Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
14 janvier 2012 6 14 /01 /janvier /2012 21:35

vidaillac.jpg

La Dépêche du 13 janvier évoque les vœux municipaux à Caylus que le maire a placé sous l’angle de l’intercommunalité et donc de la fin du canton. Sur la photo, l’homme en manche courte est Yves Vidaillac, conseiller municipal, élu en candidat seul, ce qui devient impossible avec la même réforme que celle qui signe la mort des cantons. Une occasion pour tirer quelques leçons.
Yves Vidaillac a été candidat aux cantonales de Caylus en 1983, 1989, 1995, 2002 et 2008. Son score au départ inférieur à 5% a fini bien au-dessus de 20%. Il a toujours représenté l’autre gauche, celle qui n’a jamais réussi nationalement à se structurer, ce qui fait qu’il a eu diverses étiquettes : en 89 Mouvement de la Gauche Alternative, en 1995 et 2002 Gauche 92, et en 2007 Alternative en Midi Pyrénées. Malgré cette difficulté de référence, comme nous sommes dans un canton rural, la personne joue un rôle plus important que l’étiquette, et les électrices et électeurs savaient parfaitement pour qui ils votaient. D’autant que, pendant la même période, Yves Vidaillac a été candidat aux législatives, une fois aux sénatoriales et surtout, il a été directeur d’un journal clairement porteur de cette aspiration à une autre gauche et qui s’appelait Point Gauche ! Ce titre avait justement été proposé par Yves parmi une quarantaine de titres et, suite à divers votes de la dizaine de personnes du comité de rédaction, il avait été retenu pour dire à la fois que cette gauche n’était point la gauche habituelle, mais qu’elle avait rapport avec le poing gauche levé, mais qu’elle était pourtant dans la gauche. Une phrase qui résume toute la difficulté de cette gauche là, prise en tenaille entre une gauche préhistorique et une gauche ahistorique, c'est-à-dire la gauche officielle et l’extrême-gauche qui n’aime pas les élections cantonales. Pour Yves Vidaillac, la situation électorale sur le canton s’est simplifiée au fil des années car il n’avait plus en face de candidat du PCF ou des Verts, et il était de fait le candidat unitaire d’une mouvance rassemblant la gauche écolo, le courant socialiste de gauche, le courant communiste, et le courant extrême-gauche.

Sans chercher l’anachronisme je souhaite confronter cette expérience locale avec deux autres expériences : d’une part le recul constant du PCF de 1983 à 2007 et le cas des élections régionales du Limousin en 2010 avec la liste : Limousin Terre de Gauche.
Il me semble frappant de constater que pendant que le PCF déclinait de 20% à moins de 5%, l’autre gauche version Vidaillac montait jusqu’à arriver en 2007 devant le PS. Même s’il s’agit de deux échelles et situation totalement différentes, on a le droit de se poser des questions.
D’autant qu’en 2010 la liste Limousin Terre de Gauche rassemblant le PCF, le Parti de Gauche et le NPA, et qui correspond au positionnement politique adopté par Yves, a justement démontré, en se maintenant au second tour, son succès phénoménal. Je connais bien le cas du Limousin, terre de gauche : au second tour, si la liste de l’autre gauche avait mis en danger la victoire du PS et ses alliés, elle aurait subi un échec cuisant. Pas plus que l’expérience d’Yves Vidaillac, le cas des Régionales en Limousin ne peut se généraliser, mais les leçons ont tout de même quelque intérêt.

Pourquoi seul en France, le PCF du Limousin a accepté de s’unir avec le Parti de Gauche et le NPA ? S’il y a un département où la direction du PCF a réduit à néant des années de luttes communistes c’est bien la Haute-Vienne, en excluant Marcel Rigout et ses amis en 1994 qui ont créé l’ADS (Alternative Démocratie et Socialisme). Aujourd’hui ce courant est un des alliés du PS au Conseil régional. Le PCF du Limousin a été poussé vers un positionnement « autre gauche » car en fait le Parti de Gauche local et le NPA local unitaire depuis longtemps avaient décidé d’un accord clair et net. Ce fait ressort par exemple du dernier vote sur le budget du Conseil régional : PG et NPA ont voté contre, le PCF s’est abstenu. C’est l’union locale PG-NPA qui a été le moteur de cette évolution, union que les directions nationales du PCF, du PG, du NPA ne regardent pas d’un bon œil. Les directions du PCF-PG font du Front de Gauche l’axe prioritaire. La direction du NPA continue de croire qu’elle peut diriger la révolution demain. Dans l’autre gauche, la position du NPA (indépendance totale vis-à-vis du PS) est considérée comme juste, mais à condition de ne pas se placer comme la référence unique. L’unité est un chemin étroit qui est remis sur le tapis, de façon diverse, à diverses époques. Pour le moment, les rendez-vous manqués, en France comme ailleurs, dominent. La présidentielle de 2012 va-t-elle effacer les échecs précédents ? Mais qui a parlé d’échecs passés ? Allez tout va bien…

Voilà comment à partir d’un cas local, je divague mais c’est ma pratique habituelle car le cas local, je le connais, alors que je me suis toujours tenu à l’écart des couloirs du pouvoir.
14-01-2012 Jean-Paul Damaggio

Partager cet article

Repost 0
Published by éditions la brochure - dans tarn-et-garonne
commenter cet article

commentaires

Démocrite/Maximilien 16/01/2012 20:42

Je pense que tu va pour une fois plus vite en besogne, la réponse définitive d'Anisa (que je tiens à ta disposition puisqu'elle a souhaité m'en faire part en premier) date de mardi dernier.... Et
son refus a été rendu public le mercredi suite à la conf de presse alors que les Nouvelles étaient imprimées et envoyées... Amicalement!

éditions la brochure 16/01/2012 20:53



donc acte. et à suivre. jpd



Démocrite/Maximilien 14/01/2012 22:13

Une manière subtile et intelligente de proposer Yves à la suppléance de Marie Claude... Personnellement je trouverai l'idée plaisante même si un bémol viendrait du fait que nous ayons 2 "éducation
nationale" et 2 "retraités"....

éditions la brochure 16/01/2012 19:41



j'avais fait une réponse qui n'est pas passé donc j'y reviens. ma subtilité n'est pas tienne. tu as du lire trop vite mon article. belle occasion de préciser que sur le journal du PCF je note
qu'Anissa Djezzane est proposée comme ta suppléante alors qu'elle a dit non depuis longtemps et avec des raisons qui l'ont poussé à quitter le collectif front de gauche à Montauban. les postes
sont ceux de partis qui décident eux-mêmes des noms. du moins c'est mon point de vue. hasta luego. jpd



Présentation

  • : Le blog des Editions la Brochure editions.labrochure@nordnet.fr
  • Le blog des Editions la Brochure editions.labrochure@nordnet.fr
  • : Rendre compte de livres publiés et de commentaires à propos de ces livres
  • Contact

Activités de La Brochure

 

La pub sur ce blog n'est bien sûr en aucun cas de mon fait. Le seul bénéficiare financier est l'hébergeur. En conséquence ce blog va servir exclusivement aux productions de La Brochure. Pour les autres infos se reporter sur un autre blog :

 VIE DE LA BROCHURE

 

BON DE COMMANDE EXPRESS en cliquant ICI      

___________________________________________________________

 Les Editions La Brochure publient des livres, des rééditions, des présentations de livres. Ils peuvent être commandés à notre adresse ou demandés dans toutes les librairies (voir liste avec lesquelles nous avons travaillé  ici      ) :

Editions La Brochure, 124 route de Lavit, 82210 ANGEVILLE

Téléphone : 05 63 95 95 30

Adresse mèl :                          editions.labrochure@nordnet.fr

Catalogue de nos éditions :                                       catalogue

Catalogue 2011 :                                                                   ici

Présentation des livres :                                          livres édités

Bon de commande :                                             bon de commande

Nos livres sont disponibles chez tous les libraires

indépendants en dépôt ou sur commande

 

Nouveau blog RENAUD JEAN et LIVRES GRATUITS

Vous pouvez nous demander de recevoir la lettre trimestrielle que nous publions et nous aider avec les 10 euros de la cotisation à notre association. Merci de nous écrire pour toute information. Les Editions La Brochure.      

Articles sur la LGV: seulement sur cet autre blog:

Alternative LGV 82     

 

 

Nouveautés de 2013

 Elections municipales à Montauban (1904-2008) ICI :

Moissac 1935, Cayla assassiné : ICI

Tant de sang ouvrier dans le nitrate chilien ICI  

Révolution/contre-révolution le cas du 10 mai 1790 à Montauban ICI

 ADÍOS GUERRILLERO  ici

J’ai vu mourir sa LGV ici

Derniers titres :

Portraits de 101 femmes pour 20 euros. ici

Karl Marx, sur Bolivar ici

Ducoudray-Holstein Histoire de Bolivar ici

Jean-Pierre Frutos, Refondation de l’école ici

Jean Jaurès : Articles de 1906 dans La Dépêche et dans l’Humanité ici

Recherche