Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
14 novembre 2012 3 14 /11 /novembre /2012 11:03

 velo-instit-1923-blog.jpg

L’ASEP est née, à Angeville comme dans les environs, pour s’opposer au projet de LGV. En tant qu’association de sauvegarde de l’environnement et du patrimoine, elle a décidé le 13 novembre de donner la parole aux personnes âgées de la commune, en réponse aux questions des enfants de l’école, pour analyser le patrimoine local.

Même une petite commune de moins de 200 habitants a un riche patrimoine. Des anciens moulins (à vent et à eau), des lavoirs (pour témoigner d’une vie pas si ancienne), des chemins, une vie sociale…

Par exemple, sous Vichy le gouvernement a décidé de donner des subventions aux communes soucieuses de favoriser le développement d’une activité sportive comme la natation. Pour la première fois en Tarn-et-Garonne, le maire a pris au sérieux la proposition : il a fait acheter un terrain en bordure de rivière, il a fait construire un petit barrage et voilà, la piscine était prête. Des aménagements furent construits : vestiaires et salle de bal avec un phonographe à manivelle. Pendant quelques années, le lieu est devenu le point de rencontre estival de la jeunesse locale.

 

Commune agricole, chaque famille avait sa vigne et faisait son vin, le bouilleur de cru passant ensuite pour, avec les déchets de la vendange, produire l’indispensable eau-de-vie. On parle aujourd’hui de « retraitement des déchets » mais avant l’ère du gaspillage imposée par la société industrielle du formica, rien ne se perdait, pas même le verre cassé par inadvertance.

 

Les enfants de l’école ont surtout posé des questions sur la vie autrefois dans la classe unique du village. Les anecdotes ne manquaient pas mais face à l’importante assistance, chacun n’avait pas envie de les rappeler. D’abord pour le trajet. Le soir, une personne rappelle qu’elle utilisait les services de la boulangère rentrant sur Caumont (un village propre) qui avait son chariot vide et était bien contente de rendre service aux enfants.

 

Des photos étaient là pour signifier les retrouvailles. Surtout des photos d’école justement !

 

Sur l’une d’elle, l’enterrement d’un soldat de la commune mort en Algérie.

Sur une autre, plus gaie, l’inauguration d’un nouveau chemin, dit chemin de l’amitié qui unissait deux communes mais qui auparavant n’étaient reliées que par un chemin faisant un vaste détour. Le passage de la LGV risque fort d’en finir avec ce chemin de l’amitié.

 

Un moment agréable autour d’un goûter, pour les enfants comme pour les grands. Certains diraient cependant : un bel exemple de « résidus » de la société. Je pense à cette conversation autour des ânes devenus animaux de compagnie. Une des personnes est passionnée par cet animal et à la question : « que faire quand un âne se bloque sur une voie ferrée ne voulant ni avancer ni reculer ? » Le phénomène s’est produit et l’âne s’est fait faucher par le train.

Inutile de le tirer dans un sens ou dans un autre car un âne qui refuse d’avancer, personne n’est assez fort seul pour le faire changer d’idée. Il faut le prendre par les sentiments, en essayant de le faire tourner à droite ou à gauche et peut-être là seulement on pourra le sauver.

Une autre personne à deux ânes, dont l’un à qui lui a refusé le licol. Depuis, cet âne, à le voir arriver s’écarte ! Que faire ? Lui mettre une chaîne à tirer avec un bâton au bout et petit à petit lui imposer sa présence. Il ne faut jamais se laisser dominer par un animal, ce qui ne passe pas par la violence.

Un débat du siècle d’aujourd’hui depuis que l’âne est devenu animal de compagnie mais aussi un débat d’hier pour comprendre ce qu’était le métier de paysan.

 

Mais bon, il y aurait tant à dire sur la vie réelle qui se trouve toujours dans les mémoires à confronter cependant avec les documents d’archives, mais lesquels parlent des ânes ?

Jean-Paul Damaggio

maisoon-blog.jpg



 

Partager cet article

Repost 0
Published by éditions la brochure - dans occitanie
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog des Editions la Brochure editions.labrochure@nordnet.fr
  • Le blog des Editions la Brochure editions.labrochure@nordnet.fr
  • : Rendre compte de livres publiés et de commentaires à propos de ces livres
  • Contact

Activités de La Brochure

 

La pub sur ce blog n'est bien sûr en aucun cas de mon fait. Le seul bénéficiare financier est l'hébergeur. En conséquence ce blog va servir exclusivement aux productions de La Brochure. Pour les autres infos se reporter sur un autre blog :

 VIE DE LA BROCHURE

 

BON DE COMMANDE EXPRESS en cliquant ICI      

___________________________________________________________

 Les Editions La Brochure publient des livres, des rééditions, des présentations de livres. Ils peuvent être commandés à notre adresse ou demandés dans toutes les librairies (voir liste avec lesquelles nous avons travaillé  ici      ) :

Editions La Brochure, 124 route de Lavit, 82210 ANGEVILLE

Téléphone : 05 63 95 95 30

Adresse mèl :                          editions.labrochure@nordnet.fr

Catalogue de nos éditions :                                       catalogue

Catalogue 2011 :                                                                   ici

Présentation des livres :                                          livres édités

Bon de commande :                                             bon de commande

Nos livres sont disponibles chez tous les libraires

indépendants en dépôt ou sur commande

 

Nouveau blog RENAUD JEAN et LIVRES GRATUITS

Vous pouvez nous demander de recevoir la lettre trimestrielle que nous publions et nous aider avec les 10 euros de la cotisation à notre association. Merci de nous écrire pour toute information. Les Editions La Brochure.      

Articles sur la LGV: seulement sur cet autre blog:

Alternative LGV 82     

 

 

Nouveautés de 2013

 Elections municipales à Montauban (1904-2008) ICI :

Moissac 1935, Cayla assassiné : ICI

Tant de sang ouvrier dans le nitrate chilien ICI  

Révolution/contre-révolution le cas du 10 mai 1790 à Montauban ICI

 ADÍOS GUERRILLERO  ici

J’ai vu mourir sa LGV ici

Derniers titres :

Portraits de 101 femmes pour 20 euros. ici

Karl Marx, sur Bolivar ici

Ducoudray-Holstein Histoire de Bolivar ici

Jean-Pierre Frutos, Refondation de l’école ici

Jean Jaurès : Articles de 1906 dans La Dépêche et dans l’Humanité ici

Recherche