Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
19 juillet 2011 2 19 /07 /juillet /2011 17:31

Le débat a été chaud à Auch autour du renouvellement de la concession au privé de la gestion de l’eau. La municipalité socialiste a finalement pris la décision de reporter à plus tard une éventuelle régie. Le compte-rendu de La Dépêche donne bien la nature du contrat. Permettons-nous quelques observations :

 

La baisse du prestataire

Nous pouvons déduire de la baisse du versement au prestataire que depuis des années il empochait un million d’euros pas an en plus des bénéfices qu’il ne manque pas de faire encore. On appelle ça du racket.

Le vote des élus

PS-PCF et droite ont voté pour, la baisse obtenue dans la négociation devenant un argument… en faveur du vote pour ! D’autant que le passage en régie n’était pas préparé et qu’on attend du côté du Conseil général un éventuel service facilitant la dite régie. Ceux qui admettent un écart entre le principe et l’acte me font sourire.

L’élu Alternatif s’est abstenu

Les Alternatifs du Gers se battent depuis longtemps contre l’eau privatisée mais après discussion interne la balance a penché de justesse en faveur de l’abstention, le vote contre étant l’autre option.

La parole donnée aux citoyens

Un peu tard, c’est sûr mais les citoyens opposés au projet ont pu se faire entendre dans l’enceinte municipale. La lutte continue, la concession offerte aux deux entreprises étant semble-t-il pour 5 ans. JPD

 

 Article de La Dépêche :

L'eau ne sera pas gérée en régie. Ainsi en a décidé le conseil municipal d'Auch réuni hier soir. Une décision qui va faire baisser la facture des Auscitains.

 

Garantir une eau de la meilleure qualité possible au prix le plus bas, telles sont les deux raisons majeures qui ont conduit la Ville à ne pas reprendre en régie directe la gestion du marché de l'eau. Le conseil municipal qui s'est réuni hier a attribué les quatre lots du marché à deux entreprises privées : la production et la distribution à Véolia, la collecte et le traitement des eaux usées à la Saur. La négociation a permis de faire baisser d'un million d'euros par an la rémunération des prestataires. Gain pour le consommateur : 100€ sur la facture annuelle d'eau pour une famille qui consomme 120 m3 par an. C'est bien mieux que ce qu'aurait permis d'obtenir un passage en régie municipale. Vigoureusement opposées au renouvellement d'une délégation du service de l'eau à des entreprises privées, une trentaine de personnes du NPA et de l'association « Eauch bien commun » ont assisté à la réunion. La parole leur sera donnée dans le cadre d'une suspension de séance. Portes paroles d'Eauch bien commun et du NPA diront tour à tour leur attachement au principe d'une gestion publique de l'eau, regrettant que la population n'ait pas été plus étroitement associée à la réflexion des élus. Des arguments qui, s'ils ont pu être exprimés, n'auront pas pesé lourd face à une assemblée tout entière acquise à la cause de la délégation de service public. À commencer par le groupe communiste et républicain qui, s'il se déclare favorable au principe de la gestion publique admet que la Ville n'est pas prête à assumer en direct « une gestion municipale sécure ». À droite, l'opposition approuve aussi le dispositif par la voie de ses deux groupes. Seuls l'alternatif Jean Falco et l'élue du MRC Joëlle Mellier préfèrent s'abstenir. Le dossier est passé. La garantie qu'offre la mise en place d'une régie de contrôle de la gestion de l'eau rassure.

 

repères

Le chiffre : 100 euros > d'économie. C'est la somme que devrait économiser une famille consommant 120 m3 par an.

 

Des outils de concertation

Interpellé sur la question de la concertation avec le public, le maire Franck Montaugé a expliqué qu'il avait souhaité s'en tenir strictement aux termes de la loi Sapin relative à la transparence des procédures publiques pour gérer ce dossier. « Pour l'avenir on a au moins trois dispositifs qui vont nous permettre de travailler ensemble : l'Agenda 21, la commission consultative des services publics locaux, et la régie de surveillance et de contrôle » a déclaré le maire à l'attention du public

Partager cet article

Repost 0
Published by éditions la brochure - dans montauban-privatisations
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog des Editions la Brochure
  • Le blog des Editions la Brochure
  • : Rendre compte de livres publiés et de commentaires à propos de ces livres
  • Contact

Activités de La Brochure

 

La pub sur ce blog n'est bien sûr en aucun cas de mon fait. Le seul bénéficiare financier est l'hébergeur. En conséquence ce blog va servir exclusivement aux productions de La Brochure. Pour les autres infos se reporter sur un autre blog :

 VIE DE LA BROCHURE

 

BON DE COMMANDE EXPRESS en cliquant ICI      

___________________________________________________________

 Les Editions La Brochure publient des livres, des rééditions, des présentations de livres. Ils peuvent être commandés à notre adresse ou demandés dans toutes les librairies (voir liste avec lesquelles nous avons travaillé  ici      ) :

Editions La Brochure, 124 route de Lavit, 82210 ANGEVILLE

Téléphone : 05 63 95 95 30

Adresse mèl :                          editions.labrochure@nordnet.fr

Catalogue de nos éditions :                                       catalogue

Catalogue 2011 :                                                                   ici

Présentation des livres :                                          livres édités

Bon de commande :                                             bon de commande

Nos livres sont disponibles chez tous les libraires

indépendants en dépôt ou sur commande

 

Nouveau blog RENAUD JEAN et LIVRES GRATUITS

Vous pouvez nous demander de recevoir la lettre trimestrielle que nous publions et nous aider avec les 10 euros de la cotisation à notre association. Merci de nous écrire pour toute information. Les Editions La Brochure.      

Articles sur la LGV: seulement sur cet autre blog:

Alternative LGV 82     

 

 

Nouveautés de 2013

 Elections municipales à Montauban (1904-2008) ICI :

Moissac 1935, Cayla assassiné : ICI

Tant de sang ouvrier dans le nitrate chilien ICI  

Révolution/contre-révolution le cas du 10 mai 1790 à Montauban ICI

 ADÍOS GUERRILLERO  ici

J’ai vu mourir sa LGV ici

Derniers titres :

Portraits de 101 femmes pour 20 euros. ici

Karl Marx, sur Bolivar ici

Ducoudray-Holstein Histoire de Bolivar ici

Jean-Pierre Frutos, Refondation de l’école ici

Jean Jaurès : Articles de 1906 dans La Dépêche et dans l’Humanité ici

Recherche