Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
17 janvier 2014 5 17 /01 /janvier /2014 10:02

Tranquille, voire paisible, ce paysan aisé – disait-on en ce début des années 1960 – avait des idées et même des convictions gaullistes. Ne devant rien à personne, il accepta de devenir un candidat très actif aux élections municipales.

Le maire du village, bedonnant jusqu’à devenir inamovible, avait des idées et même des convictions socialistes. Forgeron de son état, ne devant rien à personne, il se rêva même, un temps, siégeant à l’Assemblée nationale mais quand on est d’un modeste village, la concurrence est dure avec quelques citadins plus assis et plus près des dieux de la politique.

Bref, la bataille s’engagea comme pour toute élection municipale, sous la forme d’une guerre en temps de paix, le paysan ayant comme bras droit sa bonne volonté, et le maire, le directeur de l’école.

Les coups bas succédèrent aux coups tordus comme s’il s’agissait de vie ou de mort et l’inamovible confirma de belle manière sa domination sur une commune qui n’était pas, au premier abord, favorable à ses idées.

Après la guerre, les glorieux vainqueurs se doivent toujours d’enfoncer, d’écraser les tristes vaincus afin qu’ils ne recommencent pas, or, cette attitude fait naître un esprit revanchard qui explique pourquoi la guerre appelle la guerre.

 Le lendemain de l’élection, le maire rassembla sa garde rapprochée pour chercher un moyen d’enfoncer celui qui ne devait rien à personne. La tâche paraissait impossible tellement le paysan était irréprochable. Envoyer quelqu’un pour séduire sa jeune femme afin de faire exploser le couple ? Il ne fallait même pas y penser. Détourner des clients de son commerce ? Il n’avait pas de commerce. Susciter un redressement fiscal ? Peine perdue.

 Comme souvent, la lumière est venue du directeur d’école. Le gamin de ce candidat audacieux, enfant de la campagne, mangeait à la cantine de l’école et, lui en interdire l’entrée, serait du meilleur effet.

Bien sûr il ne fallait pas que ça apparaisse comme une brimade donc il restait au maire à trouver l’astuce finale.

Le hasard avait fait que la propriété de ce paysan jouxtait les limites du village or justement les gamins du village n’avaient pas accès à la cantine, donc il suffisait de prendre un arrêté pour agrandir les limites de la partie agglomérée de la commune.

Ainsi fut fait : au moment même où le panneau d’entrée dans le village était déplacé juste devant le chemin d’accès à la maison du paysan, celui-ci recevait une lettre l’informant que dorénavant son fils était indésirable à la cantine de l’école.

 La vie étant plus forte que les mesquineries, quelques années après, l’inamovible fut conduit au cimetière, et quelques années après encore, le gamin exclu de la cantine fut candidat aux élections municipales… et fut élu.  Jean-Paul Damaggio

 

P.S. J'ai la sensation d'avoir déjà écrit cet article mais voilà je viens d'apprendre qu'en 2014 quelqu'un par prudence a décidé de ne pas être candidat par crainte que ses terrains ne soient exclus du secteur "terrains à bâtir"...

Partager cet article

Repost 0
Published by éditions la brochure - dans Municipales
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog des Editions la Brochure editions.labrochure@nordnet.fr
  • Le blog des Editions la Brochure editions.labrochure@nordnet.fr
  • : Rendre compte de livres publiés et de commentaires à propos de ces livres
  • Contact

Activités de La Brochure

 

La pub sur ce blog n'est bien sûr en aucun cas de mon fait. Le seul bénéficiare financier est l'hébergeur. En conséquence ce blog va servir exclusivement aux productions de La Brochure. Pour les autres infos se reporter sur un autre blog :

 VIE DE LA BROCHURE

 

BON DE COMMANDE EXPRESS en cliquant ICI      

___________________________________________________________

 Les Editions La Brochure publient des livres, des rééditions, des présentations de livres. Ils peuvent être commandés à notre adresse ou demandés dans toutes les librairies (voir liste avec lesquelles nous avons travaillé  ici      ) :

Editions La Brochure, 124 route de Lavit, 82210 ANGEVILLE

Téléphone : 05 63 95 95 30

Adresse mèl :                          editions.labrochure@nordnet.fr

Catalogue de nos éditions :                                       catalogue

Catalogue 2011 :                                                                   ici

Présentation des livres :                                          livres édités

Bon de commande :                                             bon de commande

Nos livres sont disponibles chez tous les libraires

indépendants en dépôt ou sur commande

 

Nouveau blog RENAUD JEAN et LIVRES GRATUITS

Vous pouvez nous demander de recevoir la lettre trimestrielle que nous publions et nous aider avec les 10 euros de la cotisation à notre association. Merci de nous écrire pour toute information. Les Editions La Brochure.      

Articles sur la LGV: seulement sur cet autre blog:

Alternative LGV 82     

 

 

Nouveautés de 2013

 Elections municipales à Montauban (1904-2008) ICI :

Moissac 1935, Cayla assassiné : ICI

Tant de sang ouvrier dans le nitrate chilien ICI  

Révolution/contre-révolution le cas du 10 mai 1790 à Montauban ICI

 ADÍOS GUERRILLERO  ici

J’ai vu mourir sa LGV ici

Derniers titres :

Portraits de 101 femmes pour 20 euros. ici

Karl Marx, sur Bolivar ici

Ducoudray-Holstein Histoire de Bolivar ici

Jean-Pierre Frutos, Refondation de l’école ici

Jean Jaurès : Articles de 1906 dans La Dépêche et dans l’Humanité ici

Recherche