Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
26 juillet 2011 2 26 /07 /juillet /2011 11:01

 Jack Dion est journaliste à Marianne et a décidé de suivre les événements d’Avignon même si sa fonction habituelle n’est pas celle de critique de théâtre. Il ne fait pas dans la dentelle comme le montre son texte sur Mouawad. Il lui arrive d’aimer des spectacles dans le In ou dans le Off mais là… Nous n’étions plus à Avignon au moment où Mouawad a présenté sa pièce donc pour le moment nous ne pouvons livrer notre opinion personnelle. Nous reprendrons d’autres critiques plus favorables à cet auteur québécois auquel nous avons consacré un livre. Il y a en effet un erreur de Dion que nous pouvons relever : ce n’est pas un « Franco-Libanais » mais un Québécois originaire du Liban, et ce n'est pas un simple détail. JPD

 

Opinion de Jack Dion sur le site internet de Marianne 2 :

A défaut de découvrir des talents nouveaux, ce qui ne semble pas la priorité de ses organisateurs, le festival d’Avignon aime à repasser, sinon les plats, du moins les cuisiniers. Ainsi, Wajdi Mouawad, Romeo Castellucci, Pascal Rambert, Stanislas Nordey et d’autres ont un statut d’invités permanents. Tant mieux pour eux, tous respectables à des degrés divers. On peut en revanche s’étonner que des créateurs reconnus ou prometteurs n’aient jamais pu rentrer dans le cercle fermé du « in », comme si certains avaient la « carte » et d’autres pas.

Wajdi Mouawad fait donc partie des heureux privilégiés. Déjà présent à la Cité des Papes en 1999, il y est revenu en 2008 avant d’hériter du titre enviable d’artiste associé en 2009. Cette année, le Franco-libanais a eu de nouveau droit aux honneurs du « in » avec « Des femmes », longue trilogie (6h30 montre en mains !) inspirée de l’œuvre de Sophocle, débarquée à Avignon auréolée d’un petit scandale médiatique (mais c’est bon pour la pub) en raison de l’affaire Cantat.

Comme on le sait, l’ex chanteur de « Noir Désir » devait prendre en charge la partie musicale de l’œuvre. En réaction, Jean-Louis Trintrignant claqua la porte du festival. A défaut d’être physiquement présent, l’ex chanteur de Noir Désir l’était par la voix.  Ce fut le seul moment réussi d’un spectacle qui se transforma très vite en Bérésina culturelle.

En effet, le cadre magique de la carrière de Boulbon, tout de roc et de pierraille, n’a pas empêché Wajdi  Mouawad de sombrer corps et biens. Sa pièce restera un sommet d’ennui, de platitude et de mauvais goût ostentatoire. On se serait cru au mieux dans un opéra rock perturbé par des moments récitatifs dignes d’une maison de retraite, au pire dans une comédie musicale pour adolescents attardés. Pour ajouter à la débâcle générale, Mouawad confirma son goût particulier du kitch scénique. Cette fois, il fit le choix d’une pièce aquatique, avec arrosage systématique des personnages présents sur scène, comme si le summum de la scénographie contemporaine consistait à transformer une scène en piscine ouverte, en atelier de peinture ou en champs de boue. Jack Dion

Partager cet article

Repost 0
Published by éditions la brochure - dans québec
commenter cet article

commentaires

Daniel 01/08/2011 14:31


Completement d'accord avec vous. Votre article est pertinent et mon avis est
similaire. Quelques acteurs ont fait leurs possible pour ne pas sombrer mais les flots d'eau se sont mis contre l'envie du beau. Chapeau V.Nordey, Llorca, Constant et Fernandez. HELAS pour le reste


Présentation

  • : Le blog des Editions la Brochure editions.labrochure@nordnet.fr
  • Le blog des Editions la Brochure editions.labrochure@nordnet.fr
  • : Rendre compte de livres publiés et de commentaires à propos de ces livres
  • Contact

Activités de La Brochure

 

La pub sur ce blog n'est bien sûr en aucun cas de mon fait. Le seul bénéficiare financier est l'hébergeur. En conséquence ce blog va servir exclusivement aux productions de La Brochure. Pour les autres infos se reporter sur un autre blog :

 VIE DE LA BROCHURE

 

BON DE COMMANDE EXPRESS en cliquant ICI      

___________________________________________________________

 Les Editions La Brochure publient des livres, des rééditions, des présentations de livres. Ils peuvent être commandés à notre adresse ou demandés dans toutes les librairies (voir liste avec lesquelles nous avons travaillé  ici      ) :

Editions La Brochure, 124 route de Lavit, 82210 ANGEVILLE

Téléphone : 05 63 95 95 30

Adresse mèl :                          editions.labrochure@nordnet.fr

Catalogue de nos éditions :                                       catalogue

Catalogue 2011 :                                                                   ici

Présentation des livres :                                          livres édités

Bon de commande :                                             bon de commande

Nos livres sont disponibles chez tous les libraires

indépendants en dépôt ou sur commande

 

Nouveau blog RENAUD JEAN et LIVRES GRATUITS

Vous pouvez nous demander de recevoir la lettre trimestrielle que nous publions et nous aider avec les 10 euros de la cotisation à notre association. Merci de nous écrire pour toute information. Les Editions La Brochure.      

Articles sur la LGV: seulement sur cet autre blog:

Alternative LGV 82     

 

 

Nouveautés de 2013

 Elections municipales à Montauban (1904-2008) ICI :

Moissac 1935, Cayla assassiné : ICI

Tant de sang ouvrier dans le nitrate chilien ICI  

Révolution/contre-révolution le cas du 10 mai 1790 à Montauban ICI

 ADÍOS GUERRILLERO  ici

J’ai vu mourir sa LGV ici

Derniers titres :

Portraits de 101 femmes pour 20 euros. ici

Karl Marx, sur Bolivar ici

Ducoudray-Holstein Histoire de Bolivar ici

Jean-Pierre Frutos, Refondation de l’école ici

Jean Jaurès : Articles de 1906 dans La Dépêche et dans l’Humanité ici

Recherche