Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
18 juin 2011 6 18 /06 /juin /2011 20:08

 Je remercie l’ami René Merle pour m’avoir communiqué cet article sur le cas du Var. Je reste abasourdi par le fait que la création des nouvelles cartes départementales se fasse avec si peu de vagues. Mais voilà, les préfets rigolent, ils auront le dernier mot en décembre… Et pendant ce temps les citoyens n’y comprennent rien et l’article en question n’est pas de nature à les éclairer, sauf à leur rappeler que la politique devient seulement un combat des chefs. A suivre. JPD

 

Ils sont contre, à l'unanimité. Hier, les conseillers généraux ont, par délibération, demandé au préfet de retirer son projet d'intercommunalité afin de leur laisser le temps de la concertation. Majorité, opposition de gauche et opposant Front national ont, certes, dit non dans un même élan. Mais pas forcément d'une même voix. Ouvrant par là le débat public, qui semblait jusqu'à présent faire défaut dans ce dossier engageant durablement l'avenir du département.

Il aura toutefois fallu patienter jusqu'à la fin de la séance pour entrer dans le vif du sujet. Introduit par le président Horace Lanfranchi, qui a donc proposé « de demander au préfet de retirer son projet et de maintenir le statu quo en matière d'intercommunalité, afin de permettre aux collectivités de conduire la concertation et les études préalables indispensables à l'obtention du consensus nécessaire ».

« Oui mais »

Le sénateur Pierre-Yves Collombat n'a pas fait durer le suspense et a expliqué tout de suite la position du groupe de gauche. « Parce que nous ne pensons pas que l'intercommunalité XXL proposée par le préfet corresponde à l'attente des communes et des EPCI existants, parce que nous pensons que l'intercommunalité, c'est d'abord l'affaire des communes et parce que nous pensons que les décisions des élus doivent être éclairées par des études préalables sérieuses, nous voterons cette délibération de bon sens. »

Du côté de la majorité départementale, Ferdinand Bernhard a fait entendre sa différence. Son « oui mais ». Oui, le maire de Sanary votera la délibération, mais l'intercommunalité, il n'y croit pas. « Deux présidents de la Cour des comptes et des ministres de l'Intérieur ont affirmé à plusieurs reprises que l'intercommunalité coûtait plus cher aux contribuables. Nos aînés ont toujours su s'unir quand il le fallait en créant des syndicats intercommunaux, qui ne coûtaient pas cher. Et ceux qui nous répètent qu'il y a trop d'échelons administratifs sont les mêmes que ceux qui nous en rajoutent ! »

Jean-Louis Masson aussi a exprimé son opinion. « Le "communard" que je suis s'inquiète. Même si Nicolas Sarkozy nous a dit que les communes conserveraient les compétences générales, je crains, comme Ferdinand Bernhard, qu'à terme, on supprime les communes ! D'ailleurs, le projet socialiste parle de les intégrer dans les agglos. »

Calendrier trop court

Le député Philippe Vitel avait aussi son mot à dire. Tout en approuvant la simplification qu'apportera la nouvelle loi - qu'il a d'ailleurs votée -, il déplore le calendrier trop court. « Le président de la République s'est engagé à le revoir. Et il y a des points qui n'ont jamais eu mon adhésion. Par exemple, la métropole ne me semble pas la solution idéale pour le Var. Et n'est pas en harmonie avec la mise en place des conseillers territoriaux.»

Dialogue

De quoi faire réagir le sénateur Collombat. « Les métropoles ne sont pas qu'une simple forme d'intercommunalité, mais une structure qui vampirise les départements. Mais cette loi, je ne l'ai pas votée, moi. J'ai même déposé des amendements contre ! » Et une fois n'est pas coutume le socialiste s'est félicité du « débat exceptionnel qui s'est déroulé dans l'assemblée au lieu des discours parallèles que nous entendons d'habitude » !

« Je voulais qu'on discute aujourd'hui et je souhaite rencontrer le plus de monde possible pour continuer le dialogue », a conclu Horace Lanfranchi qui va se lancer dans une tournée des territoires.

Partager cet article
Repost0

commentaires

Présentation

  • : Le blog des Editions la Brochure editions.labrochure@nordnet.fr
  • : Rendre compte de livres publiés et de commentaires à propos de ces livres
  • Contact

Activités de La Brochure

 

La pub sur ce blog n'est bien sûr en aucun cas de mon fait. Le seul bénéficiare financier est l'hébergeur. En conséquence ce blog va servir exclusivement aux productions de La Brochure. Pour les autres infos se reporter sur un autre blog :

 VIE DE LA BROCHURE

 

BON DE COMMANDE EXPRESS en cliquant ICI      

___________________________________________________________

 Les Editions La Brochure publient des livres, des rééditions, des présentations de livres. Ils peuvent être commandés à notre adresse ou demandés dans toutes les librairies (voir liste avec lesquelles nous avons travaillé  ici      ) :

Editions La Brochure, 124 route de Lavit, 82210 ANGEVILLE

Téléphone : 05 63 95 95 30

Adresse mèl :                          editions.labrochure@nordnet.fr

Catalogue de nos éditions :                                       catalogue

Catalogue 2011 :                                                                   ici

Présentation des livres :                                          livres édités

Bon de commande :                                             bon de commande

Nos livres sont disponibles chez tous les libraires

indépendants en dépôt ou sur commande

 

Nouveau blog RENAUD JEAN et LIVRES GRATUITS

Vous pouvez nous demander de recevoir la lettre trimestrielle que nous publions et nous aider avec les 10 euros de la cotisation à notre association. Merci de nous écrire pour toute information. Les Editions La Brochure.      

Articles sur la LGV: seulement sur cet autre blog:

Alternative LGV 82     

 

 

Nouveautés de 2013

 Elections municipales à Montauban (1904-2008) ICI :

Moissac 1935, Cayla assassiné : ICI

Tant de sang ouvrier dans le nitrate chilien ICI  

Révolution/contre-révolution le cas du 10 mai 1790 à Montauban ICI

 ADÍOS GUERRILLERO  ici

J’ai vu mourir sa LGV ici

Derniers titres :

Portraits de 101 femmes pour 20 euros. ici

Karl Marx, sur Bolivar ici

Ducoudray-Holstein Histoire de Bolivar ici

Jean-Pierre Frutos, Refondation de l’école ici

Jean Jaurès : Articles de 1906 dans La Dépêche et dans l’Humanité ici

Recherche