Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
4 décembre 2013 3 04 /12 /décembre /2013 18:22

FN-Villeneuve.jpg

 Dans un article bien fait mes amis du journal  La Feuille s’étonne que le FN ait pu, à Villeneuve sur Lot, balancer la militante locale, pour permettre la promotion du petit jeune qui est venu y briller, avec fiches à l’appui de ses commanditaires, au cours de la dernière élection législative partielle. «Reste à savoir si les électeurs apprécieront cette cuisine électorale. Sans compter que le FN se prive ainsi des réseaux de Martin (la tête de liste écartée) et démontre que ses méthodes copient celle des partis qu’il critique ! Mais seul compte le résultat, pas les gens. Exit donc Martin, place au jeûnot ! »

L’article part du principe que le FN veut accéder à la gestion municipale, or tout démontre depuis qu’il a des élus, que c’est le dernier de ses soucis ! Que fait Marine Le Pen au Parlement européen ? Et les deux députés à l’Assemblée nationale ? Que font les conseillers régionaux ? Et les rares maires élus furent vite écartés ! Je ne sais s’il existe une étude sur le turn-over chez les élus FN mais mes observations locales sont claires : même un ténor comme Bernard Antony a été renvoyé dans les roses !

Où est le problème pour le FN ? Il est double :

- un élu détient un pouvoir du peuple or tout militant ne doit détenir son pouvoir que des chefs !

- la gestion, c’est peine perdue pour lui, car en fait le FN ne veut pas gérer, il veut seulement saccager.

 Le PCF a longtemps considéré que par ses élus il allait prouver que sa capacité de gestion était un laboratoire porteur d’hégémonie dans la société, car comme tous les partis de cette génération, il fallait se construire par en bas même dans un parti centralisé.

A l’ère où les médias font de la politique une marchandise, un passage à la télé vaut cent fois plus qu’un porte à porte épuisant et le FN trouve là une cohérence avec sa propre démarche.

Les municipales sont donc des élections condamnées pour lui, surtout que juste après, il y a les Européennes où par contre, le FN est destiné à briller le plus ! A Villeneuve le petit jeune Bousquet-Cassagne prépare indirectement les Européennes où il devrait être en bonne place.

 Ce que par contre le journaliste de La Feuille pointe très bien c’est que ce parti a besoin de militants faciles à manipuler et c’est en effet le cas du produit Bousquet-Cassagne que Marine Le Pen et ses amis utiliseront le temps nécessaire avant de le jeter pour le remplacer par un autre qui frappe à la porte.

 Quant au débat récurrent sur l’alliance droite-FN et qui est né dès 1983, il se produira de manière marginale mais il concerne peu l’UMP et plus le FN car pour s’unir il faut être deux et le FN est et reste… ailleurs. Je crains cependant qu’après Villeneuve sur Lot ce soit Moissac qui défraie la chronique en 2014 avec un homme issu de la droite, conseiller sortant, qui a le soutien du FN dans une ville où ce dernier faisait 21,4% au premier tour des législatives avec une candidate totalement inconnu. La candidate PRG avec soutien PS avait fait 37% (union qui nous vaut une guerre totale pour les municipales) et le candidat de droite 19 % plus 7 % du côté de la droite dissidente. Il y aura au minimum une triangulaire faisant le jeu de ce conglomérat extrémiste qui peut gagner. N’étant pas favorable à l’union sacrée contre le FN, c’est dès à présent qu’il faut chercher à isoler cette opération.

J-P Damaggio

Partager cet article

Repost 0
Published by éditions la brochure - dans front national
commenter cet article

commentaires

Maximilien Reynès-Dupleix 04/12/2013 19:39

j'avoue ne pas comprendre ton dernier paragraphe qui mériterait un plus grand développement... Amicalement

éditions la brochure 05/12/2013 14:37



j'apporterai un complément d'information dans un prochain article. amicalement jpd



Présentation

  • : Le blog des Editions la Brochure
  • Le blog des Editions la Brochure
  • : Rendre compte de livres publiés et de commentaires à propos de ces livres
  • Contact

Activités de La Brochure

 

La pub sur ce blog n'est bien sûr en aucun cas de mon fait. Le seul bénéficiare financier est l'hébergeur. En conséquence ce blog va servir exclusivement aux productions de La Brochure. Pour les autres infos se reporter sur un autre blog :

 VIE DE LA BROCHURE

 

BON DE COMMANDE EXPRESS en cliquant ICI      

___________________________________________________________

 Les Editions La Brochure publient des livres, des rééditions, des présentations de livres. Ils peuvent être commandés à notre adresse ou demandés dans toutes les librairies (voir liste avec lesquelles nous avons travaillé  ici      ) :

Editions La Brochure, 124 route de Lavit, 82210 ANGEVILLE

Téléphone : 05 63 95 95 30

Adresse mèl :                          editions.labrochure@nordnet.fr

Catalogue de nos éditions :                                       catalogue

Catalogue 2011 :                                                                   ici

Présentation des livres :                                          livres édités

Bon de commande :                                             bon de commande

Nos livres sont disponibles chez tous les libraires

indépendants en dépôt ou sur commande

 

Nouveau blog RENAUD JEAN et LIVRES GRATUITS

Vous pouvez nous demander de recevoir la lettre trimestrielle que nous publions et nous aider avec les 10 euros de la cotisation à notre association. Merci de nous écrire pour toute information. Les Editions La Brochure.      

Articles sur la LGV: seulement sur cet autre blog:

Alternative LGV 82     

 

 

Nouveautés de 2013

 Elections municipales à Montauban (1904-2008) ICI :

Moissac 1935, Cayla assassiné : ICI

Tant de sang ouvrier dans le nitrate chilien ICI  

Révolution/contre-révolution le cas du 10 mai 1790 à Montauban ICI

 ADÍOS GUERRILLERO  ici

J’ai vu mourir sa LGV ici

Derniers titres :

Portraits de 101 femmes pour 20 euros. ici

Karl Marx, sur Bolivar ici

Ducoudray-Holstein Histoire de Bolivar ici

Jean-Pierre Frutos, Refondation de l’école ici

Jean Jaurès : Articles de 1906 dans La Dépêche et dans l’Humanité ici

Recherche