Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
26 février 2013 2 26 /02 /février /2013 13:50

espresso-grillo.jpg

 

L’hebdo de la gauche intellectuelle, L’Espresso, a hésité pour choisir la Une de l’exemplaire d’avant les élections. Ils avaient pensé à « Forza Italia (ma non quelle di Silvio) » sur une photo de l’Italie manifestante, puis finalement la tête de Grillo a été retenue. L’hebdo se retrouve en phase avec la vague 5 étoiles (M5S) ? Sauf que le contenu du journal est sans rapport avec la couverture…

On y trouve par exemple un excellent article de Roberto Saviano sur l’achat des votes, une pratique ancienne et nouvelle qui démontre, si c’était nécessaire, les limites du droit de vote. Sauf que, s’il y a un parti qui n’a pu acheter aucun vote, c’est sans aucun doute le M5S, un des partis les plus pauvres du monde parmi ceux qui font 25% de l’électorat ! L’article finalement s’attaque à celui qui fait de l’illégalité, des pots de vin, des trafics d’influence et autres multiples délits, la normalité. Et le discours de Silvio décrétant que les magistrats sont pires que la mafia a marché, sauf que la nouveauté vient aussi d’une explosion inverse, de celui qui n’a rien et pour tout siège de parti, un blog !

L’Italie de Beppe Grillo serait-elle la preuve qu’il existe toujours un Italie honnête ? Ou la référence à l’honnêteté serait-elle seulement une manœuvre de plus ?

Dans le numéro de l’Espresso vous ne trouverez aucune analyse explicative du phénomène Grillo, ce journal comme La Repubblica étant un adversaire déclaré de Grillo, qui le leur rend bien en dénonçant cette suprématie médiatique. En conséquence, dans l’hebdo, Grillo apparaît ainsi dans le propos de Bersani : « Où va nous conduire Grillo ? Hors de l’Europe ! Hors de la démocratie. » Puis Bersani se fera plus modéré face à Grillo : « Il vaut mieux 100 députés de Grillo que 10 de la Ligue ».

Ce numéro de L’Espresso nous apporte des informations que la France ne cherche pas : Où en est la Slovénie qui grâce à l’Europe devait devenir l’Autriche ? Elle se retrouve au fond du gouffre. Où en est le financement des églises en Allemagne ? Phénoménal ! Et ce n’est pas parce que les églises sont pleines mais parce que les presque 2 millions d'employés qui dans les écoles ou les hôpitaux travaillent pour les églises n’ont aucun droits syndicaux, la Constitution reconnaissant que de telles institutions doivent se régler suivant les lois des églises. En conséquence une enseignante qui divorce ne peut qu’y admettre son licenciement…

 Mais Grillo alors ? La gauche intellectuelle aurait-elle oublié le peuple ? Les laissés pour compte ne compteraient plus ? Et quand le peuple se trouve heureux de rire des maux du pays, la guillotine du « populisme » lui tombe sur la figure !

 Grillo renvoie parfaitement à une grande masse des Italiens (bien plus que le 25% électoral) l’image qu’ils veulent avoir d’eux-mêmes. Et que les sociologues, la télécratie, les experts, les produits made in Europe aillent se faire enculer suivant le slogan consacré. Nous sommes arrivés à un point de l’histoire où la démocratie n’est plus la parole donnée au peuple, mais la parole volée au peuple ! Et si Grillo a trouvé la forme et le contenu pour rendre visible ce phénomène, il serait malhonnête de le limiter au cas du peuple italien.

 Partout, la gauche qui avait hérité de l’histoire, la fonction de tribune du peuple, a tourné ses regards vers la classe moyenne, sa classe propre politique en devenant un des éléments classiques. Observez l’évolution sociologique des députés PS et PCF : les jeunes sont souvent des permanents de la boutique politique et l’instit, le paysan, l’ouvrier ont été remplacés par le professeur, l’avocat ou le professionnel qui, à force de circuler dans les couloirs feutrés des institutions, se sentent porteur d’un rôle qui n’est plus celui d’hier. Un ami paysan de la Confédération paysanne me disait avoir observé le même phénomène chez des dirigeants syndicaux de son syndicat.

Faut-il alors ressortir le schéma erroné de l’opposition peuple/élites ? Beaucoup espèrent que les députés de Grillo, à circuler dans les dits couloirs feutrés, prendront les plis de l’idéologie dominante, et après avoir minimisé le phénomène, ils annoncent déjà sa fin ! D’ailleurs sans Grillo, le phénomène n’existerait pas ! Ce qui est faux évidemment. Grillo comme d’autres hommes politiques est le révélateur d’un problème profond, et que le problème soit rendu visible par une élection ou pas, il est là, prêt à ronger les bases du système.

 Mais ayant déjà été accusé d’accorder trop d’importance à un phénomène passager, il est temps de conclure : Grillo n’est pas la révolution mais la révolution d’aujourd’hui est rendue visible par Grillo. Jean-Paul Damaggio

P.S. La participation a été de 75% soit 5% de moins qu'en 2008.

Partager cet article

Repost 0
Published by éditions la brochure - dans italie
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog des Editions la Brochure editions.labrochure@nordnet.fr
  • Le blog des Editions la Brochure editions.labrochure@nordnet.fr
  • : Rendre compte de livres publiés et de commentaires à propos de ces livres
  • Contact

Activités de La Brochure

 

La pub sur ce blog n'est bien sûr en aucun cas de mon fait. Le seul bénéficiare financier est l'hébergeur. En conséquence ce blog va servir exclusivement aux productions de La Brochure. Pour les autres infos se reporter sur un autre blog :

 VIE DE LA BROCHURE

 

BON DE COMMANDE EXPRESS en cliquant ICI      

___________________________________________________________

 Les Editions La Brochure publient des livres, des rééditions, des présentations de livres. Ils peuvent être commandés à notre adresse ou demandés dans toutes les librairies (voir liste avec lesquelles nous avons travaillé  ici      ) :

Editions La Brochure, 124 route de Lavit, 82210 ANGEVILLE

Téléphone : 05 63 95 95 30

Adresse mèl :                          editions.labrochure@nordnet.fr

Catalogue de nos éditions :                                       catalogue

Catalogue 2011 :                                                                   ici

Présentation des livres :                                          livres édités

Bon de commande :                                             bon de commande

Nos livres sont disponibles chez tous les libraires

indépendants en dépôt ou sur commande

 

Nouveau blog RENAUD JEAN et LIVRES GRATUITS

Vous pouvez nous demander de recevoir la lettre trimestrielle que nous publions et nous aider avec les 10 euros de la cotisation à notre association. Merci de nous écrire pour toute information. Les Editions La Brochure.      

Articles sur la LGV: seulement sur cet autre blog:

Alternative LGV 82     

 

 

Nouveautés de 2013

 Elections municipales à Montauban (1904-2008) ICI :

Moissac 1935, Cayla assassiné : ICI

Tant de sang ouvrier dans le nitrate chilien ICI  

Révolution/contre-révolution le cas du 10 mai 1790 à Montauban ICI

 ADÍOS GUERRILLERO  ici

J’ai vu mourir sa LGV ici

Derniers titres :

Portraits de 101 femmes pour 20 euros. ici

Karl Marx, sur Bolivar ici

Ducoudray-Holstein Histoire de Bolivar ici

Jean-Pierre Frutos, Refondation de l’école ici

Jean Jaurès : Articles de 1906 dans La Dépêche et dans l’Humanité ici

Recherche