Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
19 octobre 2013 6 19 /10 /octobre /2013 22:31

Le journal Le Monde est le seul à ma connaissance à avoir rendu compte de cet événement. Et l'article a été repris ici ou là. Et je le reprends ici car quand on fait taire un écrivain, en France, dans une institution dédié à la culture, ça m'inspire quelques craintes. Je ne dis pas que, si j'avais pu être présent, j'aurais fait le même compte-rendu mais qu'il vaut mieux savoir. JPD

 Coup de force des pro-Morsi contre l'écrivain Al-Aswany à l'Institut du monde arabe

Le Monde.fr | 17.10.2013 Par Benjamin Barthe

La tension politique qui sévit sur les rives du Nil a franchi la Méditerranée. Mercredi 16 octobre, une trentaine de partisans de l'ancien président égyptien Mohamed Morsi, renversé en juillet par l'armée égyptienne, ont brutalement interrompu un débat organisé à Paris, dans les locaux de l'Institut du monde arabe (IMA), autour de l'écrivain cairote Alaa Al-Aswany.

L'auteur du best-seller L'Immeuble Yacoubian, connu pour son soutien au nouveau pouvoir, incarné par le général Abdel Fattah Al-Sissi, était venu parler littérature, en amont de la sortie de son nouveau roman, L'Automobile Club, prévu en février, aux éditions Actes Sud. Mais à peine avait-il commencé que son intervention a été perturbée par plusieurs dizaines d'agitateurs pro-Morsi, qui ont avancé vers la tribune en hurlant "traître", "assassin" et "à bas les militaires". Débordé, le service d'ordre de l'IMA a obligé le romancier à quitter précipitamment la salle où devait se tenir la conférence.

"Si Al-Aswany n'avait pas été évacué, ils l'auraient passé à tabac, s'indigne un cadre de l'IMA. Nous n'avions pas eu de problèmes jusque-là, même aux heures les plus chaudes des 'printemps arabes'. Quand Moncef Marzouki [le président tunisien, allié au mouvement islamiste Ennahda] était venu, une partie de la salle avait protesté, mais sans violence. Que les Egyptiens exportent leurs querelles à l'IMA, c'est vraiment triste."

Auteur de plusieurs romans traduits en français, Alaa Al-Aswany s'était félicité, cet été, de la destitution de M. Morsi, cadre des Frères musulmans élu démocratiquement président en juin 2012. A l'instar de nombreux autres membres de l'intelligentsia libérale égyptienne, il avait estimé que l'intervention de l'armée ne constituait pas un coup d'Etat, dans la mesure où elle avait été précédée d'immenses manifestations contre le chef d'Etat islamiste.

Pilier de la place Tahrir, l'épicentre du soulèvement contre Hosni Moubarak en 2011, M. Al-Aswany avait initalement applaudi à l'élection de M. Morsi, la qualifiant de "victoire pour la révolution". Mais il avait très vite basculé dans le camp de ses opposants, critiquant la tentation autoritaire du nouveau président, notamment le décret par lequel il s'était arrogé des pouvoirs extraordinaires, en novembre 2012.

En dépit du massacre par les forces de sécurité égyptienne d'un millier de sympathisants et de militants islamistes, le 14 août, sur la place Rabaa Al-Adawiya, au Caire, le romancier n'a pas renié ses positions. Comme le nouveau régime, il use volontiers du label de "terroristes" pour désigner les Frères musulmans, donnant ainsi l'impression de légitimer la violente répression qui frappe ce mouvement. Ses principaux dirigeants ont été incarcérés, ses médias interdits et sa dissolution a récemment été ordonnée par la justice égyptienne. Cette chasse aux sorcières se déroule parallèlement à une recrudescence des attaques contre les forces de sécurité égyptienne, notamment dans le Sinaï, ce qui fait craindre que le pays ne bascule dans une guerre civile.

 "UNE BANDE DE VOYOUS"

A l'Institut du monde arabe, les manifestants pro-Morsi avait manifestement préparé leur coup à l'avance. Beaucoup avaient enfilé, sous leur manteau, un tee-shirt jaune frappé du signe de reconnaissance des partisans du président déchu : une main avec le pouce replié et quatre doigts tendus – une allusion à Rabaa, qui signifie quatre en arabe.

 

Sur sa page Facebook, le diplomate Gilles Gauthier, traducteur des œuvres d'Alaa Al-Aswany, qui devait tenir le rôle du modérateur ce soir-là, a commenté leur baroud en des termes cinglants : "Nous n'avions pas affaire à des démocrates, mais à une bande de voyous qui, comme dans les années 1920 en Italie et dans les années 1930 en Allemagne, n'avaient que leur force physique comme argument."

Partager cet article

Repost 0
Published by éditions la brochure - dans actualité
commenter cet article

commentaires

MF Durand 23/10/2013 21:17

Un autre journal mentionne cet événement qui aurait dû faire se lever la foule des défenseurs des Droits de l'Homme ... mais ce n'est pas un journal français. Dans Le Soir d'Algérie de lundi 21
octobre, la belle rubrique hebdomadaire d'Ahmed Halli : http://www.lesoirdalgerie.com/articles/2013/10/21/article.php?sid=155609&cid=8
MF

Présentation

  • : Le blog des Editions la Brochure
  • Le blog des Editions la Brochure
  • : Rendre compte de livres publiés et de commentaires à propos de ces livres
  • Contact

Activités de La Brochure

 

La pub sur ce blog n'est bien sûr en aucun cas de mon fait. Le seul bénéficiare financier est l'hébergeur. En conséquence ce blog va servir exclusivement aux productions de La Brochure. Pour les autres infos se reporter sur un autre blog :

 VIE DE LA BROCHURE

 

BON DE COMMANDE EXPRESS en cliquant ICI      

___________________________________________________________

 Les Editions La Brochure publient des livres, des rééditions, des présentations de livres. Ils peuvent être commandés à notre adresse ou demandés dans toutes les librairies (voir liste avec lesquelles nous avons travaillé  ici      ) :

Editions La Brochure, 124 route de Lavit, 82210 ANGEVILLE

Téléphone : 05 63 95 95 30

Adresse mèl :                          editions.labrochure@nordnet.fr

Catalogue de nos éditions :                                       catalogue

Catalogue 2011 :                                                                   ici

Présentation des livres :                                          livres édités

Bon de commande :                                             bon de commande

Nos livres sont disponibles chez tous les libraires

indépendants en dépôt ou sur commande

 

Nouveau blog RENAUD JEAN et LIVRES GRATUITS

Vous pouvez nous demander de recevoir la lettre trimestrielle que nous publions et nous aider avec les 10 euros de la cotisation à notre association. Merci de nous écrire pour toute information. Les Editions La Brochure.      

Articles sur la LGV: seulement sur cet autre blog:

Alternative LGV 82     

 

 

Nouveautés de 2013

 Elections municipales à Montauban (1904-2008) ICI :

Moissac 1935, Cayla assassiné : ICI

Tant de sang ouvrier dans le nitrate chilien ICI  

Révolution/contre-révolution le cas du 10 mai 1790 à Montauban ICI

 ADÍOS GUERRILLERO  ici

J’ai vu mourir sa LGV ici

Derniers titres :

Portraits de 101 femmes pour 20 euros. ici

Karl Marx, sur Bolivar ici

Ducoudray-Holstein Histoire de Bolivar ici

Jean-Pierre Frutos, Refondation de l’école ici

Jean Jaurès : Articles de 1906 dans La Dépêche et dans l’Humanité ici

Recherche