Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
3 juin 2014 2 03 /06 /juin /2014 10:01

 

 galeano_photo-copie-1.jpg

 « Chaque assassinat révèle l’inexistence de l’humanisme. La société est intéressée par le mort du fait qu’on peut trouver l’assassin et lui imposer une punition « exemplaire ». Aussi s’il est impossible de trouver l’assassin, le mort perd tout intérêt, comme l’assassin. »

Vazquez Montalban dans Les mers du sud

 

Ce zapatiste qui, pour la première fois, apparaît sans passe-montagne, tourne une page de l’histoire du Chiapas. Et parce que, le propre des zapatistes est d’échapper à l’idéologie dominante – en se fixant leur propre calendrier entre autre chose – il leur fallait trouver un moyen spécifique pour réagir face à l’assassin.

Vazquez Montalban, auteur de polars, y démontre que l’essentiel n’est pas de trouver l’assassin mais d’honorer la victime, même s’il s’agit d’un milliardaire, honorer la victime en tant que conséquence d’une histoire.

Si on tente de développer un humanisme (pas celui de l’humain d’abord) alors il faut essayer d’inverser la dialectique entre l’assassiné et l’assassin, entre le corrupteur et le corrompu, entre …

Remettre le monde sur ses pieds, ça commence par assumer la terre où l’on pose ses pieds. Or cette terre est constituée autant d’illusions que de réalités ! Les illusions que suscite l’humanisme peut inciter à le jeter par la fenêtre et même à théoriser ce rejet. Or toute l’histoire qui n’est rien d’autre que l’histoire de la lutte des classes, c’est la quête de plus d’humanité, donc de moins d’assassinat.

 En guise de réalité, l’homme est obligé d’admettre qu’il n’y aurait pas de vie sans la mort, mais ce fait n’oblige personne à ôter la vie à quelqu’un, avant l’heure. Sur nos écrans nous venons de voir des veuves de mineurs tués en Turquie, des veuves qui considèrent que leurs maris ont été assassinés par les pouvoirs en place. L’injustice tient au fait qu’il s’agit d’hommes qui auraient pu faire encore tant de choses.

Frapper les coupables, n’est qu’une conséquence parmi d’autres de cette autre conséquence que sont d’abord les victimes.

 Les zapatistes ont décidé que Galeano qui pouvait faire encore tant de choses devait rester parmi eux, et il restera vu que le sous-commandant peut disparaître !

Chaque fois qu’on pointera l’absence de Marcos, on pensera à Galeano !

 Le même sous-commandant a honoré la mort de la commandante Ramona mais cette mort était une mort naturelle due à la maladie, elle ne fut pas une victime même si parfois les maladies ont leurs coupables. Elle vit encore dans les mémoires car il faut soigner nos mémoires (d’où l’œuvre de Vazquez Montalban) mais de manière moins forte que Galeano. Dans le texte « entre ombre et lumière » il est question de l’assassin qu’il va falloir trouver et punir (et promesse est faite qu’il sera « démasqué ») mais l’essentiel c’est la victime, l’histoire de la victime, une victime qui a été repérée et exécutée en connaissance de cause. JP Damaggio 

Partager cet article

Repost 0
Published by éditions la brochure - dans Mexique
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog des Editions la Brochure editions.labrochure@nordnet.fr
  • Le blog des Editions la Brochure editions.labrochure@nordnet.fr
  • : Rendre compte de livres publiés et de commentaires à propos de ces livres
  • Contact

Activités de La Brochure

 

La pub sur ce blog n'est bien sûr en aucun cas de mon fait. Le seul bénéficiare financier est l'hébergeur. En conséquence ce blog va servir exclusivement aux productions de La Brochure. Pour les autres infos se reporter sur un autre blog :

 VIE DE LA BROCHURE

 

BON DE COMMANDE EXPRESS en cliquant ICI      

___________________________________________________________

 Les Editions La Brochure publient des livres, des rééditions, des présentations de livres. Ils peuvent être commandés à notre adresse ou demandés dans toutes les librairies (voir liste avec lesquelles nous avons travaillé  ici      ) :

Editions La Brochure, 124 route de Lavit, 82210 ANGEVILLE

Téléphone : 05 63 95 95 30

Adresse mèl :                          editions.labrochure@nordnet.fr

Catalogue de nos éditions :                                       catalogue

Catalogue 2011 :                                                                   ici

Présentation des livres :                                          livres édités

Bon de commande :                                             bon de commande

Nos livres sont disponibles chez tous les libraires

indépendants en dépôt ou sur commande

 

Nouveau blog RENAUD JEAN et LIVRES GRATUITS

Vous pouvez nous demander de recevoir la lettre trimestrielle que nous publions et nous aider avec les 10 euros de la cotisation à notre association. Merci de nous écrire pour toute information. Les Editions La Brochure.      

Articles sur la LGV: seulement sur cet autre blog:

Alternative LGV 82     

 

 

Nouveautés de 2013

 Elections municipales à Montauban (1904-2008) ICI :

Moissac 1935, Cayla assassiné : ICI

Tant de sang ouvrier dans le nitrate chilien ICI  

Révolution/contre-révolution le cas du 10 mai 1790 à Montauban ICI

 ADÍOS GUERRILLERO  ici

J’ai vu mourir sa LGV ici

Derniers titres :

Portraits de 101 femmes pour 20 euros. ici

Karl Marx, sur Bolivar ici

Ducoudray-Holstein Histoire de Bolivar ici

Jean-Pierre Frutos, Refondation de l’école ici

Jean Jaurès : Articles de 1906 dans La Dépêche et dans l’Humanité ici

Recherche