Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
3 février 2013 7 03 /02 /février /2013 18:15

 

Comme chacun doit le savoir, l’essentiel de l’élection équatorienne c’est la victoire annoncée de Rafael Correa, le président de gauche de son petit pays. Mais chacun a aussi le droit de penser à d’autres candidats, dont le candidat des gauches, Alberto Acosta, d’où deux articles le concernant sur ce blog non en guise de soutien mais en guise d’information. N’ayant aucun poids dans l’actualité en dehors de la France, mon souci n’est pas de soutenir tel ou tel mais de chercher à comprendre pour en retour, mieux penser les réalités françaises.

Et si je reviens sur la question c’est à cause d’une réalité française : la revue Contre-temps qui vient de publier un long entretien avec le candidat Acosta qui avait déjà été interrogé dans cette même revue dans le n°8 en 2010. Cet entretien n’est pas accessible sur internet mais par contre vous y trouverez un très bel entretien avec des acteurs des luttes québécoises qui font le bilan après sept mois de gestion du Parti québécois qui a certes accepté la revendication étudiante phare (ne pas augmenter les droits d’inscription) sans pour autant changer la tendance politique dominante, celle de la soumission aux impératifs du grand capital.

Si la revue ne donne pas encore l’entretien avec Acosta je l’ai retrouvé traduit sur deux sites, Viento sur, et Rebelion, un site plutôt favorable à Correa mais qui reste ouvert aux autres recherches d’alternatives.

Pour Acosta, le doute n’est pas permis, Correa n’est plus un président de gauche même s’il enfume des éléments de la gauche européenne. Pourquoi ?

S’il a une politique postnéolibérale elle est de moins en moins postcapitaliste. Avec quatre thèmes à la clef comme justification :

 La nouvelle constitution

Le titre de gloire de Correa c’est la nouvelle constitution… dont il ne tient compte que très modérément. Il trouve qu’elle donne trop de droits aux citoyens et en conséquence il va falloir la modifier. Trop de droits en matière d’information. Trop de droits en matière de travail. Des milliers de fonctionnaires ont été licenciés suite au décret présidentiel 813.

La Constitution interdit l’appropriation privée de l’eau or 86% des petits paysans accèdent à 13% de l’eau d’irrigation tandis que 1% de latifundistes contrôlent 6°% de cette même eau !

La Constitution interdit les OGM, Correa veut changer la constitution sur ce point aussi. Pour le bénéfice de qui ?

 Le pouvoir économique

De justes réformes ont été mises en place : aides au plus pauvres, éducation, santé.

Ce sont des réformes qui s’appuient sur des rentrées fiscales sans précédents grâce au prix du pétrole. Mais elles ne servent pas à changer le rapport de force entre les pouvoirs classiques et voire claniques. On reste très loin du compte sur l’essentiel. La réforme agraire ? Il n’en veut pas. Une seule entreprise contrôle 81% du marché des boissons ; Une seule entreprise contrôle 62% du marché de la viande ; Cinq entreprises contrôle 91% du marché du sucre ; Deux entreprises contrôlent 92% du marché de l’huile ; etc.

Les banques ne se sont jamais autant enrichies.

 Le caudillo

Il a opposé son véto à la loi sur le petit commerce. Après une phase d’autonomie locale nous assistons à un retour à la centralisation sur la base d’un juste retour de l’Etat. L’Etat oui, mais lequel ? Il peut chanter avec ses ministres tous les samedis soirs : « hasta siempre commandante », il ferait mieux d’écouter les citoyens.

 Quel type de système ?

L’Equateur de Correa pratique un « extractivisme du XXI ème siècle » c'est-à-dire qu’il relance l’extraction de matières premières mais sans passer à la phase suivante : la transformation des produits. Grand producteur de pétrole, faute d’une véritable raffinerie l’Equateur est obligé d’importer l’essentiel de ses carburants ! Et là se pose toute la question du rapport à la Chine qui a remplacé les USA en matière de puissance dominante.

 La riposte

L’union des gauches a réussi d’immenses manifestations (mars 2012 : une marche pour la vie, l’eau et la dignité des peuples)qui certes peuvent très bien ne pas se traduire en succès électoral mais il s’agit de préparer le futur.

Les propositions tiennent ne quelques lignes :

- nouvelle politique fiscale qui éviterait pour renflouer les caisses de l’Etat de se lancer dans l’ouverture de mines gigantesques. Il ne s’agit pas de refuser le développement des mines mais de le faire de manière négociée.

- application totale de la Constitution

- redistribution de l’eau et de la terre

- objectif de souveraineté alimentaire

- soutien aux petites entreprises

 

Voilà des éléments de l’entretien avec Acosta. On a tout à fait le droit de ne pas accepter son évaluation de la réalité mais il existe. Je n’ai rien dit par exemple de ce problème classique aux Amériques : la violence et l’insécurité, problème que Correa comme d’autres refuse d’affronter de face. A suivre. JPD

 

Partager cet article

Repost 0
Published by éditions la brochure - dans amériques
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog des Editions la Brochure editions.labrochure@nordnet.fr
  • Le blog des Editions la Brochure editions.labrochure@nordnet.fr
  • : Rendre compte de livres publiés et de commentaires à propos de ces livres
  • Contact

Activités de La Brochure

 

La pub sur ce blog n'est bien sûr en aucun cas de mon fait. Le seul bénéficiare financier est l'hébergeur. En conséquence ce blog va servir exclusivement aux productions de La Brochure. Pour les autres infos se reporter sur un autre blog :

 VIE DE LA BROCHURE

 

BON DE COMMANDE EXPRESS en cliquant ICI      

___________________________________________________________

 Les Editions La Brochure publient des livres, des rééditions, des présentations de livres. Ils peuvent être commandés à notre adresse ou demandés dans toutes les librairies (voir liste avec lesquelles nous avons travaillé  ici      ) :

Editions La Brochure, 124 route de Lavit, 82210 ANGEVILLE

Téléphone : 05 63 95 95 30

Adresse mèl :                          editions.labrochure@nordnet.fr

Catalogue de nos éditions :                                       catalogue

Catalogue 2011 :                                                                   ici

Présentation des livres :                                          livres édités

Bon de commande :                                             bon de commande

Nos livres sont disponibles chez tous les libraires

indépendants en dépôt ou sur commande

 

Nouveau blog RENAUD JEAN et LIVRES GRATUITS

Vous pouvez nous demander de recevoir la lettre trimestrielle que nous publions et nous aider avec les 10 euros de la cotisation à notre association. Merci de nous écrire pour toute information. Les Editions La Brochure.      

Articles sur la LGV: seulement sur cet autre blog:

Alternative LGV 82     

 

 

Nouveautés de 2013

 Elections municipales à Montauban (1904-2008) ICI :

Moissac 1935, Cayla assassiné : ICI

Tant de sang ouvrier dans le nitrate chilien ICI  

Révolution/contre-révolution le cas du 10 mai 1790 à Montauban ICI

 ADÍOS GUERRILLERO  ici

J’ai vu mourir sa LGV ici

Derniers titres :

Portraits de 101 femmes pour 20 euros. ici

Karl Marx, sur Bolivar ici

Ducoudray-Holstein Histoire de Bolivar ici

Jean-Pierre Frutos, Refondation de l’école ici

Jean Jaurès : Articles de 1906 dans La Dépêche et dans l’Humanité ici

Recherche