Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
6 mars 2012 2 06 /03 /mars /2012 14:41

A Moissac, il y a presque trois ans, Philippe de Vergnette, au congrès départemental de la FDSEA n’y est pas allé avec de dos de la cuillère quand on se souvient des propos virulents qui furent les siens à l’égard du ministre de l’agriculture d’alors : « Au ministre Barnier, qui s'apprête à s'en aller en rêvant d'un poste de commissaire européen, après avoir mis la pagaille au niveau de la PAC, si j'étais impoli, je lui adresserai le message que le président Sarkozy avait dit à l'agriculteur l'ayant importuné lors du salon de l'agriculture 2008… ». Par chance, noblesse oblige, M de Vergnette étant poli il s’est dispensé d’employer le « casse toi pauvr’con », et il peut aujourd’hui être candidat… de l’UMP.


Ce jour-là ce ne fut pas seulement le ministre qui en a pris pour son grade mais aussi la grande distribution (objet d'un futur épisode). En fait de Vergnette a fait son apparition sur la scène syndicale au début des années 90, à un moment historique de la vie locale évoqué par Paul Ardouin dans ses carnets de mémoire et de luttes. Le 18 octobre 1991 au cloître de Moissac le Ministre du tourisme dont j’ai oublié le nom organisait un grand repas. Les agriculteurs sont entrés en force et ont causé quelques dégâts. La réponse, à l’heure où la gauche était au pouvoir, n’a pas tardé : emprisonnement des militants syndicalistes, Samain, Montaut, Luans, Couderc, Pelizarri, Bosc et Dellac. Vernette n’est pas de cette fournée qui eut droit à ces mots de Mitterrand : « Les agriculteurs n’ont pas à se plaindre. »

Par contre nouvelle action dure le 10 septembre 1992 quand, près de trois cents agriculteurs ont envahi les locaux du siège départemental de la Mutualité Sociale Agricole à Montauban pour condamner les poursuites judiciaires (huissiers et assignation devant le tribunal), lancées à l'égard des familles paysannes en difficulté.

A l'issue d'une demi-journée, certes mouvementée, les agriculteurs témoignant leur détresse, étaient prêts à obtenir un accord signé par la direction de la mutuelle, s'engageant à stopper toute poursuite judiciaire et à la mise en œuvre d'une table ronde.
Quelques jours plus tard, alors même que venait d'être fixée la date de la dite table ronde, les responsables syndicaux étaient arrêtés et mis en prison. Qui est à l’origine de cette volte-face? Le président de la MDA n’était autre à ce moment là que le paisible conseiller général Bories dont nous savons qu’il adorait découper et conserver les photos le représentant sur le quotidien local. Après six jours d'emprisonnement, ils devaient être relâchés grâce à la solidarité du monde agricole. Cette fois il s’agissait de cinq responsables syndicaux agricoles accusés de séquestration et extorsions de signatures à la MSA: Michel Bosc, du MODEF, Philippe de Vergnette, de la FDSEA, Christian Devic, de la FDSEA, André Couderc, du collectif MSA, et Michel Moureau, de la coordination rurale. Le 16 Avril 1993 il y a eu procès devant le tribunal correctionnel de Montauban.  Estimant que les agriculteurs s’étaient comportés comme des «voyous», le procureur a demandé six mois de prison avec sursis et 5.000 francs d'amende pour chacun des accusés. Me Bedoc, l'un des trois avocats de la défense, a déclaré à ce propos: «Nous avons aujourd'hui une affaire qui est un prototype de pénalisation d'un conflit social.» Au même moment le Canard Enchaîné révèle que le directeur de la dite MSA avait obtenu un salaire de 2,4 millions de francs par an (un gros salaire cependant qui aujourd’hui ferait ridicule).

Avec les années 90, la méthode forte avait quelques soucis des petits paysans et le lecteur peut penser qu'après tout De Vergnette faisait son travail de syndicaliste. Avec les années 2000 les grands coups seront encore au rendez-vous mais cette fois sans emprisonnement et sans procès et les petits seront moins au coeur des préoccupations. D’où le rappel dans notre prochain épisode de cet autre événement qui s’appelle la destruction d’une œuvre d’art, la Porte de l’an 2000.
6-03-2012 Jean-Paul Damaggio

Partager cet article

Repost 0
Published by éditions la brochure - dans tarn-et-garonne
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog des Editions la Brochure editions.labrochure@nordnet.fr
  • Le blog des Editions la Brochure editions.labrochure@nordnet.fr
  • : Rendre compte de livres publiés et de commentaires à propos de ces livres
  • Contact

Activités de La Brochure

 

La pub sur ce blog n'est bien sûr en aucun cas de mon fait. Le seul bénéficiare financier est l'hébergeur. En conséquence ce blog va servir exclusivement aux productions de La Brochure. Pour les autres infos se reporter sur un autre blog :

 VIE DE LA BROCHURE

 

BON DE COMMANDE EXPRESS en cliquant ICI      

___________________________________________________________

 Les Editions La Brochure publient des livres, des rééditions, des présentations de livres. Ils peuvent être commandés à notre adresse ou demandés dans toutes les librairies (voir liste avec lesquelles nous avons travaillé  ici      ) :

Editions La Brochure, 124 route de Lavit, 82210 ANGEVILLE

Téléphone : 05 63 95 95 30

Adresse mèl :                          editions.labrochure@nordnet.fr

Catalogue de nos éditions :                                       catalogue

Catalogue 2011 :                                                                   ici

Présentation des livres :                                          livres édités

Bon de commande :                                             bon de commande

Nos livres sont disponibles chez tous les libraires

indépendants en dépôt ou sur commande

 

Nouveau blog RENAUD JEAN et LIVRES GRATUITS

Vous pouvez nous demander de recevoir la lettre trimestrielle que nous publions et nous aider avec les 10 euros de la cotisation à notre association. Merci de nous écrire pour toute information. Les Editions La Brochure.      

Articles sur la LGV: seulement sur cet autre blog:

Alternative LGV 82     

 

 

Nouveautés de 2013

 Elections municipales à Montauban (1904-2008) ICI :

Moissac 1935, Cayla assassiné : ICI

Tant de sang ouvrier dans le nitrate chilien ICI  

Révolution/contre-révolution le cas du 10 mai 1790 à Montauban ICI

 ADÍOS GUERRILLERO  ici

J’ai vu mourir sa LGV ici

Derniers titres :

Portraits de 101 femmes pour 20 euros. ici

Karl Marx, sur Bolivar ici

Ducoudray-Holstein Histoire de Bolivar ici

Jean-Pierre Frutos, Refondation de l’école ici

Jean Jaurès : Articles de 1906 dans La Dépêche et dans l’Humanité ici

Recherche