Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
9 juin 2011 4 09 /06 /juin /2011 23:13

 

Avec l’intercommunalité, les mémoires flanchent car les citoyens sont étrangers à cette institution. En conséquence la polémique actuelle entre Castelsarrasin et Moissac (équivalente à celle du vote du budget 2008) fait croire à du Clochemerle, voire à une querelle de personnes. En réalité il s’agit seulement de la partie visible d’un iceberg et l’image est d’autant plus appropriée que nous sommes là dans un monde glacé.

 

Il paraît qu’il y a en France un mille-feuille avec mairie, intercommunalités, SCOT départements, régions, Etat, or l’intercommunalité est à elle seule un mille feuille ! Son développement date de la loi Chevènement qui a rendu l’institution illisible (même pour les initiés). Illisible à cause de la diversité dans le mode d’élection des conseillers communautaires, dans l’état des compétences, dans les situations budgétaires. Ce qui justifie aujourd’hui l’intervention musclée des préfets pour mettre de l’ordre !

 

Pour le maire de Moissac le différent s’appelle la TPU. Qui connaît la TPU ? Il s’agissait d’une première tentative de réforme de la taxe professionnelle : en la rendant unique sur un plus grand territoire que la commune, le législateur pensait réduire les inégalités. Et pour pousser à la TPU il y avait la carotte financière, symbole de toute la politique de l’intercommunalité. Donc le maire de Moissac donne un exemple ! la dotation de l’Etat est de 9 euros par habitant sur l’intercommunalité Castel-Moissac, et de 59 euros sur celle où j’habite et qui s’appelle Saint-Nicolas (le maire de cette commune disant : l’intercommunalité c’est bien, ça rapporte des subventions !). Je prétends qu’on ne crée pas ainsi une institution nouvelle !

L’exemple devrait inciter à comparer les subventions de toutes les intercommunalités : on découvrirait qu’il vaut mieux être une agglomération ou mieux encore une communauté urbaine, à moins d’atteindre le top, la métropole !

 

Le maire de Castelsarrasin répond que chaque ville doit défendre sa spécificité, le commerce et l’industrie pour l’une, le tourisme et l’agriculture pour l’autre mais a-t-on vu quelque part une intercommunalité avec TPU gommant les différences ? Caylus et Saint-Antonin choisirent cette voie parmi les premières, et même si l’intercommunalité n’y est pas géniale les deux villes restent avec leur caractère propre ! Idem pour Lavit et Beaumont !

 

En réalité derrière les craintes soulevées, il en est une, bien visible depuis une décennie : les zones blanches ! Autant dire les zones délaissées ! Les zones sans ADSL, sans centre de loisirs, sans commerces. C’est pas les sans toits ou les sans papiers mais c’est du pareil au même : les déshérités. Soyons clairs, autrefois ces zones existaient mais la tendance était à l’intégration (l’électricité a été amenée à toutes les maisons) alors qu’elle est à la désintégration. Et l’intercommunalité n’est qu’une machine de plus pour désintégrer. Voilà pourquoi les petites communes craignent d’être mangées par les grandes et comme on est toujours le petit de quelqu’un…

 

La guerre entre Castelsarrasin et Moissac ne fait que mettre en lumière des guerres larvées qui, ici ou là, prennent des tournures encore plus dures avec intervention féroce de la police (on a oublié le cas d’Anduze). Les propositions pour en sortir ne peuvent pas être locales mais nationales or la réforme des collectivités territoriales va conforter la tendance et l’opposition à cette loi de même, puisqu’elle porte non sur le fond mais sur la forme. Misère, il va y avoir moins d’élus ! disent les socialistes.

 

Nous sommes dans une France du paradoxe : les campagnes meurent or les citadins veulent de plus en plus vivre à la campagne ! Les autorités veulent empêcher la dispersion mais rendent les villes invivables ! C’est sur la base de grandes ambitions qui sans être partagées, peuvent cependant inciter à changer le paysage territorial pour le mettre à l’heure du monde actuel. Dans tous ces débats, je ne compte qu’un point positif : le recul de la notion « d’espace » au profit de territoire. Mais bon c’est une réflexion de pure forme…

9-06-2011 Jean-Paul Damaggio

Partager cet article

Repost 0
Published by éditions la brochure - dans intercommunalité
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog des Editions la Brochure editions.labrochure@nordnet.fr
  • Le blog des Editions la Brochure editions.labrochure@nordnet.fr
  • : Rendre compte de livres publiés et de commentaires à propos de ces livres
  • Contact

Activités de La Brochure

 

La pub sur ce blog n'est bien sûr en aucun cas de mon fait. Le seul bénéficiare financier est l'hébergeur. En conséquence ce blog va servir exclusivement aux productions de La Brochure. Pour les autres infos se reporter sur un autre blog :

 VIE DE LA BROCHURE

 

BON DE COMMANDE EXPRESS en cliquant ICI      

___________________________________________________________

 Les Editions La Brochure publient des livres, des rééditions, des présentations de livres. Ils peuvent être commandés à notre adresse ou demandés dans toutes les librairies (voir liste avec lesquelles nous avons travaillé  ici      ) :

Editions La Brochure, 124 route de Lavit, 82210 ANGEVILLE

Téléphone : 05 63 95 95 30

Adresse mèl :                          editions.labrochure@nordnet.fr

Catalogue de nos éditions :                                       catalogue

Catalogue 2011 :                                                                   ici

Présentation des livres :                                          livres édités

Bon de commande :                                             bon de commande

Nos livres sont disponibles chez tous les libraires

indépendants en dépôt ou sur commande

 

Nouveau blog RENAUD JEAN et LIVRES GRATUITS

Vous pouvez nous demander de recevoir la lettre trimestrielle que nous publions et nous aider avec les 10 euros de la cotisation à notre association. Merci de nous écrire pour toute information. Les Editions La Brochure.      

Articles sur la LGV: seulement sur cet autre blog:

Alternative LGV 82     

 

 

Nouveautés de 2013

 Elections municipales à Montauban (1904-2008) ICI :

Moissac 1935, Cayla assassiné : ICI

Tant de sang ouvrier dans le nitrate chilien ICI  

Révolution/contre-révolution le cas du 10 mai 1790 à Montauban ICI

 ADÍOS GUERRILLERO  ici

J’ai vu mourir sa LGV ici

Derniers titres :

Portraits de 101 femmes pour 20 euros. ici

Karl Marx, sur Bolivar ici

Ducoudray-Holstein Histoire de Bolivar ici

Jean-Pierre Frutos, Refondation de l’école ici

Jean Jaurès : Articles de 1906 dans La Dépêche et dans l’Humanité ici

Recherche