Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
31 mars 2011 4 31 /03 /mars /2011 12:42

Une séance du Conseil général est un spectacle généralement doté d’un faible public. En ce 31 mars, la salle était bien remplie pour assister à l’élection du président et ouvrir ainsi  la saison 2011-2014. Il y manquera François Bonhomme dans le rôle du « méchant » mais la qualité du spectacle ne devrait pas s’en trouver réduite. Comme les présents le comprendront, la gestion du département, elle, est une activité d’importance, mais je ne peux parler ici que de la séance publique la seule à laquelle j’ai accès. Je me faisais un plaisir d’y revoir la peinture de Rosendo Li à la gloire du maïs, mais les énormes rénovations ont fait des murs, une « installation » aux couleurs changeantes, donc plus rien n’y est affiché. La peinture trouvera-t-elle une autre place ou va-t-elle rejoindre une quelconque cave ?

Raymond Massip en doyen

Après avoir souhaité la bienvenue aux élus et nouveaux élus et particulièrement Jacques Tabarly de Caussade, le président a laissé la place au doyen. Raymond Massip a rappelé qu’il est conseiller général depuis 1978 et, après les banalités convenues (encore un coup contre la réforme des collectivités territoriales), il a appelé le benjamin pour faire le secrétaire de séance. Tous les conseillers étaient assis dans l’ordre alphabétique ce qui fait que pendant quelques instants Baylet pouvait bavarder avec Bésiers. Mais Jean-Philippe Bésiers étant le benjamin il a fait l’appel puis Massip a demandé qui était candidat à la présidence. Le groupe PRG n’a pas laissé durer le suspens : il a proposé Jean-Michel Baylet qui a été élu avec 28 voix sur 30. Pendant le vote j’ai compté 8 élus sans cravate sur 30. On occupe son temps comme on peut. J’ai même lu un article du journal italien Il Corriere qui nous informe qu’à présent les écrits, propos et images du pape sont protégés par les droits d’auteur !

Baylet en président

A son tour les paroles convenues n’ont pas manqué. J’étais là pour l’essentiel qui tient en une ligne : il y aura trois groupes, celui des radicaux et apparentés (15 membres), celui du Rassemblement pour le Tarn-et-Garonne (6 membres), celui du PS (7 membres). Vous faîtes l’opération et vous trouvez qu’il en reste deux qui sont des « isolés ». A ce mot, le conseiller général proche de Baylet a fait une petite grimace mais le président a insisté : « Je n’ai pas d’autre mot, des isolés ». Ce conseiller, le dernier alphabétiquement a alors demandé la parole pour s’expliquer et il a fait entendre quelques sous-entendus.

Viguié en cas à part

Léopold Viguié, le conseiller général de Caylus, est en effet un des deux isolés. Il emploie le terme officiel bien connu « non-inscrits », pour expliquer que la rumeur n’est qu’une rumeur. Sauf les initiés, personne ne saisit bien son propos. Il aurait souhaité qu’il y ait un groupe de la Majorité présidentielle du conseil général qui puisse regrouper tout le monde. Si le groupe PRG et le groupe « sans étiquette » s’étaient réunis alors il y aurait eu un bloc « centriste » donc ce ne fut pas possible. Bref, dans ces conditions, sans être un opposant à Baylet, il a préféré après réflexion, rester non inscrit. Pour mieux comprendre, il faut se souvenir que la Commission permanente de quatorze membres qui gère en réalité, est composée proportionnellement au poids des groupes. Donc la séance a été levée pour que les groupes donnent les noms de la commission permanente d’où viendront les noms des candidats aux vice-présidences. Il était déjà pour moi, l’heure de rentrer donc ces éléments mis en place à l’abri des regards, je n’en parlerai que demain. Léopold Viguié aurait sans doute être membre de la commission permanente, ce que son groupe ordinaire (les sans étiquette ) n’a pas souhaité lui accorder, Caylus étant le parent pauvre par rapport aux autres cas.

Bésiers n’a pas été repeint par Baylet

L’autre conseiller en marge est donc Jean-Philippe Bésiers, exclu du PRG, qui n’a pas été pris dans ce groupe, qui ne pouvait aller avec celui du PS, et que le groupe « sans étiquette » animé par Dagen le maire de Castelsarrasin ne pouvait davantage accepter. J-M Baylet a tenu sa promesse : « Ne croyez pas que je vais repeindre Jean-Philippe Bésiers de mes couleurs, s’il venait à l’emporter. »

Conclusion

Le 28 mars Baylet a crié victoire car il n’y avait plus d’UMP au Conseil général du Tarn-et-Garonne. Une façon de masquer son échec dans d’autres cantons. Brigitte Barèges en a déduit que « le système Baylet s’effrite ». Elle pourra vérifier qu’il n’en est rien, sauf à ne pas comprendre la nature de ce système. Son maître mot est « rassemblement » et il a les relais permanents pour que ce rassemblement soit autour de lui, bien sûr. Ses pires adversaires d’hier deviennent ses alliés, à l’usure. 31-03-2011 JPD

Partager cet article

Repost 0
Published by éditions la brochure - dans tarn-et-garonne
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog des Editions la Brochure editions.labrochure@nordnet.fr
  • Le blog des Editions la Brochure editions.labrochure@nordnet.fr
  • : Rendre compte de livres publiés et de commentaires à propos de ces livres
  • Contact

Activités de La Brochure

 

La pub sur ce blog n'est bien sûr en aucun cas de mon fait. Le seul bénéficiare financier est l'hébergeur. En conséquence ce blog va servir exclusivement aux productions de La Brochure. Pour les autres infos se reporter sur un autre blog :

 VIE DE LA BROCHURE

 

BON DE COMMANDE EXPRESS en cliquant ICI      

___________________________________________________________

 Les Editions La Brochure publient des livres, des rééditions, des présentations de livres. Ils peuvent être commandés à notre adresse ou demandés dans toutes les librairies (voir liste avec lesquelles nous avons travaillé  ici      ) :

Editions La Brochure, 124 route de Lavit, 82210 ANGEVILLE

Téléphone : 05 63 95 95 30

Adresse mèl :                          editions.labrochure@nordnet.fr

Catalogue de nos éditions :                                       catalogue

Catalogue 2011 :                                                                   ici

Présentation des livres :                                          livres édités

Bon de commande :                                             bon de commande

Nos livres sont disponibles chez tous les libraires

indépendants en dépôt ou sur commande

 

Nouveau blog RENAUD JEAN et LIVRES GRATUITS

Vous pouvez nous demander de recevoir la lettre trimestrielle que nous publions et nous aider avec les 10 euros de la cotisation à notre association. Merci de nous écrire pour toute information. Les Editions La Brochure.      

Articles sur la LGV: seulement sur cet autre blog:

Alternative LGV 82     

 

 

Nouveautés de 2013

 Elections municipales à Montauban (1904-2008) ICI :

Moissac 1935, Cayla assassiné : ICI

Tant de sang ouvrier dans le nitrate chilien ICI  

Révolution/contre-révolution le cas du 10 mai 1790 à Montauban ICI

 ADÍOS GUERRILLERO  ici

J’ai vu mourir sa LGV ici

Derniers titres :

Portraits de 101 femmes pour 20 euros. ici

Karl Marx, sur Bolivar ici

Ducoudray-Holstein Histoire de Bolivar ici

Jean-Pierre Frutos, Refondation de l’école ici

Jean Jaurès : Articles de 1906 dans La Dépêche et dans l’Humanité ici

Recherche