Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
4 novembre 2008 2 04 /11 /novembre /2008 10:16

Une soirée au Bar In Vivo à Montréal

   

BON DE COMMANDE Editions La Brochure

 

Trois amis se sont étonnés, en découvrant sur Train de nuit, le site internet de Jacques Desmarais, des photos où on y découvre le passage des Editions La Brochure à Montréal. Etonnement justifié car il s’agissait d’une aventure peu commune. Nos éditions ne sont pas spécialisées dans la poésie (ni en rien d’ailleurs) en conséquence éditer un auteur québécois c’était comme un rêve. Or l’œuvre de Gaston Miron, poète québécois est une des quatre références essentielles de La Brochure, pour des raisons qu’il serait trop long d’expliquer pour le moment. Je préfère mentionner une coïncidence. Un poète montalbanais Olivier Demazet va présenter à Montauban Vénus Houry-Ghata le 18 février… une personne que nous avons eu la chance d’écouter à Montréal ! Avec l’écriture, les frontières s’effondrent surtout quand on a une même langue en partage.

Mais éditer le livre était une chose, le présenter dans le cadre d’une belle fête en était une autre. Un jeudi, de 17 à 19 h, rassembler autour d’un tronc d’arbre, artistes, amis et curieux, c’était un tour de force dont tout le mérite revient à Jacques. Chacun a ses impératifs dans la vie, mais tous les invités trouvèrent le moyen de les déplacer pour ce détour par le Bar culturel engagé In Vivo situé dans la partie ouvrière de la célèbre rue Sainte Catherine http://www.bistroinvivo.coop/.

A 17 h 30, tout commença sous les bons hospices de Marc-André Delorme (il traduisit en portugais un poème). Beaucoup ne pouvaient arriver qu’après les heures de travail (et en particulier de nombreux collègues de Jacques) d’où ce retard. Mais tout s’enchaîna ensuite à merveille.

A écouter les lectures de poèmes, je prétends qu’en France nous avons un peu perdu l’habitude de cette activité. Je rends hommage à Montauriol Poésie qui, à Montauban, contribue à de telles lectures (nous avons aussi le printemps des poètes) mais je n’ai jamais trouvé la même diversité de ton. De Michel Vincent qui tape du pied sur la scène, à Nina louVe qui d’un geste fait taire les bavards pour les captiver, de Jacques qui mâche chaque mot, à la pause musicale avec Yves Boisseau, j’ai découvert des poèmes comme si je ne les avais jamais lu ! Je suis même allé ensuite vérifier dans le livre pour m’assurer qu’ils y étaient. Or la poésie de Jacques n’est pas facile même s’il la présente comme des poèmes-récits. Entre les lignes il manque des épisodes laissés à l’imagination du lecteur. Chaque vers devient alors plus symbolique. Sa fille remarquait qu’à les entendre, des mots devenant plus forts, pouvaient heurter des sensibilités qui à la simple lecture auraient pris l’histoire autrement.

 

Et le final ? Chacun sait qu’un vrai spectacle se mesure à l’attention portée sur le final. Leonard Cohen fut l’invité indirect avec une traduction en français d’une chanson de ce Montréalais des Etats. Une poésie chantée par une femme grattant sa guitare. Parmi les références des Editions La Brochure j’avais mentionné bien sûr la féministe Flora Tristan et aussitôt cette chanteuse me demanda des références, car elle avait fait des études de féminisme, et le nom lui disait quelque chose mais sans plus. J’espère qu’au festival Alors Chante où nous avons régulièrement la possibilité de croiser des Québécois, nous y entendrons un jour Eve Cournoyer. Paolo Duchesneau n’a pas pu apporter tout son talent car il fallait impérativement clore à 19h pour laisser la place à un groupe de jazz et Jacques lui-même avait imaginé plusieurs autres interventions (des occurrences aux cannibales par exemple) mais globalement le public fut très heureux de ce voyage dans les mots. Je retiens ici ce passage de Tirania un poème-recit qui raconte le coup d’Etat de Pinochet à travers l’histoire de Carmen Gloria Quintana :

« Mais répète encore

Carmen Gloria :

Pourquoi c’est vrai ?

Comment c’est fou ?

la manivelle du coup

les torchons de la magouille

les milices

la peur

les bûcheurs de jeunes

l’essorillement des gorilles

les autodafés

les crevasses dans la tête

les insomnies

le fuckaillage

dans les syndicats en escalope »

 

Sincèrement, la poésie n’est pas au repos. Jean-Paul Damaggio

Partager cet article

Repost0

commentaires

Jack 04/11/2008 14:18

Merci Jean-Paul! Très beau et fidèle compte rendu. Votre présence à Montréal fut comme une lumière. Après trois semaines, le tirage confidentiel des Cannibales est quasi épuisé! Je relèverai une toute petite inquiétude à propos de Leonard Cohen qui est bel et bien mon compatriote né à Montréal, non pas aux États. Ils en ont en masse, là-bas, des grands poètes. Souhaitons qu'en ce jour ils (se) manifestent.

Présentation

  • : Le blog des Editions la Brochure editions.labrochure@nordnet.fr
  • : Rendre compte de livres publiés et de commentaires à propos de ces livres
  • Contact

Activités de La Brochure

 

La pub sur ce blog n'est bien sûr en aucun cas de mon fait. Le seul bénéficiare financier est l'hébergeur. En conséquence ce blog va servir exclusivement aux productions de La Brochure. Pour les autres infos se reporter sur un autre blog :

 VIE DE LA BROCHURE

 

BON DE COMMANDE EXPRESS en cliquant ICI      

___________________________________________________________

 Les Editions La Brochure publient des livres, des rééditions, des présentations de livres. Ils peuvent être commandés à notre adresse ou demandés dans toutes les librairies (voir liste avec lesquelles nous avons travaillé  ici      ) :

Editions La Brochure, 124 route de Lavit, 82210 ANGEVILLE

Téléphone : 05 63 95 95 30

Adresse mèl :                          editions.labrochure@nordnet.fr

Catalogue de nos éditions :                                       catalogue

Catalogue 2011 :                                                                   ici

Présentation des livres :                                          livres édités

Bon de commande :                                             bon de commande

Nos livres sont disponibles chez tous les libraires

indépendants en dépôt ou sur commande

 

Nouveau blog RENAUD JEAN et LIVRES GRATUITS

Vous pouvez nous demander de recevoir la lettre trimestrielle que nous publions et nous aider avec les 10 euros de la cotisation à notre association. Merci de nous écrire pour toute information. Les Editions La Brochure.      

Articles sur la LGV: seulement sur cet autre blog:

Alternative LGV 82     

 

 

Nouveautés de 2013

 Elections municipales à Montauban (1904-2008) ICI :

Moissac 1935, Cayla assassiné : ICI

Tant de sang ouvrier dans le nitrate chilien ICI  

Révolution/contre-révolution le cas du 10 mai 1790 à Montauban ICI

 ADÍOS GUERRILLERO  ici

J’ai vu mourir sa LGV ici

Derniers titres :

Portraits de 101 femmes pour 20 euros. ici

Karl Marx, sur Bolivar ici

Ducoudray-Holstein Histoire de Bolivar ici

Jean-Pierre Frutos, Refondation de l’école ici

Jean Jaurès : Articles de 1906 dans La Dépêche et dans l’Humanité ici

Recherche