Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
21 septembre 2012 5 21 /09 /septembre /2012 20:11

les-momies.jpg

 

Tout séjour aux Amériques impose un détour par les peuples autochtones, ceux-là même qui virent arriver au Chili Diego de Almagro en 1536 et Pedro de Valdivia en 1540 presue un siècle après le grand Colon.

La géographie a imposé trois types de peuplement, les Aymaras sur l’altiplano, les Quechuas dans les montagnes et les Changos sur la côte, les moins connu aujourd’hui mais pas moins méritants. Ces types de peuplement se croisaient suivant les rigueurs du climat. Des Aymaras venaient jusque sur la côte cultiver de la coca, des Quechuas conduisaient parfois leurs troupeaux sur l’altiplano et les Changos plus pécheurs avaient aussi des cultures dans la sierra.

Pour la période la plus ancienne, de 8000 à 1000 avant Jésus-Christ, se développa à Arica la culture Chinchorro et le vestige majeur de cette culture a été découvert seulement en 1983 au pied de la colline de la ville. Pour le découvrir il faut faire quelques kilomètres dans l’émouvante vallée verte d’Azapa. Vous prenez un désert plus de l’eau et vous avez une oasis et une oasis c’est aussitôt grandiose. C’est là que nous découvrons le Musée arquéologique San Miguel de Azapa où trônent deux momies, les premières momies découvertes sur la planète. Pourquoi momifier si ce n’est pour se donner une chance d’échapper à la mort ?

Pour atteindre le succès dans la conservation, les Changos enlevaient tout l’intérieur du mourant, ils mettaient la peau de côté, ils renforçaient le squelette puis replaçaient la peau pour la peindre avec du manganèse noir et de l’oxyde de fer rouge !

 

Le musée concerne les trois cultures donc nous avons aussi tous les mérites des Quechuas et d’Aymaras qui sont encore aujourd’hui fortement présents au Pérou et en Bolivie. Ils apportent le tissage, l’agriculture, les outils qui vont avec…

 

Un musée c’est toujours un bourrage de crâne mais celui-ci est bien fait avec un catalogue qui accompagne et une présentation idéale. Je retiens seulement que les mystères des peuples autochtones nous renvoient à nos propres origines comme si déjà au départ, l’humain était PARTOUT soumis à la même exigence : vaincre la peur de mourir.

 

La route pour venir jusqu’à ce musée est une route de jardins… et de géoglyphes. Là encore un désir de traverser les âges mais cette fois par une tracé. Cette région qui va de Nazca à Antofagasta est plein de géoglyphes qui se présentent sous trois forme : des lignes géométriques, des représentations d’animaux et des représentations qui mêlent hommes et animaux. Sur cette route d’Aria à San Miguel de Azapa, la première se trouve au kilomètre 6 à la Aldea Cerro sombrero. Deux kilomètres plus loin ce sont des camélidés. Puis un kilomètre plus c’est l’immense llama de Cerro sagrado. On va essayer de le voir de deux kilomètres plus loin, au point de vue de las llosyas. C’est au bout de 23 km qu’on arrive au musée.

 

Côté agriculture nous sommes au cœur des oliviers de Azapa.

 

Arica a troqué le salpêtre pour le tourisme et demain quand le prix des carburants va augmenter et les revenus des éventuels touristes baisser, il faudra sans doute inventer autre chose. Aux Amériques ils ne connaissent que ça depuis 1600, les mutations capables d’effacer l’histoire et pourtant les momies elles, sont toujours là.

Jean-Paul Damaggio

Partager cet article

Repost 0
Published by éditions la brochure - dans Chili
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog des Editions la Brochure editions.labrochure@nordnet.fr
  • Le blog des Editions la Brochure editions.labrochure@nordnet.fr
  • : Rendre compte de livres publiés et de commentaires à propos de ces livres
  • Contact

Activités de La Brochure

 

La pub sur ce blog n'est bien sûr en aucun cas de mon fait. Le seul bénéficiare financier est l'hébergeur. En conséquence ce blog va servir exclusivement aux productions de La Brochure. Pour les autres infos se reporter sur un autre blog :

 VIE DE LA BROCHURE

 

BON DE COMMANDE EXPRESS en cliquant ICI      

___________________________________________________________

 Les Editions La Brochure publient des livres, des rééditions, des présentations de livres. Ils peuvent être commandés à notre adresse ou demandés dans toutes les librairies (voir liste avec lesquelles nous avons travaillé  ici      ) :

Editions La Brochure, 124 route de Lavit, 82210 ANGEVILLE

Téléphone : 05 63 95 95 30

Adresse mèl :                          editions.labrochure@nordnet.fr

Catalogue de nos éditions :                                       catalogue

Catalogue 2011 :                                                                   ici

Présentation des livres :                                          livres édités

Bon de commande :                                             bon de commande

Nos livres sont disponibles chez tous les libraires

indépendants en dépôt ou sur commande

 

Nouveau blog RENAUD JEAN et LIVRES GRATUITS

Vous pouvez nous demander de recevoir la lettre trimestrielle que nous publions et nous aider avec les 10 euros de la cotisation à notre association. Merci de nous écrire pour toute information. Les Editions La Brochure.      

Articles sur la LGV: seulement sur cet autre blog:

Alternative LGV 82     

 

 

Nouveautés de 2013

 Elections municipales à Montauban (1904-2008) ICI :

Moissac 1935, Cayla assassiné : ICI

Tant de sang ouvrier dans le nitrate chilien ICI  

Révolution/contre-révolution le cas du 10 mai 1790 à Montauban ICI

 ADÍOS GUERRILLERO  ici

J’ai vu mourir sa LGV ici

Derniers titres :

Portraits de 101 femmes pour 20 euros. ici

Karl Marx, sur Bolivar ici

Ducoudray-Holstein Histoire de Bolivar ici

Jean-Pierre Frutos, Refondation de l’école ici

Jean Jaurès : Articles de 1906 dans La Dépêche et dans l’Humanité ici

Recherche