouveau blog RENAUD JEAN et LIVRES GRATUITS

Vous pouvez nous demander de recevoir la lettre trimestrielle que nous publions et nous aider avec les 10 euros de la cotisation à notre association. Merci de nous écrire pour toute information. Les Editions La Brochure.      

Articles sur la LGV: seulement sur cet autre blog:

Alternative LGV 82     

 

 

Nouveautés de 2013

 Elections municipales à Montauban (1904-2008) ICI :

Moissac 1935, Cayla assassiné : ICI

Tant de sang ouvrier dans le nitrate chilien ICI  

Révolution/contre-révolution le cas du 10 mai 1790 à Montauban ICI

 ADÍOS GUERRILLERO  ici

J’ai vu mourir sa LGV ici

Derniers titres :

Portraits de 101 femmes pour 20 euros. ici

Karl Marx, sur Bolivar ici

Ducoudray-Holstein Histoire de Bolivar ici

Jean-Pierre Frutos, Refondation de l’école ici

Jean Jaurès : Articles de 1906 dans La Dépêche et dans l’Humanité ici

Recherche