Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
9 décembre 2009 3 09 /12 /décembre /2009 18:32

En 2006 une référence à Vincent Labeyrie

 

Ce texte a été envoyé aux membres de l’AMP (Alternative en Midi-Pyrénées) juste après une conférence de Jennar à Montauban, au moment de la discussion sur un candidat « unitaire » aux présidentielles. Il conserve malheureusement une triste actualité.
Il s'inscrit dans une série de textes de Vincent Labeyrie que je vais offrir aux lecteurs. Le prochain est un article de La Pensée, de mars 1973 : Maltusiasnisme et écologie.  


Voici trente ans exactement,
le PCF présentait son premier candidat écolo à une législative partielle. C’était à Tours et il s’appelait Vincent Labeyrie. Pierre Juquin était présent car il avait tiré les leçons du combat de René Dumont à la présidentielle de 74 (faut-il rappeler aujourd’hui qu’au second tour Dumont ne donna pas de consigne de vote ?). La vague écolo au sein du PCF permit la publication aux Editions sociales, en 1978, de Voyage et aventures en écologie, un très beau livre de Catherine Claude toujours d’actualité (notez bien qu’il s’agissait d’écologie et non d’environnement). Puis, sous l’effet du lobby industriel, à partir de 1980, la vague fut mise en sourdine. En Tarn-et-Garonne, nous fûmes aux premières loges pour admirer la stratégie du dit lobby : en une réunion, il transforma 100% de non à Golfech dans la direction fédérale, en presque 100 % de oui à Golfech (le PCF fonctionnait au consensus mais j’ai demandé un vote et nous fûmes deux à refuser ce revirement). En conséquence, quand, en 1987, Pierre Juquin se lança dans une lutte « rouge et verte » beaucoup de verts pensèrent, par ignorance, qu’il s’agissait d’une opération électoraliste, et beaucoup de rouge pensèrent qu’il s’agissait d’une opération du PS. Or il s’agissait d’une histoire qui venait de loin, pour aller loin (Juquin est un des rares dirigeants nationaux du PCF à ne pas avoir rejoint le PS malgré la circonscription qui lui a été offerte). En conséquence, comme premier invité, Gauche 92 proposa à Montauban … Vincent Labeyrie qui habitait à 30 km de chez moi.

 

Aujourd’hui, Pierre Labeyrie, le fils de Vincent, dont les combats approfondirent cette stratégie politique écolo vient de décider de quitter l’AMP car l’association présente des candidats aux élections législatives. Sa démarche est naturelle puisque le candidat AMP risque d’être opposé à un candidat des Verts, dont il est toujours membre. Une fois de plus, une question de structure politique détruit un accord sur le fond politique qui considère l’écologie comment moyen d’analyse pour redonner une globalité au combat en faveur de la révolution du monde (ce point n’étant pas le souci des Verts). En face, les institutions conçues par les forces dominantes organisent la fracture permanente qui s’appelle « diviser pour mieux régner ». Une stratégie que la phase actuelle du capitalisme complète par la suivante « tromper pour mieux régner » et qu’elle a généralisée à toute la société (l’atomisation des forces politiques démocratiques doit assurer le bipartisme). Pierre Labeyrie sait très bien que sans participation électorale on n’accède pas au financement par l’Etat des partis politiques et que sans ce financement, s’organiser devient un casse-tête. Mais il n’est pas plus en cause que l’ensemble des forces alternatives qui depuis des années refusent de mettre à l’ordre du jour de la discussion politique la forme des dites structures. Depuis vingt ans, la réponse est connue : la nouvelle forme d’organisation est remise à demain. Depuis vingt ans, le PS récupère les diverses contestations mais tout continue comme avant. Bien sûr, la réponse n’est pas simple d’où la stratégie de fuite. L’attitude des forces de la gauche alternative n’a jamais été encourageante si bien que les partis ne sont pas seuls en cause dans cette affaire. Voici deux exemples de l’actualité.

Côté PCF une pétition de la « tendance » Braouezec-Martelli-Zarka propose un beau texte pour les candidatures unitaires mais Martelli pousse en faveur de Clémentine Autain et Braouezec propose sa propre candidature (au sein des collectifs unitaires mais pas au sein du PCF). Je ne sais avec qui est Zarka ! Qui peut m’expliquer la stratégie ?

Côté gauche alternative on découvre parmi les porte-parole des collectifs unitaires Claire Villiers pour « Convergence Citoyenne » (une organisation qui me semble-t-il s’appelle CCAG) et Hamida Ben Sadia(1) comme militante de la vie associative alors qu’elle est aussi membre de CCAG ! Parce que CCAG n’a pas pu désigner une seule personne ? Parce qu’il ne fallait pas mettre les deux sigles parmi les porte-parole sous crainte de faire apparaître une surreprésentation d’une structure par ailleurs fantôme ! (pourtant en tant que membre de l’AMP je suis « acteur » de CCAG !). Je rappelle pour mémoire que le rôle politique de ces deux personnes est né de leur présence sur une liste du PCF (en seconde position aux régionales ou aux européennes).

En quittant l’AMP, Pierre Labeyrie nous impose plus que jamais de réfléchir aux leçons nées de cette expérience unique de dépassement des structures existantes. Face à la stratégie « tromper pour mieux diviser » n’essayons pas de nous tromper nous-mêmes pour mieux nous désunir ! Bien sûr, comme l’expliqua Raoul-Marc Jennar à Montauban (il est porte-parole des collectifs unitaires sans référence à l’organisation qu’il anime !) ce point sera plus tard à l’ordre du jour, lui-même espérant en ce futur mouvement, mais, pour le moment, il ne faut pas heurter les partis existants. Après les élections de 2007, les mêmes vont se plonger dans les municipales qui sont l’élection par excellence, pour atomiser les forces politiques, et un jour peut-être, le massacre cessera faute de combattants.

26 octobre 2006                               Jean-Paul Damaggio

(1)   Elle vient de décéder.

Partager cet article

Repost 0
Published by éditions la brochure - dans ecologie décroissance
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog des Editions la Brochure editions.labrochure@nordnet.fr
  • Le blog des Editions la Brochure editions.labrochure@nordnet.fr
  • : Rendre compte de livres publiés et de commentaires à propos de ces livres
  • Contact

Activités de La Brochure

 

La pub sur ce blog n'est bien sûr en aucun cas de mon fait. Le seul bénéficiare financier est l'hébergeur. En conséquence ce blog va servir exclusivement aux productions de La Brochure. Pour les autres infos se reporter sur un autre blog :

 VIE DE LA BROCHURE

 

BON DE COMMANDE EXPRESS en cliquant ICI      

___________________________________________________________

 Les Editions La Brochure publient des livres, des rééditions, des présentations de livres. Ils peuvent être commandés à notre adresse ou demandés dans toutes les librairies (voir liste avec lesquelles nous avons travaillé  ici      ) :

Editions La Brochure, 124 route de Lavit, 82210 ANGEVILLE

Téléphone : 05 63 95 95 30

Adresse mèl :                          editions.labrochure@nordnet.fr

Catalogue de nos éditions :                                       catalogue

Catalogue 2011 :                                                                   ici

Présentation des livres :                                          livres édités

Bon de commande :                                             bon de commande

Nos livres sont disponibles chez tous les libraires

indépendants en dépôt ou sur commande

 

Nouveau blog RENAUD JEAN et LIVRES GRATUITS

Vous pouvez nous demander de recevoir la lettre trimestrielle que nous publions et nous aider avec les 10 euros de la cotisation à notre association. Merci de nous écrire pour toute information. Les Editions La Brochure.      

Articles sur la LGV: seulement sur cet autre blog:

Alternative LGV 82     

 

 

Nouveautés de 2013

 Elections municipales à Montauban (1904-2008) ICI :

Moissac 1935, Cayla assassiné : ICI

Tant de sang ouvrier dans le nitrate chilien ICI  

Révolution/contre-révolution le cas du 10 mai 1790 à Montauban ICI

 ADÍOS GUERRILLERO  ici

J’ai vu mourir sa LGV ici

Derniers titres :

Portraits de 101 femmes pour 20 euros. ici

Karl Marx, sur Bolivar ici

Ducoudray-Holstein Histoire de Bolivar ici

Jean-Pierre Frutos, Refondation de l’école ici

Jean Jaurès : Articles de 1906 dans La Dépêche et dans l’Humanité ici

Recherche