Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
20 mai 2014 2 20 /05 /mai /2014 14:23

Je travaille sur un livre concernant la création de la voie ferrée Castelsarrasin-Beaumont et juste au moment où je me préparais à placer en conclusion ce poème de Cladel, le téléphone sonne : la librairie Appel du Livre me demande s'il me reste toujours des actes du Colloque Cladel !

 

Le Monstre

Il arrive, il regarde, il fume, il souffle, il passe.

Il est passé, le grand Monstre admirable issu

De l'homme ; il est passé : l'avez-vous aperçu

Mordant le mors, hurlant la faim, mangeant l'espace ?

 

Où va-t-il ? où va-t-il, avec le feu reçu

De Prométhée, avec son cri, sa carapace,

Ses yeux de sang, ses pieds de fer, son air rapace ?

Va-t-il dévorer Dieu, qui ne l'a pas conçu ?...

 

II le dévorera, vous verrez, et la nue,

S'ouvrant avec horreur à la bête inconnue,

Aura les flancs troués par ses sabots d'airain.

 

Il vole, il plane, il est son propre souverain ;

Il vient de terre, il monte : il a le ciel pour cible,

L'hippogriffe acharné, l'hippogriffe invincible !

1886.  Léon Cladel

 

Perbosc voulait voir dans ce poème une préfiguration de l’avion.

Fabrice Michaux dans ses notes des Poésies de Cladel (publiées chez Arelire) indique : « Il est sans doute aussi, dans l’esprit de Cladel, le train… »

Je reconnais en effet le train, dont Cladel fera un de ses plus beaux romans Kerkadec garde-barrière quand Zola préfèrera titrer à propos de la même nouveauté, sur la machine, La Bête humaine.

Même si la machine est l’objet central du poème, Cladel nous rappelle tout d’abord que cette machine est issue de l’homme. JPD

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by éditions la brochure - dans Léon Cladel
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog des Editions la Brochure editions.labrochure@nordnet.fr
  • Le blog des Editions la Brochure editions.labrochure@nordnet.fr
  • : Rendre compte de livres publiés et de commentaires à propos de ces livres
  • Contact

Activités de La Brochure

 

La pub sur ce blog n'est bien sûr en aucun cas de mon fait. Le seul bénéficiare financier est l'hébergeur. En conséquence ce blog va servir exclusivement aux productions de La Brochure. Pour les autres infos se reporter sur un autre blog :

 VIE DE LA BROCHURE

 

BON DE COMMANDE EXPRESS en cliquant ICI      

___________________________________________________________

 Les Editions La Brochure publient des livres, des rééditions, des présentations de livres. Ils peuvent être commandés à notre adresse ou demandés dans toutes les librairies (voir liste avec lesquelles nous avons travaillé  ici      ) :

Editions La Brochure, 124 route de Lavit, 82210 ANGEVILLE

Téléphone : 05 63 95 95 30

Adresse mèl :                          editions.labrochure@nordnet.fr

Catalogue de nos éditions :                                       catalogue

Catalogue 2011 :                                                                   ici

Présentation des livres :                                          livres édités

Bon de commande :                                             bon de commande

Nos livres sont disponibles chez tous les libraires

indépendants en dépôt ou sur commande

 

Nouveau blog RENAUD JEAN et LIVRES GRATUITS

Vous pouvez nous demander de recevoir la lettre trimestrielle que nous publions et nous aider avec les 10 euros de la cotisation à notre association. Merci de nous écrire pour toute information. Les Editions La Brochure.      

Articles sur la LGV: seulement sur cet autre blog:

Alternative LGV 82     

 

 

Nouveautés de 2013

 Elections municipales à Montauban (1904-2008) ICI :

Moissac 1935, Cayla assassiné : ICI

Tant de sang ouvrier dans le nitrate chilien ICI  

Révolution/contre-révolution le cas du 10 mai 1790 à Montauban ICI

 ADÍOS GUERRILLERO  ici

J’ai vu mourir sa LGV ici

Derniers titres :

Portraits de 101 femmes pour 20 euros. ici

Karl Marx, sur Bolivar ici

Ducoudray-Holstein Histoire de Bolivar ici

Jean-Pierre Frutos, Refondation de l’école ici

Jean Jaurès : Articles de 1906 dans La Dépêche et dans l’Humanité ici

Recherche